5 films d’animation (hors-Disney) qui ont marqué mon enfance

Un dimanche pluvieux ? Un lendemain de soirée difficile ? Des règles qui mettent au sol ? Ou simplement un moment de nostalgie ? Toutes les occasions sont bonnes pour se replonger dans les dessins animés de notre enfance !

5 films d’animation (hors-Disney) qui ont marqué mon enfance

Si tu as déjà fait le tour de tes classiques, voici quelques idées de films que tu as dû voir passer quand tu étais gamine et qu’il est toujours merveilleux de redécouvrir.

Sélection certifiée 100% Disney-free, histoire de varier les plaisirs !

Le cygne et la princesse, un dessin animé de ton enfance très girl power

Aaaaah je commence avec un de mes pref’ !

Le Cygne et la Princesse adapte très librement le ballet Le Lac des cygnes de Tchaïkovski, transformant par exemple Odette, le personnage principal, en Juliette, et Siegfried en Arthur.

Oui parce que « Odette et Siegfried », à part pour un groupe nordique d’electro-pop underground, c’est pas très vendeur.

Dans le dessin animé, Juliette et Arthur sont jetés dans les bras l’un de l’autre par leurs parents dès leur plus jeune âge. Ils passent leur enfance à se chamailler et à jurer que JAMAIS ils ne pourront tomber amoureux.

Mais c’était sans compter sur le glow up de Juliette à la puberté, qui fait changer d’avis Arthur.

WHAT A SURPRISE.

Sauf que, pas dupe, la princesse demande au jeune homme pour quelle raison il dit l’aimer. Ce boulet ne trouve rien de mieux à répondre que « C psk t bel bb ».

Juliette refuse donc de l’épouser, ne souhaitant pas d’un homme qui la veut seulement pour son apparence.

C’est à ce moment-là que le méchant sorcier Albéric ramène sa fraise…

Attaquant la calèche qui ramène la jeune femme chez elle, il la kidnappe et lui jette un sort la transformant en cygne. Seul un amour éternel et sincère pourra briser la malédiction. Comme ça tombe bien !

Allez, je laisse tomber le sarcasme et j’avoue : j’ai un wagon entier de tendresse pour ce dessin animé.

Déjà parce que j’avais une cassette qui jouait la musique du film quand j’appuyais dessus et omg c’était si bien.

Mais aussi et surtout parce que malgré une intrigue qui sur le papier sonne comme « la princesse en détresse est sauvée par le prince », Juliette n’a rien du cliché de la princesse sans défense.

Aidée de ses amis la grenouille Aldo, la tortue Rapido et le macareux moine (bonjour à toutes les ornithologues) Anatole, c’est elle qui fait tout le taf pour qu’Arthur vienne la sauver !

Le Cygne et la Princesse c’est une aventure magique, drôle et avec les prémices d’un girl power qui m’a marquée quand j’étais gamine. Un dessin animé de mon enfance qui fait toujours plaisir à regarder, quoi !

D’ailleurs si tu veux te la jouer nostalgie à 100%, tu peux te procurer le DVD sur Amazon.

La route d’Eldorado, la masculinité positive dans un dessin animé de ton enfance

1519. Les Espagnols ne rêvent que d’une chose : atteindre l’Eldorado, légendaire contrée aux mille richesses située quelque part en Amérique du Sud.

Tulio et Miguel, deux sympathiques fripouilles, décident de tenter l’aventure et traversent l’océan à bord d’une frêle embarcation.

Après avoir chaviré, les deux amis atteignent une île inconnue. Ils découvrent très vite qu’ils ont atteint l’Eldorado. La population locale les prend pour des dieux et les honore comme tels.

Mais la fortune et le pouvoir ne vont-ils pas avoir raison de l’amitié qui les lie ?

La route d’Eldorado : un autre de mes coups de cœur d’enfant !

Si je retiens aujourd’hui Le Cygne et la Princesse comme une des inspirations pop culture de mon enfance qui a forgé ma vision du féminisme, en y repensant, Le route d’Eldorado me semble un excellent exemple pour les petits garçons.

De voleurs charismatiques, certes, mais aussi arrogants et parfois dédaigneux, Tulio et Miguel deviennent des hommes au cœur bon qui savent écouter et qui comprennent que le monde ne leur appartient pas.

