DataGueule passe les inégalités entre les sexes au peigne fin

Par  |  | Aucun Commentaire

À deux jours du 8 mars, Journée des droits des femmes, DataGueule revient sur les inégalités entre les femmes et les hommes dans une vidéo pas piquée des hannetons !

DataGueule passe les inégalités entre les sexes au peigne fin

DataGueule est un programme pédagogique, diffusé par France 4 depuis 2014, qui décrypte des phénomènes mondiaux et des problématiques sociétales. Tout ça pour dire que cette émission t’aide à comprendre les gros enjeux de société, en une dizaine de minutes.

À lire aussi : DataGueule filtre info et intox sur l’eau

À quelques jours de la Journée internationale des droits des femmes, c’est à l’égalité des sexes, ou plutôt l’inégalité des sexes, que s’attaque leur nouvelle vidéo.

L’inégalité des sexes, du monde du travail au langage

La première partie de la vidéo se focalise sur les différences entre femmes et hommes dans le monde du travail, et elles sont nombreuses. Entre les inégalités de rémunération, d’accès et de considération, il y a encore du boulot à faire.

Les facteurs pouvant expliquer ces différences sont aussi expliqués dans cet épisode.

big-inegalites-salaires-hommes-femmes

Après un point rapide (mais glaçant) sur les violences faites aux femmes, et les décès qui en résultent, la vidéo donne la parole à Réjane Sénac, chercheuse CNRS au Centre de Recherches Politiques de Sciences Po.

À lire aussi : Le féminicide : quand des femmes sont tuées à cause de leur genre

La chercheuse aborde alors la question de l’intégration des femmes dans le monde du travail — spécifiquement la sphère politique, les hauts postes, les filières scientifiques — dont elles étaient jusque-là exclues, en mettant en lumière la place qui leur est réservée, car avant d’être des professionnelles, elles y sont surtout reçues en tant que femmes.

Enfin, vient la thématique du langage et du biais que celui-ci apporte, avec des notions comme « le masculin l’emporte sur le féminin ».

À lire aussi : « Le masculin l’emporte sur le féminin », c’est nul : la preuve en vidéo

Un biais présent jusque dans la devise de la République française : liberté, égalité… ah, fraternité (dont l’équivalent féminin est la sororité).

Pour répondre à ce problème, la chercheuse propose alors le concept d’adelphité, qui est donc un dérivé du grec « adelphe », signifiant né de la même mère. D’où le titre de la vidéo. Personnellement, j’aime bien ce mot.

Des questions triviales, vraiment ?

C’est vrai que ça peut paraître peu important, les règles de grammaire et les mots comme fraternité dans notre devise, mais ce sont pourtant ces petites différences qui creusent l’écart entre hommes et femmes.

Et la voix-off de DataGueule de surenchérir :

« Le premier pas pour la lutte dans l’égalité femmes-hommes est sans doute de prendre conscience de cette différence. Toutes ces petites choses qu’on ne voit pas, et qui pourtant creusent le déséquilibre en permanence.

On est toutes et tous passé•es par l’école maternelle, n’est-ce pas ? MATERNELLE. Pourquoi pas « pré-élémentaire » ?

Si vous passez dans un musée, comparez donc le nombre de tableaux mettant en scène des femmes, avec le nombre de toiles peintes par des femmes. »

Pour mettre à l’honneur la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2017, madmoiZelle organise un marathon live de 12h à 22h.

Cette journée de podcasts en direct sera ouverte par Najat Vallaud-Belkacem, ex-ministre des Droits des femmes et actuelle ministre de l’Éducation.

Tout au long des interventions, on parlera égalité, empouvoirement, confiance en soi, avec des personnes inspirantes et talentueuses au micro.

Et tu veux savoir le meilleur ? Tu peux aussi participer et venir parler au micro ! (Bien sûr que tu as des choses intéressantes à dire, nique le syndrome de l’imposteur.)

Pour t’inscrire, ou juste en savoir plus sur la journée, c’est par ici que ça se passe : #EllesSontBadass !

À lire aussi : La grève pour les droits des femmes #8Mars15h40, c’est partout en France !

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Chloé P.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (0) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!