Le grand complot anti-jambes

L’univers est plein de choses qui ne fonctionnent pas, comme le programme du FN ou le métro en heures de pointe. On peut parfois blâmer les lois de la physique : après tout, un cookie allégé, ça ne peut pas exister. Mais le plus souvent, quand ça ne fonctionne pas, c’est parce que les concepteurs […]

Le grand complot anti-jambes

L’univers est plein de choses qui ne fonctionnent pas, comme le programme du FN ou le métro en heures de pointe. On peut parfois blâmer les lois de la physique : après tout, un cookie allégé, ça ne peut pas exister. Mais le plus souvent, quand ça ne fonctionne pas, c’est parce que les concepteurs ont merdé quelque part. Et bizarrement, dès que ça concerne nos jambes, ça foire systématiquement. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Reprenons au départ. Les chaussettes : serrées, elles coupent la circulation et laissent des marques horizontales sur nos mollets, mais un peu plus lâches, elles tombent, jusqu’à rouler dans nos chaussures. Echec. Les bas : pareil que les chaussettes, en pire car le potentiel glamour est détruit + les bas combinent également les défauts des collants. Echec. Les collants : ils filent. Ce n’est plus un secret qu’ils sont faits pour s’autosuicider rapidement, mais pourquoi infliger également des tailles trop hautes qui font des boudins et des empiècements ultravisibles ? Echec. Le porte-jaretelles : je n’ai jamais réussi à en attacher un de ma vie, ou que les fixations tiennent plus de dix minutes. Echec.

Pourquoi ces gens en veulent-ils à nos jambes ? POURQUOI ? Plusieurs complots peuvent exister, et certains en parallèle.

1) On notera que les vêtements défaillants sont très localisés. Pourquoi les jambes ? Pourquoi nous forcer ainsi à porter des pantalons ? Mais c’est bien sûr la faute des tradis de la religion de votre choix, qui s’en prennent au corps de la femme pour le contrôler ! Privées d’un indéniable outil de séduction, nous rentrons à la maison et nous consacrons à l’élevage d’enfants pieux. (Les gars : ça ne marche pas.)
2) Non, en fait c’est un complot des phlébologues (= médecins des veines) qui savent que tout ce qui coupe la circulation sanguine est mauvais pour nous. Ils ont donc décidé de saborder nos fringues.
3) A moins que ce ne soit un complot des stylistes, qui auraient une hiérarchie spécifique. S’occupent du haut du corps les meilleurs, et du bas du corps ceux qui ont failli rater leur CAP couture. Nos chaussettes ne tiendraient pas, tout simplement à cause du fait qu’elles seraient conçues par des branques.

Vous pensiez résister en sortant jambes nues ? Ah, innocentes petites biches pâturant dans les bois. Rappelons quelques faits naturels. La cellulite ? Principalement en haut des jambes. Les varices ? Sur les jambes. Les veines éclatées, les vergetures ? Ouaips, encore les jambes. Admettez que ça tient de l’acharnement.

Et n’oubliez pas qu’on est censées épiler ces jambes. Au fait, pourquoi ? Pourquoi les jambes et pas les bras ? Vous ne trouvez pas ça bizarre, cette asymétrie de traitement entre les membres ? Hé oui : quelqu’un, là-dehors, en veut spécifiquement aux jambes. Et il a le bras long : de l’industrie cosmétique au monde du textile, Il contrôle tout.

Que veut-Il ? Nul ne le sait. Que faut-il Lui offrir à Noël pour qu’Il nous laisse sortir nos gambettes ? Je l’ignore. Pourrait-Il au moins essayer de communiquer avec nous ? Ce serait chouette.

Parce qu’en attendant, moi, j’ai rien à me mettre.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Westeros.
    Westeros., Le 28 mai 2011 à 22h02

    Cet article m'a rappelé à quel point je hais mes jambes :d, peau beaucoup trop blanche (la petite soeur d'une amie lui a quand même dit un jour que je ressemblais à un vampire, génération twilight bonjour :shifty:), des mollets beaucoup trop gros à mon goût, de plus je ne pratique aucun sport du coup tout ça c'est un peu mou! Le seul point positif ce sont mes vergetures bien placées sur le haut des cuisses :lol:

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)