Diablo Cody, du talent dans une fille qui a le stylo à la main

Qui est Diablo Cody ? Diablo Cody a 29 ans et c’est à elle qu’on doit le scénario de Juno. Elle a un talent à faire passer Sardou au PS et c’est ce qui fait d’elle la valeur montante du moment à Hollywood. Pourquoi cette fille autodidacte est-elle chouchoutée par les producteurs ? Indice : […]

Diablo Cody, du talent dans une fille qui a le stylo à la main

Qui est Diablo Cody ?

Diablo Cody a 29 ans et c’est à elle qu’on doit le scénario de Juno. Elle a un talent à faire passer Sardou au PS et c’est ce qui fait d’elle la valeur montante du moment à Hollywood. Pourquoi cette fille autodidacte est-elle chouchoutée par les producteurs ? Indice : elle aime « le cinéma, la bite, les grands-huits, les chihuahas et les Beach Boys« . Alors, une idée ? La réponse est simple : cette fille est une vraie personne qui raconte de vraies histoires. Son truc en plus : elle arrive à transformer la fade réalité en smoothie banane… Hollywood, lassé des caricatures, est In Love de la fraîche spontanéité de Diablo Cody. Autre détail, son parcours a été relayé par des médias intrigués par cette fille belle, ancienne stripteaseuse, autodidacte et au nom de super héro de l’espace. Bien vu…

Une stripteaseuse blogueuse, repérée sur le net

Âgée d’une vingtaine d’années, Brooke Busey (c’est son vrai nom) suit son mec dans le Minnesota. Elle fait la stripteaseuse et tient un blog en parallèle, ce qui lui permet de mettre à l’écrit ce qui l’anime. Son boulot, les soirées, certains films. Elle apprend beaucoup parce qu’elle sait tirer le « jus sociologique » de chacune de ses expériences. Cela lui permet de ne pas subir, de comprendre et relativiser ce qu’elle vit. Elle sera remarquée par un producteur, – qu’elle prend d’abord pour un pervers – qui la suivra jusqu’à ce qu’elle publie son premier livre, Candy Girl, tiré de ses aventures bloguesques.

La rencontre avec le cinéma

Jason Reitman lui commande un script, en demandant qu’elle « prenne son temps« . Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que Diablo est plutôt du genre one shot… Elle zappe donc l’échauffement et livre son premier manuscrit : Juno est en route, et il aura le succès qu’on lui connaît. D’ailleurs, à propos de ce premier script, elle raconte ses combines d’autodidacte pour rester structurée : les saisons comme des chapitres, et la grossesse évidemment, comme fil conducteur. En parlant de l’histoire, elle avoue qu’au départ elle la voyait plus cynique, avec une aventure entre Juno enceinte et le futur père adoptif (je sentais bien dans le film qu’il aurait pas dit non, c’était donc ça !). Elle dit aussi s’être laissée prendre par plus de tendresse, notamment grâce au personnage du petit ami de Juno inspiré d’une belle rencontre adolescente. Au final, le scénario est juste et juste beau.

Aujourd’hui

Après Juno et une nomination aux Oscars, Diablo Cody a encore un peu plus appuyé sur le bouton de l’humour décalé, avec le scénario de Jennifer’s body, une pom-pom girl sympa mais qui mange des garçons. En parallèle, Steven Spielberg l’a appelée pour collaborer sur une nouvelle série, The United State of Tara. Encore un géant accro à la pêche de Diablo ? Si elle a soutenu ses collègues scénaristes durant toute la durée de la grève, une chose est sûre c’est que Diablo Cody ne va pas manquer de boulot maintenant que tout le monde a repris le travail !
En tous les cas, son début de carrière fulgurant et son talent manifeste ne font qu’augurer un bon avenir à cette scénariste de talent. De là à parier que celle-ci dépoussière les crayons hollywoodiens et rende les blockbusters humbles, il n’y a qu’une bobine.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • I-am-the-rain
    I-am-the-rain, Le 24 juillet 2008 à 20h19

    Je l' adore!!!!! Elle est super geniale, enfin tout ce que vous voulez:cupidon:.

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)