Quatre façons de customiser tes fringues sans trop te faire mal aux doigts

Par  |  | 4 Commentaires

Tu cherches des idées pour customiser tes fringues ? Elise partage 4 techniques pour qu'elles ne ressemblent à aucune autre !

Quatre façons de customiser tes fringues sans trop te faire mal aux doigts

Tu regardes tes vêtements que tu aimes avec tendresse mais tu serais pas contre l’idée de leur donner un second souffle ? Bouge pas, parce que j’adore faire ça !

Pendant l’atelier du vide-dressing madmoiZelle du 3 juin 2017, j’ai rencontré 4 super lectrices qui ont apporté leurs vêtements à transformer.

Cacher une tache, donner un coup de neuf à un top délavé ou juste le rendre plus stylé, il y a plein de techniques fastoches qui demandent pas de talents fous en couture.

Je profite donc de ces jolies rencontres et de ces créations réussies et originales pour t’inspirer, afin que tu puisses les reproduire chez toi. Big-up à @noemiegodenir qui m’a fait cette requête sur Instagram !

Le thermocollant décoratif

Le thermocollant, c’est la technique la plus simple, la plus rapide et la plus efficace que je connaisse ! Il en existe plein, des métalliques comme sur mon sweat étoilé, des pailletés…

Tu as juste besoin de couper des formes, de les placer où tu veux et de les poser aussi facilement qu’un patch décoratif : avec un fer, sans vapeur. Tu peux vraiment faire ce que tu veux et le résultat envoie du pâté !

Ça peut servir à cacher des taches sur fond de couleur funky, comme ce motif palmiers sur le short de Lucie

Ou te permettre de déclarer ta passion comme Aurélie qui fait du Roller Derby !

Le mieux, c’est de le faire sur une matière que tu peux repasser (regarde l’étiquette) et qui est plane, sans fronce ou d’effet de texture. Les thermocollants que j’utilise sont de la marque Toga, que tu peux trouver dans de nombreux magasins d’art.

Coudre une poche en tissu

Sur un top uni qui est parfois un peu « fade », il suffit de rajouter une poche avec un motif sympa pour lui donner un coup de boost et le rendre stylé !

Pour cela, coupe-toi une forme de poche dans un papier (un rectangle aux coins biseautés ou arrondis, qu’on appelle gabarit) et coupe-la dans du tissu (pas trop épais, sinon ça va être galère à coudre et apporter trop de rigidité à ton t-shirt).

Je te donne mes mesures mais adapte ça à tes envies !

Avec un fer, rabats 1cm sur le haut de ta poche que tu auras coupée avec des ciseaux cranteurs (ça permettra à ton tissu de ne pas s’effilocher) et 0,5cm tout autour du restant de la poche.

Place la poche sur ton côté gauche (traditionnellement mais rien ne t’empêche de faire l’inverse, j’enverrai pas la police chez toi). N’hésite pas à vérifier dans un miroir que l’emplacement te convienne.

Puis commence par le coin supérieur gauche de ta poche et couds de la bonne vieille façon « au-dessus, en dessous » en laissant de l’espace entre chaque point.

Le mieux c’est d’essayer d’être régulier•e donc je te conseille de coudre sans regarder Netflix en même temps au risque de te piquer les doigts ou de te débrouiller comme si t’avais bu trois schnaps.

Variante : la poche avec thermocollant

C’est un combo des deux premières techniques. Alice a décidé d’appliquer une petite licorne à paillettes sur sa poche qui est en cours d’assemblage. J’adore le résultat !

Le feutre POSCA

Pour la dernière Grosse Teuf (mais peut-être aussi pour la prochaine du 16 juin), j’avais dessiné le nain de jardin du Fabuleux destin d’Amélie Poulain sur un t-shirt blanc en coton avec deux feutres POSCA.

Devinez en quoi je vais me déguiser pour la Grosse Teuf du 19 mai ? 😄 #posca #handmade

A post shared by Elise Schuller (@eliseschuller) on

L’astuce c’est de le faire sur un tissu déjà lavé (mais si tu customises tes fringues c’est que tu les as déjà mises), de préférence sur un textile naturel (lin, coton, chanvre).

Attention, au moment de faire tes tracés, regarde comment l’encre se diffuse sur le tissu, pour réajuster tes contours et éviter l’effet buvard. Le must : une fois ton dessin complètement sec, fixe-le en repassant ton vêtement sur l’envers et sans vapeur.

Une technique qui a beaucoup plu à Emmy qui a été inspirée par le logo Nirvana !

Les sequins

Bon, là, ça déconne plus… Faudra que je te fasse un tuto si ça t’intéresse (dans ce cas n’hésite pas à me le dire dans les commentaires). Le sequin c’est la paillette plate avec un trou au milieu que tu peux coudre sur beaucoup de tissus.

Tu peux faire n’importe quelle forme avec, et honnêtement la technique est facile, il faut juste être SUPER MÉGA patient•e et ne pas trop tirer sur le fil (sinon ça fait des plis).

Exemple d’un pull que j’ai rebrodé aux sequins (c’était long mais j’adore le résultat)

Une des erreurs à éviter quand on veut broder des paillettes, c’est de faire un motif trop petit ou trop précis, surtout si tes sequins sont gros !

Cléa a décidé de cacher la tache sur sa combi en brodant un raton laveur en sequins

J’espère que ces quelques pistes t’ont donné des idées ! Et raconte un peu, comment tu te réappropries tes vêtements ? Comment tu les customises ? Partage tes tips avec nous dans les commentaires !

À lire aussi : Cinq astuces pour ranger et optimiser ton coin DIY !


Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Tante Clara
    Tante Clara, Le 13 juin 2017 à 13h07

    @Ann-ly
    Si je me mets à faire mes vetements moi-même, ça va être vraiment très très personnalisé :yawn: Je vais lancer la mode "se retrouve à moitié à oualp dans la rue d'un coup" !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!