Comment bien rompre avec quelqu’un ?

Tu aimerais poursuivre ton existence loin, très loin de cette personne mais tu ne sais pas comment lui annoncer sans avoir l'air d'un monstre sans cœur ? Voici quelques tips pour quitter quelqu'un sans faire gicler trop de sang sur les murs.

Comment bien rompre avec quelqu’un ?

Se faire larguer n’est jamais très agréable, mais devoir rompre avec quelqu’un n’est pas un cadeau non plus.

Initier une rupture consiste tout de même à potentielllement briser le cœur d’une personne qu’on a aimée et qui nous aime probablement encore. Pas ma définition d’une partie de plaisir.

Voici quelques conseils pour que cette ultime étape de la vie de ton couple se passe au mieux.

Se rappeler les raisons de la rupture

Si tu lis un article pour savoir comment rompre en douceur, c’est sans doute que tu es une gentille personne.

Inutile donc de te flageller intérieurement et de culpabiliser comme si tu allais tuer Gandhi.

Les ruptures arrivent, à tous les âges et pour un milliard de raisons. Pour bien choisir tes mots et être clair·e et précis·e au moment de la discussion fatidique, tu peux lister les raisons pour lesquelles tu veux te séparer.

À ne pas confondre avec la liste de ce que tu reproches à ton/ta futur·e ex, que tu peux très bien te passer de lui communiquer. Il s’agit ici de parler de toi, de ton ressenti et du décalage entre ta vie actuelle et tes aspirations pour le futur.

Tu as pris cette décision pour toi et personne ne peux te reprocher d’œuvrer à ton propre bonheur.

Ce temps de réflexion peut aussi être mis à profit pour dédramatiser quant au devenir de l’autre.

Cette personne a atteint un âge raisonnable sans te connaître et elle va à présent vivre encore que quelques bonnes décennies sans toi.

Pour bien rompre avec quelqu’un, mieux vaut accepter l’idée de lui faire de la peine. Bien sûr, il ou elle sera sans doute au fond du seau pour un temps… mais le fond du seau, on s’en extirpe avec le temps !

Ne pas attendre qu’il soit trop tard pour rompre

Faire traîner l’affaire en longueur ne te facilitera pas la tâche et risque de blesser encore plus ton ancien·ne partenaire.

À partir du moment où tes premiers doutes émergent, tu traverseras peut-être une période de transition jusqu’à ta décision finale.

Mais une fois qu’il t’apparaît assez clairement que cette relation te sort par les trous de nez, il est recommandé d’agir vite, comme en témoigne Lisa :

« Il ne faut pas attendre que le vase déborde. Je n’arrivais pas à quitter mon mec, même si rationnellement je savais que je ne m’épanouissais plus.

Ça n’a été que lorsque je n’en pouvais plus, à force d’accumuler des tas de petits trucs qui n’allaient pas, qu’un soir  je l’ai quitté.

Pour lui, ça sortait de nulle part mais que ça faisait des mois que j’allais mal, et c’est comme si mon cœur était devenu glacé entre-temps.

Si c’était à refaire, j’aurais expliqué avant ce qui me tracassais. J’aurais réglé des problèmes, et je l’aurais fait avec beaucoup plus de douceur et d’empathie, parce qu’il l’aurait mérité. »

Tant pis si vous aviez un week-end ou des vacances de prévues. Quelqu’un qui est déjà passé à autre chose dans sa tête, ça se VOIT.

Rester encore des semaines à avoir un sale comportement parce qu’en fait, t’en peux plus… est un mal que tu peux éviter.


En plus, être hypocrite c’est fatiguant 

Choisir le bon moment pour rompre

Une fois que tu lui auras annoncé votre rupture, ton ex aura sans doute envie de se retrouver tranquille au calme et éventuellement de chialer des seaux de larmes.

Choisis donc un moment où vous avez tous les deux du temps devant vous, dans un environnement calme et sécurisant.

Évite de faire ça alors que vous être coincés ensemble dans un mariage où il/elle ne connaît personne, ou dans un restaurant à une heure de son domicile. Tu lui épargneras ainsi un trajet de sanglots publics, la morve au nez.

Si tu es alcoolisé·e, il y a également de grandes chances pour que ce ne soit pas du tout le bon moment.

Porter ses ovaires

Si tu souhaites une rupture réussie, mieux vaut que celle-ci remplisse les conditions de base du respect et de la dignité humaine, comme le rappelle Jeanne :

« J’ai quitté mon ex sur Skype par pure lâcheté, et ça ne lui a pas fait vachement plaisir.

Le mieux est quand même d’attendre d’avoir l’individu en question avec soi dans la même pièce, éventuellement devant un bon verre de vin, pour mettre fin à votre relation.

