Des nains de jardin nazis exposés en Allemagne : c’est de l’art ?

En ce Lundi matin, voici une petite news qui pose la ô combien problèmatique question : jusqu’où peut aller l’art ? Loin visiblement, avec l’artiste allemand Ottmar Hörl qui n’a rien trouvé de mieux que d’exposer sur une place publique à Straubing, 1250 nains de jardin noirs et dorés faisant le signe hitlérien. Alors que […]

Des nains de jardin nazis exposés en Allemagne : c’est de l’art ?

En ce Lundi matin, voici une petite news qui pose la ô combien problèmatique question : jusqu’où peut aller l’art ?

Loin visiblement, avec l’artiste allemand Ottmar Hörl qui n’a rien trouvé de mieux que d’exposer sur une place publique à Straubing, 1250 nains de jardin noirs et dorés faisant le signe hitlérien.

Alors que tout le monde croit à une provocation d’un goût relativement douteux, l’artiste se défend en expliquant que « cette oeuvre […] vise à pousser les gens à réfléchir et à réagir » face à la montée de l’extrême droite en Europe depuis quelques temps.

L’affaire remonte en réalité en Juillet, où le parquet de Nuremberg avait du trancher sur la légalité d’exposer ces nains dans une galerie allemande (rappelons que depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, tous les signes se rapportant à l’époque hitlérienne sont interdits en Allemagne) et avait donné raison à l’artiste. Visiblement galvanisé par cette décision de justice, Ottmar Hörl a donc décidé de marquer le coup avec cette expo à ciel ouvert.

Le maire de Straubing qui a un peu peur d’éventuelles dégradations de sa place a mis en route un service de surveillance et de rondes de nuit.

Bon et autant aller jusqu’au bout : ces nains sont à vendre pour la modique somme de 40 euros, et de 120 euros s’ils sont signés par l’artiste !


Crédit photo : Ottmar Hörl

Alors, tes réactions sur cette oeuvre ? De l’art ? De le provocation ? De la politique ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Elfamelie
    Elfamelie, Le 22 octobre 2009 à 10h32

    Je n'ai pas le temps de développer mais l'installation de très nombreux exemplaires de ces statuettes dans un lieu public, ou même lors de salons d'art contemporain, est une démarche typique de cet artiste qui est sûrement plus connu en Allemagne qu'en France et qui a notamment effectué une grande installation à Nuremberg de lièvres sculptés d'après le dessin de Dürer (Nuremberg étant la ville natale de Dürer), idem en France à Charleville-Mézière avec des têtes de Rimbaud ... Ce travail s'inscrit donc dans une vraie continuité, et je pense que beaucoup d'Allemands voient l'installation actuelle comme une nouvelle variation sur une procédure artistique déjà très souvent utilisée. La commercialisation des pièces est aussi une constante et j'ai vu des exemplaires de différentes statuettes y compris dans des boutiques de musée en Allemagne, et ce sont des objets de bonne qualité. Il y a aussi une idée intéressante derrière cette vente, qui serait que l'art appartient à tous, est accessible à tous, une sorte de pied de nez au monde de l'art contemporain qui ne propose jamais de statuettes à 80 euros ! Ces installations étant éphémères, ça me paraît intéressant que les objets ne soient pas détruits mais dispersés dans des "collections", voire chez des particuliers qui n'ont jamais acheté aucune autre œuvre d'art.
    La dimension ironique existait déjà, et elle n'est pas bien difficile à voir ici ... A vrai dire je ne vois pas ce qui choque, il y a des artistes mille fois provocateurs tout de même, et je pense qu'il faut vraiment voir les choses dans leur contexte : un artiste connu qui réitère une procédure déjà connue d'un assez large public en Allemagne, et l'Allemagne justement, et un certain rapport au passé nazi que nous avons du mal à nous représenter. Je n'interprète pas vraiment ça comme un geste politique qui viserait tel ou tel mouvement politique mais une sorte de vision décalée des images qui nous restent du nazisme, les grandes foules d'hommes faisant le salut nazi ... c'est un procédé humoristique classique que de les "transformer" en nains de jardin pour mettre à distance toute cette imagerie, ce caractère très visuel que nous continuons à associer au nazisme.

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)