Daria Marx à l’assaut des forums “du gras”

Par  |  | 2 Commentaires

Daria Marx, dont tu pourras retrouver l’interview sur madmoiZelle.com, vient de poster sur son blog un texte dont elle a le secret. Zéro concession, zéro langue de bois et une envolée de baffes posées sur écran. Il y a quelques jours, suite à ma critique de « Osez l’Amour des Rondes », je me suis bêtement mis dans […]

daria marxDaria Marx, dont tu pourras retrouver l’interview sur madmoiZelle.com, vient de poster sur son blog un texte dont elle a le secret. Zéro concession, zéro langue de bois et une envolée de baffes posées sur écran.

Il y a quelques jours, suite à ma critique de « Osez l’Amour des Rondes », je me suis bêtement mis dans la tête de me réinscrire sur des sites communautaires du gras, afin de faire partager le texte, et espérer empêcher que d’autres dodues tombent dans le piège de l’achat de ce truc. (…)

Ce qui est vrai pourtant, c’est qu’on devient bien obèse en mangeant trop, en mangeant mal, ou en assimilant mal la nourriture. Les cas de gonflements spontanés sont réservés à des pathologies thyroïdiennes, comorbidités du diabète,  ou génétique dans une très rare mesure. On ne peut donc pas honnêtement affirmer qu’on ne sait pas pourquoi on est gros. On est gros parce qu’on mange trop. L’important, c’est de savoir pourquoi et comment on mange trop. (…)

La suite et le texte complet est à lire sur son blog. Et si tu connais pas, va donc lire ce portrait -> Daria Marx, la meilleure chose à faire étant bien sûr d’avaler l’intégralité de son blog (bon courage, la plume de la demoiselle est prolifique).

LA MADBOX GIRL POWER

8 surprises personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Fab

Fab est le créateur et le patron de madmoiZelle.com, lancé le 1er octobre 2005 dans son grenier. Il aime mener de très longues interviews et aider des jeunes-qui-n'en-veulent à percer.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Dark Passenger
    Dark Passenger, Le 1 mars 2011 à 22h10

    Le truc vraiment marrant, c?est que ceux qui étaient les plus acharnés en étant jeunes, ceux qui ont testé toutes les substances, tous les shots de la carte, toutes les soirées, ceux qui ont vomi et chié en même temps entre deux voitures un soir de honte, ceux là, quand ils arrivent autour de trente ans, ils sont généralement bien calmés. Ils ont un genre de philosophie zen de la fête, une bonne bouteille, un petit pet, les potes, un EP d?un truc des années 60 qui tourne en fond sur la chaîne défoncée, ils ont atteint le climax de l?énervement festif, ils ont compris, maintenant ils regardent les autres tomber. Et ca mérite le respect, parce qu?ils connaissent leurs limites, et qu?ils ne sont plus dans un concours de teub permanent avec leurs neurones perdues.
    C'est tellement vrai !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!