Si tu cherchais « masculinité positive » dans le dico tu… ne trouverais probablement pas leur photo, mais franchement, ils y auraient leur place !

Leur relation, amicale et fraternelle, montre que les hommes peuvent faire preuve de tendresse les uns envers les autres, et qu’il n’ont pas besoin de crier « No homo ! » à chaque câlin ou compliment.

Très différents malgré des points communs évidents (une passion pour l’argent et les farces notamment), Tulio et Miguel soulignent qu’un homme ne se limite pas à une seule catégorie : il peut être aussi bien stratège que doux rêveur. Ou les deux !

Idem avec la représentation des femmes ! Chil, contrairement à ce que son nom laisserait suggérer, n’a pas le time pour les bêtises des deux amis. Indépendante et rusée, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds par Tulio et Miguel.

Le public applaudit.

L’humour participe aussi au succès de La Route d’Eldorado. Léger et farfelu, le dessin animé te fera forcément sourire. Comment résister à ses vannes un peu con qui ne sont pas sans me rappeler celles de Kuzco ?

Il faut dire que Tulio et Miguel ne brillent pas par leur intellect… Mais plutôt par leur capacité à s’ouvrir au contact de l’autre. Le duo est doublé par José Garcia (Tulio) et Antoine de Caunes (Miguel), alors forcément, le lol est présent !

Pour ne rien gâcher à ton plaisir, les musiques sont superbes (merci Hans Zimmer et John Powell) et les dessins tout autant.

Si le cœur t’en dit, n’hésite pas à t’emparer du DVD sur le site de la FNAC !

Enjoy !

Le prince d’Egypte, quand un dessin animé de ton enfance revisite Moïse

Le Prince d’Egypte évoque l’épopée de Moïse à travers l’histoire de deux frères, tous deux princes du plus grand empire sur Terre.

Si l’un des deux a régné sur l’Égypte, l’autre a eu un destin encore plus extraordinaire…

Quand leur parenté, fondée sur un mensonge, leur est révélée, tout les sépare, leur foi, leur passé et leur avenir et provoquera ainsi la chute d’une dynastie.

Si je parle de La Route d’Eldorado, je me dois de parler également du Prince d’Égypte. Sorti en 1998, il s’agit du premier film réalisé par DreamWorks en animation traditionnelle 2D.

On en parle de cette animation absolument magnifique ? 

Petite, la portée religieuse du film m’avait totalement échappé !

Je n’avais vu dans Le Prince d’Égypte qu’un super film d’animation aux personnages attachants, drôles et charismatiques, aux dessins travaillés, et à la bande-son EXCEPTIONNELLE.

Autant te dire qu’à la veille de chaque exam, ou dès que je sens que mon moral baisse je lance un petit « Avec la foi » et ça repart aussi sec.

Le Prince d’Égypte retrace assez librement l’histoire de Moïse, de nourrisson né dans une famille hébraïque à fils de pharaon, puis prophète du judaïsme.

Dans sa version française, Emmanuel Curtil prête sa voix au héros.

Son nom ne te parle peut-être pas, mais tu l’as sûrement déjà entendu, puisqu’il s’agit du doubleur régulier de Jim Carrey, Doug Savant, Matthew Perry, Sacha Baron Cohen et bien d’autres.

Le plus impressionnant c’est qu’il double aussi Simba dans Le Roi Lion, Garret dans Excalibur L’épée Magique, Kronk dans Kuzco, Dimitri dans Anastasia !

Pour profiter à fond et avec une meilleure qualité que sur un site de streaming du Prince d’Égypte, tu peux l’acheter sur le site de la FNAC, à 7 €.

Anastasia, le dessin animé de ton enfance avec une princesse perdue

(Admire cette transition de qualité !)

Saint-Pétersbourg, 1917. L’impératrice Marie et sa petite fille Anastasia sont sauvées d’un funeste sort par un jeune employé de cuisine : Dimitri.

Mais le destin les sépare une nouvelle fois.

Dix ans après la chute des Romanov, une rumeur persistante se propage : la fille cadette de l’empereur serait encore en vie…

Hmm. Oui bon, Anastasia marque une légère entorse à ma règle 100% Disney free.

