J’aime les séries « pour ados » de la CW, et alors ?

Les séries de la chaîne publique CW sont souvent estampillées « pour ados » , ce qui est de moins en moins vrai. Aki tente de vous convaincre de leur laisser une chance, car s'y cachent de véritables pépites !

J’aime les séries « pour ados » de la CW, et alors ?

Depuis quelques années, je me surprends à guetter les nouveautés de la CW avec plus d’enthousiasme que les autres chaînes, alors qu’avant, je me concentrais davantages sur les annonces des comédies NBC. Après la décision en octobre dernier de l’arrêt de Beauty and the Beast, la CW a renouvelé TOUTES ses séries vendredi dernier ! Son catalogue actuel se compose de :

Obtenir un show sur la CW, c’est un peu tirer un ticket d’or assurant qu’il sera renouvelé au moins pour une saison 2. Pourtant, la chaîne hertzienne n’arrive pas à se défaire d’une réputation d’une machine à séries pour ados alors que la qualité grandit de plus en plus parmi ses programmes de 42 minutes !

big-aime-pas-series

Il faut savoir que la CW a beau être une chaîne publique, c’est la plus petite face aux géants comme la FOX, NBC, CBS et ABC. Ses scores d’audience ne tiennent pas la comparaison face aux programmes de ses concurrents. Mais à son niveau, elle commence à gagner du territoire et clairement, ce ne sont plus des séries inconnues.

Le cliché des séries de la CW pour ados

La CW est l’enfant né de la fusion des chaînes UPN et la WB où des séries comme Buffy, Gilmore Girls, Les frères Scott, Veronica Mars, etc. cartonnaient à la rentrée 2006. Pour l’anecdote, le C reprend la première lettre de la CBS Corporation, et le W vient de la Warner Bros !

Ses programmes sont un peu estampillées « pour ados », limite pour jeunes filles, et mélangent drames de vie frôlant le soap, et  séries fantastiques avec un côté bit-lit. Alors oui, ne nous leurrons pas, c’est la chaîne où tous les personnages sont beaux, mais honnêtement, est-ce un drame ? Je n’ai aucun problème à dire que j’aime bien voir des gens beaux dans mon écran. Quand ils savent bien jouer, c’est un plus, mais disons que je pourrais pardonner à quelqu’un qui se débrouille moyennement… enfin, j’essayerais.

À lire aussi : Pourquoi être beau/belle, c’est plus pratique ?

Les vétérans de la chaîne, comme Supernatural (qui avait donc débuté sur la WB avant d’être reprise sur la CW) ou encore Vampire Diaries gardent un petit aspect racoleur avec leurs têtes d’affiches formées de duos ténébreux, mêlant éléments surnaturels et aventure, et des scènes indénombrables où ces héros se retrouvent torse nu sans raison.

Cette tendance ne s’est pas éteinte avec les nouveautés : la chemise tombe facilement chez les mâles ; le décolleté, et les bras nus restent omniprésents chez les femmes ! Cela dit, regarder les séries de la chaîne avait une connotation de plaisir coupable, alors que si ce terme pouvait s’appliquer dans ses débuts, franchement, c’est de moins en moins vrai aujourd’hui.

damon vampire diaries

Une nouvelle ère pour les séries de la CW

Après des années à maintenir la tête hors de l’eau tout en croulant sous les dettes, c’est en 2011, quand la présidence de la chaîne tombe entre les mains de Mark Pedowitz, qu’un changement imperceptible s’amorce. La première série dérivée de l’univers de DC Comics a atterri sur la CW : Arrow.

Beaucoup de gens craignaient que les décisionnaires créatifs ne l’aseptisent, en rendant le justicier lisse et monotone, mais #LesGens ont eu une agréable surprise en voyant qu’il avait gardé sa noirceur digne des comics. Ne vendez pas l’archer vert avant qu’il n’ait décoché sa flèche !

