La couille, cet accessoire beauté qui va mettre le paquet

Par  |  | 20 Commentaires

Appliquer son fond de teint au Beauty Blender ? Allons, rangez donc ça ! Le nouvel accessoire pour un teint parfait, c'est la couille. La preuve en images.

La couille, cet accessoire beauté qui va mettre le paquet

Depuis que la Silisponge est sortie, l’éponge à fond de teint en silicone, plus personne n’a l’air de savoir avec quoi appliquer son produit teint pour avoir un rendu flawless.

Internet étant Internet, tout part très vite en steak (je vais peut-être garder cette phrase en épitaphe tiens) et on peut compter sur lui pour aller toujours plus loin dans cette quête de l’applicateur parfait.

Il y a eu le rembourrage pour soutif, l’escalope, le poivron (merci Nikkie Tutorials) mais une nana a vraiment cassé le game de ces Beauty Blender complètement pétés.

Appliquer son fond de teint avec un testicule, démonstration

(NB : je ne pensais pas écrire cette phrase un jour, pour tout vous dire)

Attention, la séquence suivante contient une femme appliquant son fond de teint avec la couille de son mec. Je vous aurais prévenu•es.

La légende dit : « je pense que j’ai inventé une nouvelle tendance Instagram ». Sur la vidéo, on voit Johnna, une jeune femme de 18 ans, qui se maquille en se servant d’une des boules de son mec, Damon.

Je trouve que le plus marrant, c’est l’expression de son visage, entre franche marrade et concentration extrême. Elle raconte sur BuzzFeed :

« J’ai fait une blague sur le fait d’utiliser ses couilles comme Beauty Blender et on s’est simplement regardé l’un et l’autre et on a commencé à rire et la vidéo est partie de là. »

La technique bien couillue a fait crever de rire les youtubeurs beauté qui se sont empressés de répondre.

https://www.instagram.com/p/BTPFbFtj4oT/?taken-by=punkzillaa

« OMG, est-ce que Nate [le copain de Jeffree Star, ndlr] et moi devrions refaire ça ? »

Je suis en train de crier ! Oh mon dieu.

Comme toujours, les réactions sont partagées, certaines personnes sont vraiment mortes de rire (moi la première) et d’autres catégorisent cette vidéo comme étant une tentative supplémentaire de faire du buzz.

Je dirais que vous n’avez sûrement pas tort, moi j’avoue que je vois ça plus comme deux personnes qui se sentent très bien ensemble et qui se sont surtout tapées un gros délire.

Le Beauty Blender de mes couilles et ses questions fondamentales

Forcément, avec ce nouveau chouchou des trousses de maquillage (NON), me vient une flopée de questions. Tout d’abord l’entretien.

Parce que forcément, je viens de me rappeler comment je lavais mon Beauty Blender (en mode essorage à répétition pour enlever toute l’eau) et comment te dire, j’ai mal pour le mec… Je propose un lavage à l’huile peut-être ?

Autre question sur le rendu, faut le faire sur boules rasées non ? Je pense que les poils doivent faire des traces sur le maquillage… Pas très flawless, tout ça.

Et enfin, la meilleure question revient à Keila :

Est-ce que Sephora vend ce Beauty Blender ?

Chère Keila, pour le bien de l’humanité, imagine à quoi ressemblerait la section Beauty-to-go de ton magasin Sephora le plus proche. Voilà, tu as ta réponse.

Bon alors, quand s’arrêtera la folie des Beauty Blender les plus WTF d’Internet ? On lance un concours pour en finir ? Qui nous fait un tuto « J’ai testé pour vous ? ». Venez en rire (ou pas) dans les commentaires !

À lire aussi : Le « Nutscaping », selfie de mes couilles


Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Freehug
    Freehug, Le 16 mai 2017 à 1h32

    @Mircea Austen : fort bien ! Un débat à la con : tu l'as voulu, tu l'as eu. Madame Free Hug, procureure de la République, au combat !

    1. Selon le témoignage d'une certaine F.H. qui a souhaité rester anonyme, l'application sur les parties génitales de produits aléatoires peut donner des résultats fort déplaisants. Qui te dit que le monsieur ne s'est pas retrouvé avec les testiboules grosses comme un ballon de foot ? Sans même pouvoir jouer avec à cause de la douleur ?

    2. Tu es chimiste ? Hmm ? Je ne crois pas. Le fond de teint a pu réagir avec la sueur de peau de balle et prendre une couleur étrange, genre violet verdâtre. ET MÊME si ça se trouve c'est son seul fond de teint, elle est obligée d'en porter au taff et à cause de ça elle va se faire virer. C'est possible. On sait pas.

    3. IL Y A des gens avec toutes sortes de phobies inattendues : bijoux de famille, fond de teint, rires, mélange aléatoire des trois, qui peut savoir ce qui terrifie autrui ? Il ne me semble pas avoir vu de trigger warning.

    4. Je constate que l'avocate de la défense néglige également la parité. Pourquoi cette jeune femme ne maquille-t-elle pas son compagnon à l'aide de son sexe ? En insérant un tube de mascara dans le vagin, par exemple, ou en appliquant du gloss lèvres à lèvres, si tu me suis. Genre un 69 beauté.

    5. Ce jeune homme va peut-être s'habituer à l'aspect lisse et uniforme que donne le fond de teint, détester ses knacki balls au naturel et appliquer tous les jours du maquillage dessus, ruinant ainsi tous ses slips. Ah, bravo.

    6. Un poil pubien pourrait venir s'insérer dans l'œil ou la narine de la jeune femme, lui causant potentiellement irritations, éternuements, conjonctivite, sinusite, cécité, décès.

    Défendre une vidéo chimiquement instable, discriminatoire et potentiellement mortelle, c'est dégueulasse, franchement.

    Sinon j'aimerais tellement mais TELLEMENT que cette fille devienne un jour présidente, et que la vidéo ressorte le jour de son investiture.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!