Dancers among us — Jordan Matter met de la grâce dans ton quotidien

La danse, un magnifique et puissant moyen d'expression. Jordan Matter l'a bien compris et nous offre une incroyable série de photos où les danseurs s'invitent dans des parcs, métros et librairies !

Le projet de Jordan Matter repose sur une idée simple: utiliser le langage corporel des danseurs pour exprimer des émotions puissantes dans des situations du quotidien. Ou comme il le dit lui-même:

« Les danseurs nous racontent une histoire. Ils savent retranscrire avec leur corps la passion qui nous anime. Ils parviennent à créer un univers imaginaire et fantastique et à nous offrir un regard plus profond sur des situations pourtant familières. Les danseurs donnent vie à ce que nous ressentons mais sommes incapables d’exprimer parce que nous n’avons pas leurs qualités esthétiques et athlétiques. »

Jordan Matter a donc mené son projet pendant trois ans, allant de ville en ville et collaborant avec les danseurs volontaires qu’il rencontrait sur son chemin. Il nous livre un regard neuf pour nous aider à (re)découvrir la beauté et les joies profondes que nous pouvons éprouver dans des moments anodins.

Il y a de nombreuses photos. Ne vous contentez pas de la petite quinzaine sélectionnée dans le diapo et filez sur le site de l’artiste. C’est la cure de bonne humeur obligatoire de la journée !

En bonus : les vidéos « Behind the scene » du projet qui nous aident à comprendre comment certains clichés ont pu être obtenus.

En cette période de vacances où vous vous sentez peut-être harcelé-e-s par les mouettes, celle-ci me semble tout à fait adaptée pour voir la vie du bon côté !

Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gianduja
    Gianduja, Le 18 août 2013 à 17h32

    C'est tellement beau ! Je ne me lasse pas de regarder ces images...
    Ça me rappelle un peu le travail de Denis Darzacq, qui a fait une série de photos avec des danseurs-euses de hip hop : La chute.

    [​IMG]

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)