À lire aussi : « The Flash » : La Ligue des Justiciers s’installe sur nos écrans

Pour info, derrière les séries de super-héros de DC (sauf Gotham), il y a le super producteur Greg Berlanti qui a à son actif des séries comme Dawson, ou encore Brothers & Sisters, mais qui en parallèle, produit également d’autres séries.

Si triangle amoureux il y a, romance d’ado ce n’est pas

Pour ma part, je me rappelle encore quand The 100 a commencé. J’ai demandé « ah le pitch me plaît bien, ça passe sur quelle chaîne déjà ? », on m’a répondu « la CW » : je jugeais d’avance dans ma tête en me disant « ohlala, ça va être un triangle amoureux pour ados », et je hochais la tête d’un air entendu.

Mais j’ai regardé The 100, et je me suis donné des baffes d’avoir eu de tels préjugés. Car si triangle amoureux il y a, romance d’ado ce n’est pas ! Et ça résume bien le changement : les intrigues deviennent plus complexes avec des personnages mieux écrits, auxquels on s’attache, et qui ne sont plus forcément au lycée en train de chercher à attirer l’attention de leurs amoureux.

the 100 Clarke et Lincoln

The 100 se déroule dans le tur-fu ; la Terre, devenue inhabitable, a envoyé ses habitant•es sur une station spatiale dénommée l’Arche, qui se retrouve en surpopulation. Cette situation a des conséquences : tout•e majeur•e qui commet un crime sera expulsé•e directement dans l’espace (donc exécuté•e en fait), et tout•e mineur•e sera incarcéré•e jusqu’à sa majorité avant d’être expulsé•e. Pour sauver l’Arche, 100 mineur•es vont être renvoyé•es sur Terre…

Okay, on peut critiquer le manque de réalisme des séries CW, comme dans Reign (sur la vie de Mary Stuart, reine d’Écosse) qui pique niveau justesse historique par exemple, que ce soit dans les faits en eux-mêmes ou même dans le choix vestimentaire qui tend plus à faire plaisir aux yeux qu’à être précis. Mais au moins, la chaîne propose un drame historique, encore trop rare sur les chaînes américaines, sans être trop portée sur le sang et la violence à la Starz.

Reign saison 1

À lire aussi : « Vikings », la nouvelle série (presque) historique

Un ton innovant…

Cela ne l’empêche pas de garder les ingrédients qui en font une chaîne dont la cible principale reste les 18-25 ans, avec les amants maudits, ou encore les prémisses d’un teen show avec des personnages jeunes et attirants, saupoudré d‘un petit twist de genre, que ce soit du fantastique ou de la comédie spécialisée. Et le résultat marche bien, voire très bien.

Que la CW ait pris un tournant créatif et reste en tête des innovations est indéniable

C’est surtout incroyable que les nouvelles héroïnes de ses deux dernières dramédies, à savoir respectivement Gina Rodriguez de Jane the Virgin (l’adaptation de Juana la virgen, une telenovela vénézuélienne) et Rachel Bloom de Crazy Ex-Girlfriend (qui demeure malheureusement le programme au plus faible taux d’audience) ont gagné à tour de rôle le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie. Chose qui n’était pas arrivée depuis… jamais en fait !

Que la CW ait pris un tournant créatif et reste en tête des innovations est indéniable. Car même sans aimer leurs genres, on ne peut pas nier que ses séries brillent par leur originalité. Puis on n’est plus en présence d’héroïnes potiches qui se font marcher dessus : miracle, elles réfléchissent et ont des opinions propres sans attendre que leurs amoureux viennent les sauver !

Jane the virgin saison 2

Mark Pedowitz ose, tout simplement. Il ose proposer des séries de genres sur une chaîne publique et donner leurs chances à des gens qu’il considère comme talentueux dans des styles différents, allant de la telenovela à la comédie musicale en passant par le soap et le procédurier classique, en y ajoutant de la poudre magique de la CW. Et les équipes derrière les shows réussissent à tirer leur épingle du jeu en se démarquant par leurs tons comiques dans des fils rouges bien construits et intelligents !

