Dans le frigo… d’Aurélie !

L’interview frigo, c’est le décryptage du budget et des habitudes alimentaires des madmoiZelles. Cette semaine, nous embarquons chez Aurélie !

Dans le frigo… d’Aurélie !

Présente-nous ton frigo !

On a emménagé en décembre dernier, et par rapport au frigo taille semi-nain de notre ancien appartement, il est immense! C’est un « for Ikea from Whirlpool », et on ne l’a pas acheté : il fait partie de la cuisine intégrée. Le congélateur est en-dessous, mais on le l’utilise pas beaucoup, à part pour congeler un pauvre bout de baguette une fois tous les 36 du mois. Il fonctionne parfaitement bien, on ne l’entend pas ronfler, par contre de temps en temps il craque. Enfin j’espère que c’est lui, sinon ça veut dire que nos poutres vont se casser la gueule. Bref, on en est satisfaits !

Comment tu remplis ton frigo ?

Il y a deux types de courses : les grosses, chez Leclerc deux fois par mois, et les petites, c’est-à-dire les compléments et bricoles au Simply Market/Petit Casino/marché. Je suis végétarienne, monsieur non, alors on s’arrange pour avoir un quota de plats différents chacun, et quelques-uns en commun, parce que c’est pas marrant (et surtout bien relou) de faire deux popotes distinctes. Dans le frigo, il a un étage, j’en ai un autre, et ceux qui restent sont pour les produits du genre beurre, crème, fromages, confitures, etc.

Combien tu dépenses par mois ? As-tu un budget fixe ?

Pour les grosses courses, on en a en moyenne pour 120€. Les bricoles qu’on rachète entre deux réapprovisionnements, ça doit tourner autour d’une trentaine d’euros. Donc grosso modo 300€ par mois, sans compter la nourriture du chiot et du chat, que je n’achète pas en grande surface.

Est-ce que tu cuisines tous les jours ?

Je cuisine tous les soirs. Pas le midi parce que le chéri ne rentre pas, et que je ne mange pas à midi sauf une fois par semaine à la cantine de ma fac (pour faire genre et pas abandonner ma copine en fait).

Quand l’homme rentre à 19h45, il a faim, et quand l’homme a faim, il le fait savoir. Donc tous les soirs, je cuisine, pas forcément quelque chose de très compliqué, ça peut être un plat de pâtes, un risotto ou une viande en sauce. C’est toujours moi qui m’y colle, il ne cuisine jamais. Bon j’aime bien cuisiner, mais pour la forme : chéri si tu me lis, tu pues.

Tu dépenses aussi en boissons ?

C’est un petit pôle dépense dans le sens où je ne bois pas d’alcool (jamais), et le chéri en boit peu, au resto ou au bar surtout. Après il dépense des sommes folles pour des grands crus mais ça, c’est sur ses deniers personnels. On achète donc de l’eau (Evian ou Watwiller seulement, bonjour le psychorigide), de temps en temps du sirop. J’ai de l’Hépar en ce moment, sur les conseils d’une amie : « tu verras le magnésium c’est bien en hiver si tu es fatiguée », oui ben l’Hépar c’est franchement dégueulasse. Par contre ça chiffre pas mal pour le lait de soja, les Vitamin Water et mon thé vert en bouteille. Pas de café, juste du thé chez un détaillant.

Quel est ton plus gros pôle de dépense, côté nourriture ?

Les plats cuisinés du chéri : cordons-bleus Père Dodu, hamburgers, pâtes fourrées et compagnie, le fromage (je consomme beaucoup de fromage, j’adore ça) et les cochonneries : on a un placard rempli de Doritos, de brioches, de gâteaux, de bonbons… Les restos aussi, et le joker Pizza Hut une fois par semaine.

Est-ce que tu as l’impression de bien manger ?

Pas franchement. Voire pas du tout. Je crois même que j’ai une hygiène de vie plutôt pourrie. Je ne petit-déjeune pas, je bois juste un café à la fac en arrivant, je ne mange pas le midi, je grignote sucré, salé, dans l’après-midi, et je mange le soir. Attention, je ne suis pas un régime chelou, c’est juste que le matin, je n’ai ni le temps ni vraiment l’envie de manger, et que le midi j’en ressens pas forcément le besoin. Je ne pense pas que mon chéri mange beaucoup mieux : je sais qu’à la cantine, il ne fréquente pas vraiment le bar à salades, plutôt celui des pizza et des burgers, m’voyez. Peu de légumes dans le frigo, ils finissent souvent par moisir seuls et oubliés, mais on a un peu plus de fruits.

As-tu un objectif ?

Mieux manger. J’ai la chance de continuer à rentrer dans mon 34 et mon chéri fait un peu de sport, mais à l’intérieur, ça doit pas être jojo. Trop de gras, de sucre, de plats industriels, combien de fois je me suis sentie misérable en entendant les gens raconter qu’ils font germer leurs raines et mangent macrobiotique, il m’arrive de les envier ! Comment ça, j’ai honte de mon frigo ?

Je n’exclus pas de réussir à faire manger du tofu à l’homme un jour. Ah, et trouver comment conserver mes patates sans que mon filet ne devienne une vraie serre au bout d’une semaine. Si vous avez une astuce, merci.

Si vous avez envie de participer à la rubrique, envoyez une photo de votre frigo (ouvert !) ainsi que les réponses aux questions posées dans l’article à annelise[at]madmoizelle.com !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • KBi
    KBi, Le 29 mars 2013 à 17h03

    Question diététique  il y a des tonnes de conseils pas forcement cohérents ni compréhensible. L'histoire du nombre de repas, quel repas etc. Ils sont probablement vrai mais je trouve qu'il nous éloigne de l'essentiel : manger mieux.

    Il y a mile et une façon de manger, l'important c'est de trouver la sienne. Et on ne peut pas manger de la même manière partout ou selon son activité et avec qui on vit.

    L'important : manger quand on a faim. Arrêter de manger quand on a plus faim. Et manger plus de fruits et légumes.

    J'ai personnellement arrêté de vouloir suivre ces règles selon lesquelles il faut manger léger le soir, ne pas manger trop gras, trop sucrée etc. ça frustre et on mange encore plus mal : cercle vicieux.

    J'ai trouvé que les paniers de fruits et légumes sont un bon moyen de me forcer à cuisiner et à manger plus de légumes : certains moisiront mais généralement personne n'aime jeter l'argent par les fenêtres alors ça oblige à se creuser le ciboulot pour trouver comme cuisiner tout ça... Et on se retrouve à manger plus sainement sans vraiment s'en rendre compte! Tout ça parce qu'on ne s'interdit pas d'acheter des cordons bleus ou des tortellini ou encore des muffins.

    Et puis dans ces histoires de poids on est toutes inégalement lotie  Certaines ne prendront jamais un gramme, d'autres la moindre vue de gras leur fait prendre 10kg. Il est donc difficile de comparer les expériences de chacune sans faire d'études statistiques.

    C'est le printemps, on va avoir de nouveau fruits et légumes \o/

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)