Daisies, l’artbook de Claire Wendling

Claire Wendling est une dessinatrice aussi rare que précieuse. Ses publications ne sont pas nombreuses : une série bd (Les Lumières de l’Amalou), quelques participations à des collectifs, et des recueils d’illustrations. On ne la connait donc pas très bien, mais il suffit de poser le regard une seule fois sur un de ses dessins, pour tomber […]

Daisies, l’artbook de Claire Wendling

Claire Wendling est une dessinatrice aussi rare que précieuse. Ses publications ne sont pas nombreuses : une série bd (Les Lumières de l’Amalou), quelques participations à des collectifs, et des recueils d’illustrations. On ne la connait donc pas très bien, mais il suffit de poser le regard une seule fois sur un de ses dessins, pour tomber amoureuse de cette finesse, de cette poésie, qui se dégage de tout son travail.

Cette semaine sort Daisies, dans la collection Métamorphoses chez Soleil (dirigée par Barbara Canepa, que l’on avait interviewé pour présenter sa collection il y a quelques mois, et Clotilde Vu, qui dirige également la collection Noctambule chez qui a été édité la magnifique adaptation du Dernier des Mohicans).

C’est un sublime ouvrage qui reprend une partie du travail de Claire Wendling, et laisse la part belle à ses dessins. C’est bien simple, chaque page est en même temps une claque, tant la beauté du trait est époustoufflante, et un lieu de rêverie infinie. Le format artbook (que l’on pourrait décire comme une compilation de dessins, même si ici c’est un peu plus que ça. Il y a vraiment eu un magnifique travail de mise en page, on est loin du simple carnet de croquis, tout est précieux) permet de passer plusieurs minutes à admirer une page, un trait, un visage. L’univers de Claire Wendling, onirique est sensuel, nous emmène loin au pays des songes…Aujourd’hui, Clotilde Vu a répondu à quelques unes de mes questions pour raconter comment ce bel ouvrage est né. Merci à elle :)

> Pourriez-vous vous présenter, et décrire votre rôle au sein de la collection Métamorphose ?

Disons que si Métamorphose était une entité mythologique à deux têtes, je serai la deuxième tête. Sans l’une d’elles, cette entité n’évoluerait sans doute pas tout à fait de la même manière. Nous sommes complémentaires. Chacune respecte l’autre – profondément – pour ce qu’elle est et ce qu’elle apporte. Barbara, c’est l’âme et l’esprit, et moi, peut-être davantage l’esprit. J’aimerais être plus précise, mais plus on avance dans la collaboration, et plus chacune donne son avis, intervient aux mêmes niveaux : textes, découpage, narration, dessins, couleurs, fabrication, logistique – même s’il est évident que pour une question de langue (Barbara est italienne), je m’attache davantage aux textes, et Barbara, grâce à son œil, son talent incroyable, à ce qui est visuel et couleurs.

> D’où est venue l’idée d’éditer un artbook de Claire Wendling ?

En fait, je venais de signer avec Claire une adaptation de Alice au pays des merveilles dans la collection Noctambule (une collection de romans graphiques, en quelque sorte une passerelle entre bande dessinée et littérature), lorsqu’elle m’a dit qu’elle venait d’achever un artbook pour un éditeur américain. Elle m’a alors demandé si cela pouvait m’intéresser – quel idiot répondrait non ?… ;-) J’ai aussitôt pensé à Métamorphose, et j’en ai donc discuté avec Barbara – une amie de Claire – qui, à son tour, a été très enthousiaste ! Nous nous sommes vues toutes les trois pendant le festival d’Angoulême pour mieux en discuter – une nouvelle maquette, des chapitres, des dessins inédits. Bref, un florilège d’heureuses perspectives. Ce livre a été le fruit de plusieurs inspirations, et nous espérons qu’il ravira plus d’une pupille.

> Pouvez-vous nous parler un peu de cette artiste ?

Question difficile… J’imagine que vous préfèreriez sans doute que je parle davantage de l’artiste que de la femme – ce que j’aurais pu faire avant avec plus de facilité qu’aujourd’hui – tant l’artiste a laissé place à une vraie rencontre humaine.
Est-ce étrange ?… Peut-être pas… Ses dessins – qui témoignent d’une fantastique dextérité presque naturelle – regorgent de sensibilité, d’expressivité, de générosité, d’élégance, et souvent d’humour. Et ce que j’ai découvert au fil de nos conversations, c’est que Claire dessine qui elle est, ou que ses dessins transpirent qui elle est. C’est une passionnée sans cesse en réflexion, à qui il arrive de douter, mais c’est précisément ces doutes qui lui permettent de donner autant à travers ce qu’elle créé.

> Plus techniquement, comment se passe la création d’un tel objet ? (choix des images, mise en page, couverture…)

Pour le choix des dessins, Claire, Barbara et moi avons décidé d’un commun accord de conserver la majorité des dessins présents dans l’édition américaine, et d’en ajouter de nouveaux. Le livre compte donc – non plus 44 pages – mais 64, et sera structuré en différents chapitres portant sur la thématique de gourmandises italiennes.
Pour la maquette, ça a été un travail à 8 mains, celles de Roberto Mattiucci et Zoe Lacchei, orientés par Barbara pour la couverture, la 4e de couverture, les gardes, les pages “chapitres”… Et celles de Claire Wendling et Christian Mattiucci pour la mise en page des intérieurs. Comme je le disais plus haut, un résultat riche de plusieurs inspirations qui correspond bien à ce qu’est Claire, reconnaît-elle elle-même.

> Est-ce que Daisies est un projet à part dans la collection, ou avez-vous d’autres jolis artbook en préparation ?

Pour l’instant, aucun autre artbook n’est prévu pour 2010, mais il est fort probable que ce ne sera pas le dernier de la collection !

> Le site de Claire Wendling

> Daisies sur Amazon

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Anne-Loane
    Anne-Loane, Le 25 novembre 2016 à 22h13

    Bonjour, pour noël j'aurais voulu me faire offrir son artbook mais impossible de le trouver en vente sur la fnac, amazon où n'importe où. Je suis complètement perdue, une idée d'où je pourrais le trouversvp ?

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)