À lire aussi : « Tous critiques de séries ? », une conférence passionnante sur le rapport public-oeuvres

…avec des univers propres

Prenons par exemple iZombie. On pourrait croire qu’il n’y a plus de place pour les zombies à la télévision depuis The Walking Dead car toute nouvelle incursion sur ce sujet y serait comparée, mais la création de Rob Thomas (Veronica Mars) s’éloigne tellement du concept classique en se créant son propre univers qu’on a juste envie d’en voir plus !

Et ça s’applique aux autres thèmes de la CW, qui paraissent à tort vus et revus.

izombie liv

Je prends également The Flash en exemple. Je ne regarde pas Arrow car je trouve la série trop sombre pour mon petit cœur (et je n’aime pas le jeu d’acteur de Stephen Amell mais passons) ; The Flash prend le contrepied de sa série-mère ! On y trouve de l’humour en pagaille, une perception différente de ce qu’est la justice et la vengeance (thèmes récurrents chez les super-héros) et surtout un personnage principal auquel on peut s’identifier (Grant Gustin doit être l’un des acteurs les plus sous-estimés justement parce qu’il brandit l’étendard de justicier de la CW).

Au moins, il y a une véritable dynamique de groupe ici, du coup, pas besoin de suivre Arrow pour regarder The Flash ! Bon, je n’ai pas encore eu le temps de regarder Legends of Tomorrow (je blâme madmoiZelle pour ça), mais malgré les retours négatifs, j’ai envie d’y jeter un œil.

flash arrow crossover

Les séries CW cachent une véritable qualité d’écriture souvent reléguée au second plan

Les séries CW cachent une véritable qualité d’écriture souvent reléguée au second plan car on n’y voit que le côté surnaturel, ou absurde de leurs programmes jugés comme bas de gamme.

En plus, l’univers DC permet de créer des crossovers où un héros peut en visiter un autre, comme ça avait été le cas quand l’équipe d’Arrow avait visité Central City, permettant à The Flash d’attirer plus de 5 millions de téléspectateurs. Et on verra bientôt Barry Allen à National City aux côtés de Supergirl, alors même que cette dernière est diffusée sur CBS !

À lire aussi : DC lance une ligne de produits dérivés autour des super-héroïnes

La CW a encore un atout dans sa manche puisque sa nouvelle série, Containment sera dévoilée le 19 avril prochain. Il s’agit de l’adaptation de la série belge Cordon, transposée à Atlanta, où une épidémie faisant rage met la ville sous quarantaine.

À l’automne, la chaîne prévoit d’ajouter deux à trois nouveaux titres à son line-up 2016-2017, et je suis bien curieuse de découvrir les nouvelles séries de la CW ! Et en passant, n’hésitez pas à venir mentionner les séries dont vous aimeriez que je parle sur le forum, hein !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ally-wonderland
    Ally-wonderland, Le 21 mars 2016 à 17h22

    @guerredesmiroirs je ne savais pas que iZombie existait en BD, merci pour le tuyau!!

    Perso je suis fan de ce qu'ils en ont fait, le côté humour/surnaturel/humain est assez bien équilibré, et même si les histoires sont un peu "faciles" j'aime bcp m'y perdre, c'est vraiment l'interlude plaisir quand on rentre du boulot la tête pleine.
    Pareil pour Jane The Virgin. Quand j'ai lu le pitch je me suis dit NO WAY WTF?! et j'ai finalement essayé suite aux commentaires que j'avais lu. Je suis addict. J'adore. Mais dans l'ensemble je suis une victime accro aux triangles amoureux.

    Du coup vous m'avez bien donne envie d'essayer "the 100", j'hésitais mais allez, soyons fous! :free:

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)