Comment trinquer à travers le monde ?

Est-ce que trinquer est une habitude qu'on retrouve à travers le monde ? Est-ce que c'est le même « trinquage » selon les pays ? Cette vidéo nous donne la réponse.

Il est plutôt rare de ne pas trinquer, quand on boit un verre avec des ami•e•s ou en famille. C’est une tradition qui consiste à entrechoquer son verre plein contre celui des autres personnes autour de la table pour fêter quelque chose. C’est une très ancienne tradition, qui remonte minimum au Moyen-Âge, et qu’on appelle aussi « porter un toast ».

En France, un des trucs marquants, c’est qu’on regarde dans les yeux de la personne avec qui on trinque. Moi, je sais pas pourquoi mais ça me met un peu mal à l’aise, alors je fais toujours une tête bizarre mais eh, c’est la tradition.

Mais alors, quels sont les façons de trinquer à travers le monde ? Si ça se trouve, dans certaines régions, les gens font la roue avec leur bière ouverte sans en laisser s’échapper une seule goutte avant de faire s’entrechoquer les verres. Si ça se trouve, ailleurs, on éternue dans le verre de l’autre au lieu de trinquer – c’est plus festif. La réponse dans la vidéo ci-dessous, signée Let’s Grab a Beer !

À lire aussi :

On y apprend par exemple qu’on ne doit pas faire s’entrechoquer les verres en Hongrie ; qu’en Arménie, celui ou celle qui a les dernières gouttes de la bouteille paye la suivante, et qu’il vaut mieux acheter une grande bouteille et remplir des petits verres avec au Brésil, pour partager. En Chine, il faut trinquer en s’arrangeant pour que le verre de la personne qui invite soit en hauteur, par signe de respect, tandis qu’au Japon, il faut servir le verre des autres, mais jamais le sien. En Irlande, tu payes la tournée sans avoir à t’inquiéter : évidemment, les personnes à qui tu as payé la tournée offriront la leur. Aux États-Unis, enfin, il faut faire un toast à l’invité•e d’honneur, puis trinquer avec les autres. En revanche, les Allemand•e•s semblent avoir les mêmes habitudes de toast que les Français•es : ils entrechoquent leur verre tout en faisant un eye contact.

Voilà ! Si jamais tu bois des coups avec des ressortissants des pays ci-dessus ce soir, tu ne risques pas de faire d’impair.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pooops
    Pooops, Le 22 août 2015 à 10h18

    Au Moyen Age, entrechoquer les verres permettaient de vérifier si la personne avec qui tu buvais ton verre n'avait pas mis de poison dedans. En entrechoquant les verres, les liquides s'échangeaient entre les verres, une goutte d'un verre passait dans l'autre.

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)