La contraception d’urgence sera étendue aux étudiantes

La contraception d'urgence s'étend aux étudiantes alors qu'elle était réservée aux collégiennes et lycéennes.

Jusqu’alors, la contraception d’urgence n’était accessible qu’aux collégiennes et lycéennes. Marisol Touraine, ministre de la Santé, a annoncé hier que cette mesure s’étendrait aux étudiantes qui pourront désormais, à l’instar de leurs congénères, se voir délivrer une contraception d’urgence gratuite au sein de leur établissement scolaire.

En outre, Marisol Touraine a annoncé qu’il serait possible pour les femmes de se voir fournir la pilule dans une pharmacie sans être passée chez le/la gynécologue tant qu’elles présenteront une ordonnance datant de moins d’un an. Ce qui paraît logique puisqu’il est conseillé d’aller faire un frottis une fois tous les trois ans* (sauf si ton appareil génital commence à mousser quelques mois après ta dernière visite chez un spécialiste, bien sûr). Il ne sera donc plus nécessaire d’aller voir son/sa médecin pendant la pause déjeuner pour se voir octroyer le droit à reprendre la pilule.

L’entourage de Marisol Touraine a annoncé que les deux décrets concernant ces mesures devraient être bientôt publiés et seraient déjà en préparation.

(*Merci à Caillean pour la précision !)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pecan
    Pecan, Le 13 août 2012 à 11h24

    Question bête : vous savez si c'est déjà en application ?

    J'ai déménagé il y a peu et je n'ai pas encore trouvé (ok cherché :P) mon médecin traitant. Ca me gonfle un peu de devoir prendre rdv au hasard pour faire renouveler ma pilule. Si je peux directement passer par la case pharmacien pour cette fois, ça m'arrange.

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)