Le défilé des vraies beautés Dove

Il y a deux mois, Dove a lancé une campagne pour montrer que les femmes se dévalorisent toujours physiquement. La marque a organisé hier soir le "Défilé des vraies beautés" avec les 50 gagnantes de leur concours organisé pour trouver l'égérie de la marque.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Micro-K7
    Micro-K7, Le 30 août 2013 à 0h59

    augustine-p;4164606
    Dove c'est Unilever,Unilever c'est aussi .. Axe :erf:
    Axe qui nous les brisent depuis des siècles avec ces pubs sexistes qui ne montrent en plus que des nanas foutues comme des déesses.. pas logique tout ça..
    Désolée d'arriver 10 ans après la bataille... (et de pas réussir à foutre cette ohsgroefhrpg de citation là où je voudrais)

    Mais je voulais réagir par rapport à tous vos commentaires en râlant "ça pue la pub" "oh la la le coup marketing" etc... Mais les filles, c'est parce que je justement, C'EST UNE PUB. Le message est génial (en tant qu'étudiante communicante je le trouve un poil lourdingue mais j'adore le message et je le trouve super efficace) et je trouve que, même si il ne changera pas l'orientation de la Terre, il contribue un petit peu à la diversité dans les égéries choisies par les marques de cosmétiques/beauté/mode, mais n'oublions pas que sous ses bons sentiments le but premier est quand même de nous vendre du produit Dove. (enfin le but est d'améliorer l'image de marque, mais je raccourcis vers le but final) Bref, arrêtons de râler sur la pub parce que les pubs toutes pourries qu'on a (trop) à la télé, ok c'est pourri, mais là on a une très jolie campagne, qui est positive et efficace (:

    Ensuite, pour ce qui est de Dove et Axe appartiennent à Unilever mais ce sont 2 marques complètement distinctes avec des cibles complètement différentes. Je pense que la même agence gère leur communication, mais elle les traite comme 2 clients séparés avec des objectifs de communication et des positionnement complètement différents. En plus, c'est fort probable (mais arrêtez moi si je me trompe) qu'au moins une des 2 marque ait été à la base indépendante puis rachetée par Unilever donc il ne faut surtout pas les mettre dans le même panier.

    Désolée si j'ai eu l'air un peu agressive, c'était pas du tout volontaire. Je pense juste que oui, la pub est souvent assez mauvaise, mais il faut savoir apprécier une campagne réussie, surtout de nos jours où presque tous les évènements de ce genre sont des publicités :)

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)