Les complexes concernant la peau démontés dans une jolie campagne Dermablend

Dermablend lance Camo Confession, une série de vidéos qui démontent les complexes concernant la peau.

Les complexes concernant la peau démontés dans une jolie campagne Dermablend

Camo Confession est la nouvelle campagne de la marque de maquillage correctif Dermablend. Trois vidéos ont été réalisées pour redonner espoir à ceux et à celles qui sont complexés par leur peau.

Cheri Lindsay est une jeune Américaine qui enseigne le volleyball à l’université. Elle souffre de vitiligo (une maladie de la peau qui se caractérise par des taches blanches) depuis plusieurs années et utilise le maquillage pour vivre une vie normale.

« Quand j’ai commencé à être touchée par le vitiligo, je me suis posée plusieurs questions : est-ce que ça fait mal ? Non. Est-ce que c’est contagieux ? Absolument pas. Est-ce que ça va m’empêcher de réussir ma vie ? Oh que non. »

« Ne vous cachez pas, personne n’est parfait. Si je peux le faire, vous le pouvez aussi. »

Cassandra Bankson est mannequin et youtubeuse beauté depuis plusieurs années. Elle se bat contre une acné sévère et encaisse les remarques désagréables sur sa peau depuis son enfance. Le maquillage lui permet de se sentir mieux dans sa peau.

« Je pense que l’existence de la perfection est une idée fausse. On pense que pour réussir il faut avoir un physique précis alors qu’en réalité il suffit d’être soi-même. »

« Avant j’utilisais le maquillage comme un masque, pour me cacher. Aujourd’hui, c’est devenu un véritable outil d’expression personnelle. »

Rick Genest, aussi connu sous le nom de Zombie Boy, est un mannequin et DJ connu pour avoir le corps recouvert de tatouages. Il utilise le maquillage pour mettre en valeur sa personnalité plutôt que ses tatouages.

« J’ai des amis très différents et ils m’acceptent tous comme je suis. La peau ne reflète pas qui vous êtes à l’intérieur. »

« Peu importe ce qui se trouve en face, soyez toujours fiers de qui vous êtes et ne laissez pas le jugements des autres vous rabaisser. »

Plus que de la pub, cette campagne est un véritable projet de sensibilisation au manque de confiance en soi qu’une peau différente peut entraîner. Là où on peut le nuancer, c’est en ajoutant qu’il est également tout à fait possible d’assumer sa peau sans la « camoufler » avec du maquillage !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Panties
    Panties, Le 8 avril 2014 à 16h31

    oxymoron;4684610
    panties;4679787
    goldlion;4678271
    panties;4677764
    Et je suis de l'avis de certaines, pour Zombie Guy... Si... tu aimes pas trop te faire juger par rapport à tes tatoos, POURQUOI en faire autant, d'aussi visibles?! Chuis navrée, je trouve ça assez stupide, c'était SON choix non? il n'a rien "subit" à la base... C'est comme si je me collais un post-it marqué "je suce" et que je me plaignais en disant "haaan, les gens ils me demandent si je suuuce" ...
    Bah, oui, la grande majorité des gens se basent sur l'apparence des autres, sur ce qu'ils voient. Nous on se bat pour clamer que c'est pas parce qu'on a une mini jupe qu'on veut bien finir dans les toilettes du bar avec un mec, toi tu t'énerves que les gens te prennent pour un mauvais garçon à cause de tes tatouages... Bienvenu dans le vrai monde!

    EDIT: attention, je dis pas qu'il n'a aucune raison d'etre agacé par la débilité des gens non plus!
    Bref un "Nique les complexes" assez complexé je trouve quand meme!
    :/ Je trouve ça un peu dur comme avis. Les raisons pour lesquelles il à fait ses tatouages sont sans doutes personnelles, je ne les connais pas donc je ne peux pas te répondre, mais il a l'air de dire que c'est parce que c'est ce qu'il est et comment il se voit, simplement... Parce qu'il aime bien, pour lui.
    Bien sur que beaucoup de gens voient encore les tatouages comme une bizzarerie, il a le droit de le dire et de s'en plaindre je pense.
    Même si il a fait le choix de se faire tatouer, comme nous faisons le choix de nous donner une certaine apparence dans l'espace publique (comme tu le dis très justement) sans vouloir se faire agresser pour autant, parce qu'on le fait majoritairement pour nous.
    Enfin je sais pas j'ai l'impression d'entendre les deux discours qu'on entend d'habitude sur le choix des fringues et le harcelement de rue dans ton message, d'un coté le "il avait le choix personne l'a forcé à se fringuer comme ça (ou se tatouer)" et l'autre qui dénonce ça. Louche.

