« Connasse », la nouveauté 2014 du Grand Journal de Canal+

On vient de signer un chouette partenariat avec Canal+, dans lequel on va causer de leurs vidéos sur Youtube ! Premier programme à l'honneur : Connasse, format court diffusé dans Le Grand Journal, caméra cachée qui ne laisse personne indifférent...

« Connasse », la nouveauté 2014 du Grand Journal de Canal+

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec Canal +.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait. 

Avant de regarder plusieurs épisodes de Connasse, j’étais un peu sceptique. Il faut bien avouer que je suis partagée sur le sujet des caméras cachées…

D’un côté, ça m’angoisse, parce que j’aurais trop peur de réagir de manière épidermique à des vannes. De l’autre, je trouve ça terriblement flatteur en terme de téléspectateurisation parce que le mystère reste entier : à partir de quel moment l’acteur ou l’actrice du programme sera trop connu-e pour ne pas être repéré-e avant même d’ouvrir la bouche ? Si ça se trouve, les caméras cachées sont le seul truc dans le monde qui prouve son succès par le fait… qu’il est déprogrammé !

Et justement, Connasse est un programme qui fonctionne vraiment très, très bien — mais on ne lui souhaite pas de disparaître des écrans pour autant.

Connasse est née dans l’esprit de deux réalisatrices, Eloïse Lang et Noémie Saglio. Le programme a d’abord été diffusé dans Le Before du Grand Journal avant d’atterrir, fort de son succès, dans Le Grand Journal après les vacances de Noël. Connasse, donc, si jamais tu as raté le programme, c’est un personnage interprété par Camille Cottin.

Il y a encore quelques années, l’actrice était prof d’anglais avant d’intégrer la troupe de Pierre Palmade en 2009 et de commencer à jouer des petits rôles, jusqu’à ce qu’elle devienne Connasse, pour deux minutes, tous les soirs de la semaine.

Son personnage est génialement télégénique parce qu’il réussit à combiner la stupidité, la méchanceté gratuite, le franc-parler extrême, une monstrueuse impolitesse et une extrême prétention. Et fort heureusement, Connasse ne représente pas toutes les femmes — peu de gens, en général, vont aussi loin dans l’antipathie !

Est-ce que je viens de donner mon avis sur une polémique récente ? Ah bah oui tiens. Connasse est profondément agaçante, et je ne pense pas lui pardonner de si tôt le fait qu’elle a jeté un chat par terre.

Personnellement, quand j’ai commencé à regarder ses sketchs, j’ai été passablement énervée. Il m’aura fallu pas mal de temps pour vraiment apprécier les punchlines incroyables lancées nonchalamment dans chacune des vidéos.

Les visites de tombes, par exemple, sont franchement pas mal. Je veux dire, peut-être que comme moi, tu en as déféqué des ronds de carotte pour trouver un appartement à Paris. Eh bien dis-toi que NON, tu n’es pas au bout de tes surprises ni de tes peines.

Plus récemment, Connasse a versé un peu plus dans l’absurde et l’incongru dans des cabinets de chirurgie esthétique :

http://www.youtube.com/watch?v=VoMtPv6SeOU

Ceci dit eh, quand elle dit « avec un corps comme ça c’est un psy que je devrais voir si je l’aime pas, pas un chirurgien », on devrait peut-être considérer ça comme une petite leçon de vie. Nan ? Nan ? Bon d’accord.

Parce que je veux dire, dans la vidéo suivante, elle brise l’éducation genrée et les clichés en voulant acheter un kit pour apprendre à faire le ménage à un petit garçon en difficulté scolaire. NAN MAIS ATTENDS c’est progressiste, ça change un peu comme façon de faire des vannes méchantes :

http://www.youtube.com/watch?v=9E1j5m5SUSM

Toutes ces vidéos ne feront pas rire celles qui aiment avant tout l’humour bienveillant. Attention hein, je suis pas en train de dire « gnagnagna l’humour politiquement correct gnagna » : je ne jugerai jamais ceux qui rient de trucs qui ne me font pas rire, et inversement.

C’est simplement que, parfois, le personnage de la Connasse est tellement convaincant qu’on a envie de tout péter à la hache. Et je peux comprendre que ça puisse être difficile de se rappeler qu’il s’agit de caméras cachées, et que les personnages ne sont pas au courant que les insultes qu’ils subissent sont dans le cadre d’une fiction.

Mais ce genre de réflexions n’est pas dans TOUS les sketchs de Connasse. À chaque fois, c’est du personnage et de sa stupidité dont on rit, pas de ceux qui sont « moqués ». !

Bien. Je voulais clore cet article sur une bonne vanne et puis en fait, j’ai pas de chute, alors voilà. N’hésitez pas à vous abonner à sa chaîne, l’intégralité des épisodes est disponible sur Youtube !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 79 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Le_lA
    Le_lA, Le 29 avril 2014 à 13h08

    ce qui gêne c'est le titre.

    pourquoi mettre une insulte en titre d'émission à heure de grande écoute ?

    pis à continuer de diffuser et promouvoir des programmes comme ça, va pas falloir s'étonner du manque de respect des mioches (et des autres) envers autrui.

Lire l'intégralité des 79 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)