Comuneat propose d’échanger des plats « faits maison » entre particuliers

Comuneat est une nouvelle plateforme qui te permet de vendre ou d'acheter des bons plats maisons à des particuliers !

Vous aimez la bonne bouffe mais n’avez ni le temps ni les capacités de bien cuisiner… ou au contraire, vous aimez vous activer derrière les fourneaux et vous vous retrouvez toujours avec des quantités de bouffe astronomiques dans votre frigo ? Comuneat peut vous aider !

Le principe de cette start-up est de permettre aux gastronomes de partager et de s’arranger mutuellement — soit en achetant des bons petits plats faits maison à des particuliers, soit en les vendant. Le « gourmet » (c’est l’acheteur) choisit un cuisinier, détermine le nombre de plats qu’il lui faudra dans la semaine puis s’arrange avec le cuistot afin de déterminer un point de retrait (à domicile, dans un PMU, chez ta sœur : c’est au choix).

Un bon moyen de manger des plats tout faits sans se soucier des produits chimiques ajoutés mais également d’amortir un peu les coûts de ses courses lorsque l’on choisit d’être le vendeur. Sans oublier l’aspect humain car on est jamais à l’abri d’un coup de foudre (amical ou plus si affinités) après un plat vraiment bien cuisiné !

Une chouette alternative au plat Picard des familles, non ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Allitché
    Allitché, Le 24 juillet 2015 à 3h19

    Ouiiiiiiiiii! C'est chouette l'idée :) Bon dans certaines villes, il y aussi ces questions de frigos où les gens peuvent venir déposer/se servir de surplus alimentaires aussi.

    Bon, est-ce que je suis la seule à avoir BONDI devant les rôles qu'ils ont pris pour leur vidéo? Parce que malgré tout, je n'ai pas réussi à me dire autre chose que le jeune cadre de la vidéo n'a rien fait d'autre que de trouver une mère de substitutions pour lui concocter des bons petits repas. Peut-être que je réagis au quart de tour mais franchement j'en ai assez vu de ces étudiants qui se font encore nourrir par papa-maman (je veux dire sur une base régulière) et je ne peux pas m'empêcher de lever les yeux au ciel dans ces cas...

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)