3 raisons pour lesquelles j’aime Danse avec les stars

Par  |  | 1 Commentaire

Danse avec les stars revient avec une huitième saison, et Lucie vous explique pourquoi elle aime regarder cette émission depuis toutes ces années.

3 raisons pour lesquelles j’aime Danse avec les stars

Le parquet a été restauré, la boule à facette lustrée, l’orchestre a répété, et les candidat•es ont commencé à suer.

L’émission Danse avec les stars fait son grand retour ce samedi 14 octobre 2017 pour sa huitième saison.

Cette année, elle est animée par Sandrine Quétier qui sera accompagnée chaque semaine d’un ou une animatrice star de la chaîne (oui, Denis Brogniart fait bien partie de la liste).

Côté jury, Marie-Claude Pietragalla cède sa place à Nicolas Archambault

Pour la liste des candidats, cliquez ici pour accéder à l’article récapitulatif !

Déjà donc 8 saisons que l’émission existe, et qu’elle a su trouver un public fidèle et enthousiaste. Pourtant, le pari d’un divertissement où il n’est pas question de chant, de survie, ou de gens enfermés dans une maison, était plutôt risqué.

Mais s’il existe toujours en 2017, c’est parce qu’il est porteur de valeurs positives. Explications.

Mettre la danse au centre d’un divertissement de prime time : le défi fou !

Danse avec les stars est une émission de danse. Cet argument suffit à faire de l’émission un programme culturel de qualité (j’ai laissé mon objectivité au vestiaire) !

Plus sérieusement, le projet de mettre de la danse en prime time du samedi soir était de base quelque chose d’audacieux puisque c’est un art qui demande encore un accompagnement, et surtout une sensibilité particulière.

Pour un match de foot, on sait que les équipes doivent mettre un maximum de but pour gagner. Pour une émission de chant, on sait que le ou la candidate doit chanter juste, parfois fort, parfois doucement.

Les critères sont explicites et facilement intelligibles. Pour la danse, c’est déjà plus subtile : qu’est-ce que bien danser, quand ce n’est pas faire une acrobatie impressionnante ?

Est-ce que cette personne danse bien ?

En plus, avec Danse avec les stars, non seulement il s’agit de danse, mais en plus de danses de salon : tango, cha-cha-cha, jive, paso doble, samba, que d’activités corporelles qui peuvent paraître dépassées aux yeux des gens quand elles ne sont pas complètement inconnues.

Mais le coup de maître de l’émission, c’est de mettre sous le feu des projecteurs des danseuses et danseurs modernes et charismatiques, qui savent mettre au goût du jour ces danses en imaginant des chorégraphies époustouflantes sur des musiques actuelles. C’est feel good et c’est du grand spectacle !

Le programme fait ainsi la promotion d’un art et de la culture, et il y a fort à parier qu’il éveille quelques vocations ! Alors, convaincu•e ?

À lire aussi : Quand des danseurs de hip-hop « improvisent » un ballet

Des candidat•es qui deviennent des révélations

Chaque année, le casting fait parler de lui, car il n’est jamais assez comme ceci ou trop comme cela.

Pourtant, chaque année aussi, la popularité et la carrière des « stars » finissent par devenir complètement secondaires : la personnalité publique s’efface au profit du candidat humain.

La preuve la plus évidente est sans doute celle de Loïc Nottet, quasi inconnu en France au moment de la sixième saison, mais dont la sensibilité, l’humilité et les performances ont tout simplement explosé le plafond au point de le faire remporter la victoire :

Le public se laisse souvent emporté par le talent et les performances physiques, et ce n’est pas un hasard si des personnalités telles que Shy’m, M Pokora ou encore Laurent Maistret aient gagné la compétition.

Mais ils sont loin d’être les seuls à faire les belles heures de Danse avec les stars.

Je parle de ces personnalités qui n’y croyaient pas forcément elles-mêmes, mais par la force de leur persévérance finissent par s’en sortir haut la main. Ou encore de celles qui pensaient jouer au clown de service, avant de finalement se laisser prendre au jeu.

Je pense ici à Emmanuel Moire, qui a remporté la troisième saison de l’émission en 2012 sans être un danseur émérite au départ (malgré son expérience de comédie musicale), et qui a su exploiter son potentiel au fil des semaines et toucher en plein cœur le public par sa force d’interprétation et sa volonté sans faille.

Puis je pense aussi à des personnalités comme Valérie Damidot ou Artus, dont la carrière s’est fondée sur leur image d’animatrice et de comique à fort caractère et, qui ont laissé leurs émotions prendre le dessus sur leur envie de faire des blagues, et ont su se dévoiler lors de leur participation :

Leçon de courage et d’humilité dans Danse avec les stars

En plus d’être un divertissement artistique aux allures de grand spectacle, Danse avec les stars est aussi un programme qui prône des qualités humaines exemplaires. 

L’émission apprend la persévérance, la ténacité pour parvenir à ses objectifs. Qu’ils soient déjà un peu danseurs ou pas du tout, les artistes qui foulent la piste de l’émission voient leurs limites sans cesse repoussées, les chorégraphies leur demandant toujours davantage d’acharnement !

Il faut du courage et de la motivation pour relever le défi chaque semaine, malgré l’épuisement et la douleur ! Il faut aussi de l’humilité, pour accepter de se montrer en situation de vulnérabilité et accepter de danser devant plusieurs millions de spectateurs et de spectatrices parfois pour la première fois.

Participer à Danse avec les stars, c’est aussi apprendre la confiance et l’esprit d’équipe.

Les chorégraphies étant en couple voire en trio, cela demande d’être à l’écoute de son, sa ou ses partenaires afin de lui permettre d’évoluer avec le plus d’aisance sur scène. Et de donner le meilleur de soi pour permettre à son équipe de remporter la compétition !

Dépassement de soi, sensibilité, acharnement, talent, show spectaculaires seront donc au programme cette année encore pour la huitième saison de Danse avec les stars, et je serai devant ma télévision pour profiter du spectacle et apprécier toutes les valeurs qui y sont défendues.

À lire aussi : Rencontre avec Loriane Cateloy-Rose, danseuse de 16 ans

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Lucie Kosmala

Lucie a commencé en 2015 par vous parler de littérature jeunesse, et depuis janvier 2016, elle vous cause plus généralement de livres, sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Elle s’est illustrée à de nombreuses reprises dans la réalisation de petits pingouins en olives, et connaît d’un point de vue exhaustif tous les gifs de raton laveur existants.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (1) Facebook ()
  • Dianeart
    Dianeart, Le 16 octobre 2017 à 10h49

    danse avec les stars ! meilleure émission
    je suis tellement fascinée par les tableaux et les danses
    d'ailleurs on commente en live sur le forum si il y a des intéressé(e)s !!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!