4 raisons de craquer pour Cougar Town

On vous explique pourquoi Cougar Town fait partie des séries à voir absolument en ce moment !

4 raisons de craquer pour Cougar Town

Avant toute chose, retenez bien ceci : ne vous fiez pas au titre ! Alors qu’il était effectivement question de parler de cougars à la base – enfin, de survoler le sujet au moins – la série a finalement pris une autre direction très rapidement, mais a été forcée de garder le même titre (bah ouais, on fout pas le bordel dans les programmes télé comme ça hein). Du coup, chaque générique contient une petite pointe d’auto-dérision de la part des créateurs de la série, qui assument complètement d’avoir donné un titre pourri et pas du tout évocateur à leur programme.

C’est DRÔLE

Je vous ai déjà dit ça pour Modern Family et Community, et je pense sincèrement que ces deux séries forment avec Cougar Town le top 3 des séries les plus drôles du moment. Bon, d’un autre côté je ne regarde pas toutes les séries qui existent mais de ce que j’ai vu, ce sont ces trois là qui me font le plus rire.

Cougar Town me fait rire à gorge déployée. Pas dans ma tête, pas dans ma barbe, pas un peu, non : c’est une des rares séries qui me fait vraiment exploser de rire régulièrement. Il y a des scènes que je me repasse vingt fois d’affilée sans m’en lasser. Ça fait pleurer un peu aussi, quand on est une chochotte comme moi. Mais ça fait surtout beaucoup rire. Chaque personnage vient avec ses gags récurrents, ses mimiques, ses gaffes et son humour particulier. L’humour froid et méchant d’Ellie, l’humour enthousiaste et bon enfant d’Andy, le côté gentil analphabète ascendant redneck de Bobby – bref, chacun apporte sa touche personnelle. Et en mélangeant tout ça on obtient un cocktail explosif et relativement addictif.

Chargement du lecteur...

Si vous avez aimé Scrubs

La série a été créée par Bill Lawrence, celui qui était déjà à l’origine de Scrubs (et qui a également écrit pour Friends il fut un temps). Si vous avez accroché à l’humour et à la tendresse de Scrubs, vous retrouverez cet esprit dans Cougar Town. Et bien que la série n’ait rien à voir avec l’univers médical de Scrubs, on sent quand même l’influence de Bill Lawrence. Et comme on y retrouve Christa Miller (Jordan dans Scrubs, Ellie dans Cougar Town), ça aide aussi à faire la transition. Si vous avez aimé son personnage de reine des glaces dans Scrubs, vous allez adorer Ellie Torres.

Si Cougar Town ne reprend pas l’esprit cartoonesque de Scrubs, l’humour lui, reste globalement le même. Il s’exprime différemment, puisque la série elle même est complètement nouvelle, mais les nostalgiques de J.D. et Turk auront beaucoup de chance d’être conquis par ce nouvel univers.

Chargement du lecteur...

Un des groupes de potes les plus cools depuis Friends

Je sais, je sais… Dès qu’une sitcom sort, y a TOUJOURS quelqu’un pour faire un parallèle avec Friends – le messie ultime des sitcoms. Tous ceux qui ont aimé Friends ont prié pour avoir un jour le même groupe d’amis, la même alchimie, la même proximité, on a tous cru un jour incarner un personnage de Friends (j’ai toujours voulu être une Chandler) (un jeu de mot pourri se cache dans cette dernière parenthèse, sauras-tu le retrouver ?).

Dans Cougar Town, non seulement on retrouve une ancienne de Friends, en la personne de Courteney Cox, mais sa bande de potes – bien que très différentes de celle de Monica – se rapproche un peu plus du but. Ils ne vivent plus dans des appartements voisins mais carrément dans des maisons voisines, du moins pour la plupart, et passent leur temps chez Jules (Courteney Cox) à boire du vin et à inventer des jeux de gamins attardés. Vous n’imaginez pas à quel point l’invention du PENNY CAAAAAAAAAN a changé ma vie. Et en plus de retrouver Monica, sachez que deux anciens Friends font une apparition dans la série, et ça, ça fait chaud au coeur.

Chargement du lecteur...

Ça donnerait presque envie de vieillir

Nous sommes nombreux à vivre par procuration à travers les personnages de nos séries préférées. Quand je regarde Gossip Girl, je pleure un peu intérieurement en me rappelant que je ne serai jamais jeune et blindée de thune. Devant Desperate Housewives, je sais pertinemment que je n’aurais jamais une bande de potes femmes au foyer dans un petit quartier de la banlieue bourgeoise. Et mes rêves de bande de potes à la Friends pourrissent peu à peu au fur et à mesure que je grandis. Mais dans Cougar Town, la majorité des personnages sont à la fin de leur trentaine, et ça c’est encore super loin pour moi. Du coup je me dis que j’ai le temps de trouver mes Ellie, Bobby, Andy, Laurie et Grayson. Surtout mon Grayson hohoho. C’est con, mais malgré l’invraisemblance des bandes de potes dans les séries, j’en suis encore à me dire “moi aussi, un jour, j’en aurais une pareille”.

Cougar Town donne l’impression qu’on peut toujours continuer à s’éclater comme des enfants de six ans même quand on s’approche dangereusement de la quarantaine.

Chargement du lecteur...
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 33 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Black Mamba
    Black Mamba, Le 3 août 2011 à 20h48

    Queen Bitch;2436606
    Oui parce qu'en plus ça repose beaucoup sur la "private joke", l'auto-citation, je ne sais pas comment le définir. Et les personnages "s'affinent", si on peut parler de finesse vu les gros beauf ahah.
    Ouais car le père il en tient une sacré couche, haha.

Lire l'intégralité des 33 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)