De magnifiques couronnes de coquillages, pour te prendre pour une sirène

Une styliste australienne imagine non plus des couronnes faites avec des fleurs mais avec des coquillages ! Des accessoires absolument magnifiques et parfaits pour avoir le look d'une sirène.

Les couronnes de fleurs, c’est joli, mais on commence un peu à se lasser, non ?

Si c’est ton cas mais que tu continues à aimer les headbands imposants, tu risques fort de tomber en pâmoison devant le travail de Chelsea Shiels. Fleuriste de formation, la jeune Australienne proposait sur Etsy des couronnes florales qui se vendaient déjà comme des petits pains, avant de s’intéresser à un nouveau matériau tout aussi poétique : le coquillage.

Il y a quelques temps, Chelsea confiait à Cosmopolitan que pendant plusieurs années, elle gardait ses créations marines comme un hobby personnel, presque secret, de peur de l’opinion des autres qui auraient pu penser que « c’était ridicule de se mettre des coquillages sur la tête ».


On avait rencontré Claire, qui fait la sirène dans la vie. Truc de ouf.

Mais depuis qu’elle a commencé à les vendre et qu’elle s’est fait un nom auprès des médias, ses couronnes qui ressemblent à des trésors trouvés au fond de la mer connaissent un franc succès. Ses fans sont scotché•es à sa boutique Etsy, et dès qu’un nouveau modèle voit le jour, il est épuisé dans les minutes qui suivent… c’est une véritable folie.

À lire aussi : Devenez une sirène grâce à une queue de poisson sur mesure

Les modèles, en plus d’être absolument magnifiques, sont réalisés entièrement à la main par Chelsea elle-même. Ils sont donc uniques, et c’est ce qui explique également l’engouement de tou•tes pour ces ornements.

Vu que pour l’instant, il n’y a pas de couronnes de coquillages disponibles, je ne peux pas trop vous renseigner sur le prix. Néanmoins, vu qu’un headband de fleurs coûte environ 50€, on peut facilement imaginer que les coiffes marines avoisinent la centaine d’euros. Ce qui n’est vraiment pas cher, vu les chefs-d’œuvre que c’est.

Tu peux retrouver l’univers de Chelsea Flower Crowns sur sa page Instagram.

big-sirene-professionnelle

Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MidoriNoHikari
    MidoriNoHikari, Le 8 août 2016 à 17h31

    @ApoLapine Ça devait être chouette en vraies fleurs!:puppyeyes: mais c'est sur que ça dure moins longtemps que des fleurs en tissus qui ont une durée de vie potentiellement indéfinie.

    @riddlesashimi Pas forcément, au contraire même, certaines plumasseries ont leurs propres élevages et prélèvent les plumes lors de la mue (un exemple français: http://www.plumes.fr/articles/Lhistoire-de-plumesfr). Pour avoir fait un stage dans un parc accueillant des paons, je peux garantir que ces plumes, si ramassée juste après être tombée évidemment, sont en excellent état. De plus, il faut savoir que le commerce d'objet en plumes (tout comme ceux en coquillages d'ailleurs) est extrêmement réglementé. Sauf dérogation très particulière (zoos, réserves... ), il me semble qu'il est complètement interdit de faire commerce de plumes d'oiseaux protégés (autre articles du même établissement: http://www.plumes.fr/articles/Les-plumes-doiseaux-proteges). Et pour les coquillages c'est pareil, du coup vendre des couronnes de coquillages sur internet, aussi jolies soient-elles, si tu ne connais pas la provenance de tes matières premières et que tu ne vérifies pas la liste des espèces protégées, c'est un poil risqué je pense (surtout qu'en Australie il doit y en avoir quelques unes). Je ne m'y connais pas suffisamment en coquillages pour dire si ceux présents dans les créations sont protégés ou non, après la plupart ma fait quand même vachement penser à ceux que l'on peut acheter dans les aquariums. Et pour en avoir beaucoup ramasser sur nos côtes et ce que j'ai pu voir lors de mes voyages, ils y en a en excellent états sur les plages aussi.

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)