Un couple se menotte pendant 48h : les gens sont fous

Un couple s'est attaché pendant 48h pour poster la vidéo sur YouTube. Une belle preuve de courage et de dévotion à l'autre. Une vidéo qui fait rigoler, mais qui fait peur un peu aussi.

Un homme et une femme mariés ont choisi de se menotter pendant 48h. 48h. Deux jours. Soit ce couple est fou, soit ce couple est fou, je ne vois que ça. La vidéo de cette expérience TOUT À FAIT DANGEREUSE à ne pas reproduire chez toi ni nulle part ailleurs a été mise en ligne par la caution chibre du binôme, Mark Malkoff :

En fait, mon analyse hypothétique de la vidéo, c’est qu’ils cherchaient forcément une bonne excuse pour se séparer, voire pire. Clairement, tu m’attaches à quelqu’un pendant autant de temps (qu’il s’agisse de membres de ma famille, d’amis ou d’un voisin de palier), je finis par le tuer en me mettant des giclettes d’hémoglobine partout-partout.

C’est un peu bête de se torturer de la sorte alors qu’il existe tant d’autres possibilités pour bien pourrir son couple, du genre :

  • manger le fond des céréales de l’autre
  • courir pour aller aux toilettes alors que l’autre est déjà en chemin
  • uriner sur la jambe de sa patronne pendant un déjeuner d’affaire
  • mettre une photo de ses fesses nues, tous attributs à l’air, sur Internet
  • le surnommer « Knacki ball » ou la surnommer « Fesse molle ». En public.

Quelle perte de temps, je te jure. Mais le pire, c’est qu’ils sont toujours ensemble. C’en est presque beau.

– via

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Trois
    Trois, Le 3 août 2013 à 16h56

    Non mais pour aller aux toilettes, dormir, se changer, faire tout ce qui est tâches domestiques et tout ... Je survivrai pas une minute O_O Surtout qu'au bout d'un moment ça doit faire mal aux poignets ! (Et à l'intimité et la santé mentale)

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)