Les « Dis Google » arrivent sur madmoiZelle !

Après la fermeture de Gentlemec la semaine dernière, Axel Zita et ses "Dis Google" arrivent maintenant sur madmoiZelle, tous les mercredis !

Les « Dis Google » arrivent sur madmoiZelle !

Une planche dérive sur l’océan d’internet.

Sur les flots tourmentés, le bout de bois éclaté flotte, traînant au dessus des fonds numériques un homme. Inscrit entre les rainures du bois éclaté, un nom : Gentlemec. Le bateau, explosé dans les vagues du web, brûle encore d’une triste fraîcheur qui sent le charbon mouillé. Votre serviteur, Axel Zita, est un rescapé. Dans le sac qu’il a pu tirer de la carcasse du navire sont entassés des numéros de Dis Google, prêts à être dégainés pour votre plus grand plaisir. Car non loin du vaisseau masculin qui s’abîme, l’île féminine lui ouvre ses rivages, luxuriants. Pour un point, on verrait presque des hordes de fans hurler, enlever leurs soutifs en criant « AXEEEEEEEEEL ! », dans une ambiance ressemblant pas mal à la fin de Good Morning England :

Chargement du lecteur...

Enfin bon, toute cette prose digne d’un R.L. Stevenson sous crack pour vous dire que je suis back again, ladies. Pour celles qui ne me connaissent pas, je me présente. Pour vous, je serai Axel Zita (dit Aquel, grâce à la fabuleuse diction de notre ami Fab) et je me suis fixé pour mission de vous faire loler autant que se peut (ensemble, nous y arriverons, j’en suis persuadé).

A ce stade là, vous aurez compris que comme Jack Parker, j’ai une fâcheuse tendance à utiliser les parenthèses à outrance (DEAL WITH IT). Mais je suis avant tout l’auteur de la rubrique Dis Google, que certaines d’entre vous ont pû découvrir sur Gentlemec ou ici avec mon article sur Edward Cullen. En gros, je me chargerai chaque mercredi de répondre aux questions que les internautes posent le plus souvent à mon poto Google, à tel point qu’elles apparaissent dans les suggestions de requêtes. J’espère vous apprendre des trucs, vous faire vous clasher entre vous, et surtout vous arracher quelques rires psychédéliques qui vous feront passer pour une psychopathe violeuse d’enfants si des gens vous voient lire mes papiers. Autre détail important : j’aime écrire des phrases trop longues qui partent en vrille (deal with it aussi, tiens).

Leg : Etude de terrain préliminaire sur le mot-clé « madmoizelle ». Douleur.

Comme vous l’avez remarqué, madmoiZelle.com ne truste pas encore la totalité du top 10 des propositions Google. A force de LOL et de partages, nous pourrons bientôt tous ensemble réussir à dégager Keen’V des recherches avec « madmoizelle » dedans, pour y caler du Dis Google qui claque, et qui nous permettra d’en finir une bonne fois pour toutes avec Mademoiselle Valérie.

Chargement du lecteur...

Les filles, nous ne traiterons pas cette semaine d’un sujet en particulier. Si je vous écris aujourd’hui, c’est avant tout pour vous dire que j’ai hâte de vous faire partager ma culture web pourrie, mon amour du stalking et ma passion pour vous, les femmes, vous le charme. Je terminerai cet article en paraphrasant Lara Fabian, en utilisant une voix chevrotante, en ayant le regard vide de trop de pensées : bref, en chantant du Julien Clerc seul devant mon clavier.

Chargement du lecteur...

A la semaine prochaine les madmoiZelles, et sachez que l’un des rares EcriveuZ de madmoiZelle vous fait tout plein de bisous et de xoxo.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Crush
    Crush, Le 27 janvier 2012 à 1h22

    Alors ça, c'est juste ultramegacool :d (je m'exprime fichtrement bien ce soir)

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)