Le CV anonyme bientôt obligatoire : une bonne idée ?

Le Conseil d’État contraint le gouvernement à mettre en place le CV anonyme dans un délai de six mois. Prévue par une loi votée en 2006, cette mesure n’est toujours pas entrée en application.

Le CV anonyme bientôt obligatoire : une bonne idée ?

La loi du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances prévoyait la mise en place obligatoire du CV anonyme pour les candidatures à un emploi dans les entreprises de plus de cinquante salariés. Mais pour pouvoir entrer en application, certaines dispositions – dont celles qui concernent le CV anonyme – doivent être précisées par un décret.

La loi a été adoptée en 2006, et aucun décret n’a été pris. Plusieurs associations, dont SOS Racisme, avaient déposé un recours devant le Conseil d’État. Le gouvernement est censé prendre les décrets d’application « dans un délai raisonnable ». Or dans ce cas, le Conseil d’État a effectivement constaté que huit ans écoulés depuis le vote de la loi ne constituaient pas un « délai raisonnable ».

Il a donc fixé un ultimatum au gouvernement, qui a désormais six mois pour prendre les mesures nécessaires à l’application de la loi.

Le CV anonyme devra être mis en place dans les six mois

Les entreprises de cinquante salariés et plus devront donc bientôt procéder à leurs recrutements par le biais de CV anonymes.

Il s’agit de faire disparaître les informations personnelles telles que le patronyme, l’adresse postale, le sexe, l’âge (et donc de ne pas mettre ses expériences professionnelles trop anciennes pour un senior, afin de ne pas être discriminé sur l’âge), et tous renseignements qui n’ont finalement aucun lien avec les compétences, mais qui peuvent pourtant influencer la décision du recruteur.

S’appeler Fatima ou Sarah n’est pas une compétence, et cette donnée n’apporte aucune information au recruteur quant au profil de la personne, ses qualités, ni si elle dispose des compétences requises pour le poste.

Habiter dans le 93 ou le 92 n’est pas non plus une donnée pertinente. Si le candidat habite loin de l’entreprise, c’est son problème, ce n’est pas au recruteur de décider par défaut, pour lui, et de lui refuser le poste à ce motif.

Et pourtant, les discriminations à l’embauche sont une réalité, difficilement quantifiables mais bien persistantes.

Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Justine analysait déjà le problème des discriminations à l’embauche, et les effets possibles du CV anonyme dans un article paru en 2011. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le CV anonyme ne semble pas être la panacée :

« Les CV anonymes n’empêchent pas la discrimination lors de l’étape de l’entretien d’embauche. Si un recruteur est capable de balancer le CV de quelqu’un parce qu’il a une adresse estampillée ZUS, je doute qu’il soit à même de ne pas discriminer en entretien.

Par conséquent : si nos employeurs/recruteurs/décideurs ne sont pas à même de traiter les candidats équitablement, si la société n’apporte pour réponse que de « cacher » des caractéristiques (et si on les cache, qu’est-ce que ça veut dire : que c’est un peu honteux ?) en anonymisant nos CV, c’est que la discrimination est banalisée et touche tout le monde. La réflexion doit se placer ailleurs, bien en amont et toucher à notre éducation à tous. »

La ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a publié un message sur sa page Facebook, en réaction à la décision du Conseil d’État : si la méthode du CV anonyme devra entrer en vigueur dans les six mois, ses modalités d’application restent à définir. Najat Vallaud-Belkacem compte le faire en concertation avec « les partenaires sociaux et les associations »

Et toi, qu’en penses-tu ? As-tu été victime de discrimination à l’embauche ? As-tu participé à des recrutements, as-tu été témoin de discrimination ? Viens en parler sur le forum !

Pour aller plus loin :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • All those Pages
    All those Pages, Le 16 juillet 2014 à 14h19

    leinea;4831685
    Je ne pense pas que le CV anonyme soit une bonne solution.
    Il faut apprendre à lire entre les lignes, et évidemment savoir que le monde tourne d'une certaine manière...
    Bien sur qu'une personne correspondant à la norme de beauté en vigueur en occident sera jalousée.
    Evidemment que une personne trop belle ne sera pas aimée.
    Est-il nécessaire d'expliquer et de donner ne serait-ce qu'une seule des nombreuses cause : la jalousie?

    Evidemment que je parlais des personnes "lambda".
    Des personnes qui n'ont donc pas un physique considéré comme repoussant à savoir :
    mesurer 1m60 et peser 100 kilos
    Avoir un visage avec des traits à l'opposé de ce qu'on demande aux femmes d'avoir (grands yeux, petit nez etc...).

    Dès qu'un personne osera sortir du lot, que ce soit car elle le souhaite (cheveux colorés, tatouages)ou malgré elle (par ex. : couleur de peau) ; elle sera réprimandée, pointée du doigt de vouloir être différente et donc soi-disant mieux que les personnes "passe partout".
    Ces personnes sont craintes car quand elles s'assume, elles incarne la liberté et seront donc toujours jalousé par ceux qui n'ose pas, pris au piège du conformisme qui fait que il ne feront rien de mal (être m'as-tu-vu) mais il ne seront jamais "eux meme " à 100% sans se soucier des quand-dira-ton.

    Donc mon pas moche qui t'as fait croire que selon moi, je pense que il n'y a que les mannequins qui ne seront pas discriminés, eh bien c'est faux.

    On préfère non seulement être avec des personnes qui nous ressemble. Donc moi pas être mannequin, donc pas amis avec mannequin.
    Et en général il est plus agréable d'être avec des personnes qui ne sont un danger, qu'on ne jalousera pas, que ce soit au boulot ou dans ses cercles d'amis.
    C'est comme ça.

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)