L’étrange histoire de la crème anti-rides qui provoque… des cauchemars

Par  |  | 1 Commentaire

La DNA Dream Night Cream donnerait des cauchemars à certaines de ses utilisatrices. Marina te parle de cette histoire à mi-chemin entre cosmétiques et creepypasta.

L’étrange histoire de la crème anti-rides qui provoque… des cauchemars

C’est l’histoire d’une rencontre improbable entre le monde de la beauté et celui des creepypasta.

Depuis quelques jours, je vois plusieurs sites Internet anglo-saxons relayer cette étrange anecdote à propos d’une crème anti-rides qui donnerait des cauchemars à ses utilisatrices.

Voici l’objet du délit :

dna-night-cream

La crème qui fait l’objet de nombreuses interrogations est un produit de la marque Dr Brandt, la Dream Night Cream, qui porte très mal son nom si on en croit les nombreux commentaires sur le site de Sephora.com :

dna-cream-dr-brandt

Ce commentaire, posté le 12 décembre par l’utilisatrice JK818, est on ne peut plus explicite quant aux effets surprenants ressentis suite à 3 jours d’application :

Je ne prends pas de médicaments, je suis en bonne santé, j’ai 30 ans. Je rêve — je me souviens de mes rêves — mais les 3 nuits précédentes (depuis que j’ai commencé à utiliser la crème) j’ai remarqué faire des rêves complètement fous, intenses, parfois perturbants.

Cette utilisatrice s’interroge sur la composition qui pourrait mener, d’une façon ou d’une autre, à faire des rêves aussi étranges.

Bien que toutes les utilisatrices ne soient pas toutes du même avis :

dna-night-cream

Je n’ai pas ressenti l’effet « mauvais rêves ». […]  Je préfère ce produit à de nombreuses autres crèmes de nuit que j’ai pu tester par le passé.

Alors est-ce que les femmes ayant ressenti cet effet ont pu d’une manière ou d’une autre être influencées par les avis qu’elles ont lus ? Le mystère plane…

Personnellement en lisant ces commentaires sur Sephora.com, j’ai pensé très fort à la dernière-née des séries Netflix, The OA, qui traite notamment de la barrière très fine entre le rêve et la réalité.

À lire aussi : Quatre séries à binge-watcher sur Netflix cet hiver

Candace Bryan, journaliste pour le magazine en ligne Racked, avait contacté l’entreprise pour poser des questions au sujet de la DNA Dream Night Cream. Réponse :

Durant la phase de test, la crème a été utilisée une fois par jour (la nuit) pendant 28 jours consécutifs, et aucun problème n’est survenu, aucun effet secondaire ne fut rapporté.

L’intégralité de l’article est à lire (en anglais) sur ce site.

Je suis fascinée par cette histoire qui me donne furieusement envie de tester la chose, rien que pour me faire mon propre avis. Je ne vais pas tenter le diable, mais je garde un œil attentif sur cette affaire !

À lire aussi : Slenderman va bientôt rôder au cinéma


Marina

Marina va t'enseigner le b.a.-ba de la cosmétique. Il t'es déjà arrivé de te coucher sans te démaquiller? Sache que si elle avait été là à ce moment précis, elle t'aurait ramené des cotons et de l'eau micellaire. Il y a des choses avec lesquelles il ne vaut mieux pas déconner en sa présence !

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Whiskie
    Whiskie, Le 29 décembre 2016 à 21h25

    J'adore :puppyeyes:
    Par contre, espérons que ce soit pas un coup de pub pour la crème en question, parce que c'est vrai que ça donne bien envie de la tester :lunette:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!