C’est un peu la moindre des choses. »

Je déconseille donc la technique du ghosting, qui consiste à simplement ignorer l’autre du jour ou lendemain, ainsi que la rupture par texto ou par Skype, sauf cas de force majeur du type relation à distance.

Même si tu te retrouves dans une position très peu enviable, c’est le moment d’assumer ton choix et de poser tes ovaires sur la table.

Faire appel à une pote pour préparer le terrain auprès de ton futur ex semble peut-être rassurant, mais le message doit venir de toi.

Reste calme, respire, c’est le moment d’agir.

Être clair au moment de rompre

Tu vas certainement lui expliquer pourquoi tu penses que votre duo ne fonctionne plus, et je t’encourage à être spécifique.

Une rupture a déjà tendance à racler l’ego et ton ex risque de remplir toutes les zones d’ombres avec des pensées négatives sur sa propre personne.

Va droit au but et ne laisse pas de faux espoirs à ton ex en pensant que ça va le ménager. L’ambigüité ne pourrait que le torturer un peu plus.

Il est tentant de minimiser ta décision (et ta culpabilité) en laissant des portes ouvertes du type « Mais peut-être qu’on se remettra ensemble un jour » ou « On pourra continuer à se voir comme des amis ».

NON, tu veux te séparer. Ta clarté permettra à l’autre de vraiment passer à autre chose et de se reconstruire d’autant plus rapidement. 

L’amitié viendra peut-être, en temps et en heure !

Respecter ses sentiments

« Allez mon vieux, une de perdue, dix de retrouvées ! » ne sera pas ta meilleure punchline.

Un minimum d’empathie est requis pour faire passer la pilule en douceur. Même si tu sais que sa vie n’est pas foutue et qu’il va s’en remettre, respecte la déception et la tristesse de l’autre.

Une attitude trop légère et désinvolte pourrait vraiment blesser la personne qui est en train de souffrir en face de toi.

Écouter ce qu’elle a à dire est également important et pourra lui permettre d’aller plus facilement de l’avant par la suite.


Pire personne

Laisser cette personne tranquille maintenant, merci

Tu as du prendre une décision difficile et ce n’est jamais agréable de faire souffrir quelqu’un qu’on aime (ou qu’on a aimé). Mais on ne peut pas briser le cœur de quelqu’un et le réconforter en même temps.

Sa famille et ses amis sont là pour prendre le relais. Tu peux donc le laisser tranquille et éviter de le rendre fou avec des textos gavés de nostalgie et de regrets, comme le conseille Marine :

« Si tu l’as quittée et que ça a été difficile, ne viens pas le lui rappeler sans cesse en lui téléphonant, la suppliant, lui envoyant des messages…

Et je ne dis pas ça parce que j’ai envoyé à mon ex un texto qui se terminait par « je t’aime » la semaine dernière. Du tout. Je ne vois pas de quoi tu parles.

Sérieusement, c’est hyper égoïste de faire ça. »

Jusqu’à présent, c’était sans doute toi qui soutenait l’autre dans les moments difficiles, mais maintenant que vous êtes séparés, tu ne peux plus assumer ce rôle.


Bon ben moi j’y vais, bisous !

Voilà, ma fraîcheur de vivre, j’espère que ces quelques conseils te permettront d’aborder cette épreuve avec sérénité et d’offrir à ton ex la rupture qu’il ou elle mérite.

Bien sûr, cet article ne s’applique pas au cas où tu quittes un sombre connard qui a fait de ta vie un enfer. Dans ce cas, une tête de cheval sanguinolente déposée dans son lit suffira.

Et toi, tu as des conseils pour réussir sa rupture ? Ou des trucs qui sentent le vécu qu’il faut absolument éviter ? 

À lire aussi : Un couple se rend hommage après leur séparation… en rappant

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Biscotte Mulotte
    Biscotte Mulotte, Le 1 septembre 2018 à 13h39

    Je suis d'accord avec les autres commentaires. Y a pas vraiment de règles dans ces cas là en fait. Chacun doit s'adapter et faire au mieux. Que ce soit en face à face ou par écrit, c'est à nous de gérer au mieux. Le tout étant de rester clair au moment de la séparation et de ne pas donner de faux espoirs, là dessus, je suis entièrement d'accord. Y a rien de pire je crois.

    Un de mes ex m'avait largué... Non d'ailleurs, il avait pas eu le courage. C'est moi qui ai compris et qui l'ai largué juste parce qu'il assumait pas. Mais j'étais encore dingue de lui. Et pendant des mois, ça a été hyper ambigüe, je pensais avoir une chance de le reconquérir et j'ai douillé sacrément fort. Jusqu'à ce que... HUIT PUTAIN DE MOIS PLUS TARD, je ne reçoive aucun message à mon anniversaire. Rien. Là, j'ai fini par comprendre que c'était mort et j'ai enfin pu passer à autre chose.

    Pas citer :fleur:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!