    Enfin sur ce le voir dans des pubs et des clips de Lady gaga me choquera toujours autant.
    Oui je sais, je pense que je me suis mal exprimée... C'est assez contradictoire, ce que je pense c'est que même si je dirais "vas-y tu t'en branles des gens qui te regardent" à ce mec, je lui dirais aussi "connaissant la mentalité des gens faut pas s'étonner non plus qu'ils t'observent bizarrement" ...
    Je veux dire, bah oui, c'est son choix, il fait bien ce qu'il veut il ne devrait pas se soucier du regard des autres si ça lui plait à lui, mais malheureusement la société a du mal à ne pas nous regarder de travers quand on fait qqchose hors de la "norme" disons. Et ça, c'est tristement commun.
    Ce que je veux dire c'est "OUI, les gens te regardent, c'est comme ça, mais tu t'en fiche!", je dis pas qu'il faut accepter d'être jugé, au contraire, mais il ne faut pas s'en étonner, c'est malheureusement trop commun de nos jours.
    Et aussi je peux comprendre qu'il veuille parfois juste passer inaperçu, mais je trouve simplement ça un peu bizarre de le mettre au meme rang que 2 demoiselles atteintes de maladies... surtout la seconde, qui a quand meme reçu un harcelement assez violent depuis qu'elle est toute jeune... C'est pas très comparable, de porter des tatouages très voyants, et avoir une dépigmentation de la peau/ une acnée très sévère...

    J'espère que je me suis un peu mieux faite comprendre, j'avoue que j'ai fait un assez gros brouillon!
    Je comprend que tu puisse penser que il y a un camp de personnes victimes et un camp : c'est vous les bourreaux : ne vous plaignez pas de vos actes.

    Je penses que tu n'as jamais du parler à quelqu'un comme moi : A savoir, très tatouée.

    Déjà rien que ces mots doivent dans l'esprit collectif signifier que je suis une mauvaise personne, que je fais de mauvaise choses, et qu'il y a du mauvais en moi...

    Seulement il faut essayer d'être un peu moins dure, comme l'a dit une autre Madz.
    Tu ne sais pas si c'est peut être (je parle de lui mais d'autres personnes qui aimerait avoir la paix et ne pas être jugée : uniquement sur de l'encre) un choix qu'il a fait dans le passé et qu'il peut éventuellement regretter.
    Car les tatouages sont fait à un moment précis de sa vie et, comme un voyage, fera toujours partie de ce que tu es, de ta personnalité.

    Et donc on évolue, on change, on aimerait finalement faire quelque chose qui n'est pas "compatible" ou habituel quand on a des tatouages  ( inspecteur des impôts?!?).

    Ou on aimerait parfois : tout comme une personne d'une grande taille, on aimerait souffler et devenir une petite souris.
    Arrêter d'être regardé.
    d'être jugé
    d'être questionné
    d'être harcelée?

    Bref, parfois c'est nous même qui faisons des mauvais choix, et on les subis, et dans ce cas, on a tout autant le droit de dire : oui je souffre.
    Et nier cette souffrance, pour moi c'est comme entendre : Ah oui tu t'es fais violer : mais tu avais un mini jupe salope.

    Et bien moi en été, : j'ai envie de chercher ma baguette de pain en t-shirt sans être regardée, commentée et jugée à cause de mes bras entièrement tatouée. (je n'ai pas envie de porter un pull uniquement pour ne pas être embête par ces pesons stupides : mais la plupart du temps je porte ce fameux pull, comme cela je suis jugée par c que je fais et dit, pas parce que j'ai l'air d'etre : une ex-détenue.)
    Je suis une personne, et j'ai autant de défauts et de qualités que n(importe qui d'autre mais, quand on a ces problèmes de peaux : on a un poids au quotidien dont on voudrai échapper parfois.

    Meme si on a fait ces tatouages pour nous et que ça nous plait, parfois etre confronté a la méchanceté des autres, ça pèse trop.
    Je peux comprendre que ça puisse paraître "dur" mais entre quelque chose que la "nature" t'impose et quelque chose que tu choisis au départ (on peut regretter, mais c'est quand meme très dommage, surtout quand on est au niveau du gars), je trouve qu'il y a quand même une grosse différence. Ok le maquillage est bénéfique pour dire "regarde au delà des apparences, qui je suis vraiment" c'est-à-dire pas forcément quelqu'un de "mauvais", mais je trouve plus d'aspect négatif que positif là-dedans.

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)