Dino porn : la tendance érotico-littéraire façon Jurassic Park

Le dino porn est une nouvelle tendance littéraire. Lafastod aime le risque, les dinos et les livres, alors elle vous en parle.

Dino porn : la tendance érotico-littéraire façon Jurassic Park

exclu-pause-cul

Article initialement publié le 29 juin 2016

Je voudrais bien vous rassurer, mais le sujet du jour est EXACTEMENT celui que vous croyez.

Le dino-porn, ça a commencé en 2013 avec une auteure spécialisée dans la chose : Christie Sims. D’ailleurs, voici la couverture de son premier livre, Taken by the T-Rex.

taken by the trex christie sims

Juré, ça n’est pas un fake

Dino-porn : mais que racontent ces histoires ?

Les histoires de dino-porn sont en général toujours un peu les mêmes : un dinosaure qui parle, a un prénom d’homme (genre Oliver Anderson — je l’invente pas c’est dans A Billionaire Dinosaur Forced Me Gay) et qui a des comportements humains est nouveau dans un lycée ou à la tête d’une entreprise, et dégage une aura mystique et sexuelle. Il attire donc sexuellement les humains. Voilà voilà.

Pourquoi le dino-porn, ça marche ?

Je vous entend d’ici pouffer et dire « mais pourquoi le dino-porn ? »… la réponse est simple : parce que ça fonctionne. Les gens en demandent et les ventes de livres numériques autour du dino-porn sont en augmentation constante !

L’avantage de ces ouvrages de dino-porn : ils sont généralement très courts. Contrairement à Fifty Shades of Grey qui s’étendait carrément sur plusieurs tomes, ici on est dans le rapide et le concret. On a, par oeuvre, trois ou quatre chapitres grand maximum, mais un nombre de livres qui se multiplie afin de permettre aux lecteur•trices de trouver leur dino préféré.

C’est même tellement un sujet de société qu’il a sa page Wikipédia dédiée (en anglais).

captured by the raptor police

Que des montages de qualité

Dino-porn : témoignage d’une experience

Alors, oui, pour les besoins de cet article, j’ai lu un ouvrage de dino-porn, et même que c’était le fameux Taken By A T-Rex, parce que je me posais beaucoup de questions sur le côté anatomique de la chose… 

Je sais tout, j’ai tout vu mais je ne dirai rien, et j’accuse d’un léger traumatisme mais après tout, si y’en a qui aiment, ça ne mange pas de pain.

Sachez que si vous voulez en écrire, pas besoin d’auto-publication puisque le sujet pullule sur les sites de fanfictions !

Alors, tenté•es ? 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Chacha7
    Chacha7, Le 1 juillet 2016 à 15h35

    Bon, c'était marrant, mais je sais pas pourquoi, je suis un peu déçue :yawn: (je sais pas trop à quoi je m'attendais en fait).
    @Siglyra Ca existe les chibres à écailles ? XD Pour te répondre, le dino dans cette nouvelle avait un chibre d'à peu près un mètre, d'une forme relativement normale et fait de chair :rire: et y avait pas de pénétration (oui non mais je sais que ça serait impossible dans la vie réelle, mais je vois tellement de furry ou de hentai aberrant sur tumblr... Bon après chacun ses fantasmes :cretin:)

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)