Dans un article salé de 2017, Louise t’expliquait qu’Anya venait en effet de rejoindre le gang de la souris aux oreilles rondes et à la voix fluette.

Mais pour ma défense, quand le film est sorti, en 1997, il portait les couleurs de la 20th Century Fox. C’est d’ailleurs le tout premier film d’animation produit par Fox Animation Studios.

Donc techniquemeeeent, Anastasia a bien sa place parmi les dessins animés de notre enfance qui ne sont PAS des Disney !

Maintenant : place à la nostalgie.

Même si tu n’as jamais vu Anastasia, tu as très probablement déjà entendu l’une des chansons cultes du film d’animation : Loin du froid de décembre.

Si ça donne pas envie d’être une princesse russe dont toute la famille a été décimée, ça…

Dans le dessin animé, Anastasia est poursuivie par Rasputin, terrifiant et maléfique sorcier prêt à tout pour voir l’héritière des Romanov mourir.

Le gars a marqué de sa présence plusieurs cauchemars de mon enfance. Dans la chanson Au plus noir de la nuit, il s’amuse à jongler avec ses propres os tout en imaginant le plan qui sonnera la fin de la princesse…

Plan repris en chœur par divers insectes, esprits et fantômes.

Grosse ambiance !

Heureusement, la chauve-souris Bartok, assistant/animal de compagnie de Rasputin, vient casser l’image glaçante de son maître avec ses bourdes et ses blagues qui détendent l’atmosphère.

Je te partage l’info suivante avec l’impression de te révéler le secret de la pierre philosophale : dans le film d’animation, Anastasia est doublée par la comédienne Céline Monsarrat… qui n’est autre que la voix française de Julia Roberts !

Bon, et au cas où comme moi, cela fait plus de 20 ans que tu passes à côté de cette information, je t’en confie une autre sur l’actrice : c’est également elle qui prête sa voix à Dory dans Le Monde de Némo.

Go regarder à nouveau Anastasia pour un bon gros mind fuck des familles !

Le DVD du film d’animation est également disponible sur le site de la FNAC.

Fourmiz, la 3D débarque dans un dessin animé de ton enfance

Z-4195, fourmi ouvrière, est amoureux de la belle princesse Bala.

Simple numéro parmi les milliards composant sa colonie, il n’a aucune chance d’attirer le regard de la belle. Pourtant il demande l’aide de son meilleur ami, la fourmi soldat Weaver, afin d’approcher l’élue de son cœur.

C’est ainsi que par un caprice du hasard, il parasite involontairement le plan machiavélique de l’ambitieux général Mandibule qui veut tout bonnement liquider la colonie afin de la recréer à son image.

Z se retrouve bientôt à la tête d’une révolution.

Toujours dans les petites infos de qualité, savais-tu que Fourmiz est sorti la même année que 1001 pattes, autre film d’animation centré sur la vie d’un groupe d’insectes ?

Pour être exact, le film de Disney est sorti un mois après celui de Dreamworks… De quoi rajouter un peu de piment dans une relation déjà tendue entre les deux studios rivaux.

Fourmiz demeure malgré tout une prouesse technique pour Dreamworks, puisqu’il s’agit de son premier dessin animé en animation 3D.

En le regardant aujourd’hui tu te demanderas sûrement pourquoi les fourmis du film sont si carrées : est-ce dû au début de la 3D ou à un choix artistique ?

Je n’ai pas la réponse mais perso la forme de leur corps et de leur visage me fait autant rire qu’elle m’effraie !

Fort heureusement, cela n’enlève rien à l’histoire et au plaisir que j’éprouve devant ce film de mon enfance.

En plus le studio a bien progressé depuis, sortant des classiques d’animation comme Shrek et Madagascar.

Fourmiz n’est peut-être pas parfait, mais pour un dimanche pluvieux, il est fourmidable… (vraiment, j’aime cette vanne). Alors n’hésite pas à te le procurer en DVD pour toujours plus de nostalgie !

Et toi, c’est quoi LE dessin animé de ton enfance que tu chéris plus que tout mais que personne ne connaît ?

À lire aussi : Mes coups de cœur Netflix du moment, à voir absolument !

LouiselleD

LouiselleD


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!