Faut-il arrêter de dormir pour réussir en prépa littéraire ?

Tu t'apprêtes à intégrer une prépa et tu ne sais pas comment t'organiser ? Tu aimerais des conseils pour réussir, pour travailler ? Ou tu voudrais simplement savoir comment ça marche ? Voici quelques réponses.

Faut-il arrêter de dormir pour réussir en prépa littéraire ?

La rentrée approche, ce n’est plus un secret, et j’ai vraiment envie de t’accompagner pour cette période, d’autant plus si tu t’apprêtes à changer de cadre de vie.

J’ai déjà témoigné de mon expérience en internat, et relayé les conseils d’une jeune femme pour les nouveaux et nouvelles à l’université.

À présent, c’est de la prépa que je m’en vais te parler !

La prépa littéraire, comment ça se passe ?

Comme je n’ai moi-même pas expérimenté les intimidantes khâgne et hypokhâgne, je m’en remets à Mathilde (une autre) et Elise (toujours pas celle de madmoiZelle), qui sont toutes les deux passées par là.

Elles racontent dans deux vidéos sur leurs chaînes YouTube respectives leurs parcours, ainsi que ce qu’elles en ont tiré.

La première vidéo, sur la chaîne de Mathilde, s’axe davantage autour du ressenti. Que leur a apporté la prépa ? Comment gérer des vies compliquées à côté ? Comment tenir le coup ?

Sans entrer dans des injonctions, les deux jeunes femmes témoignent. Elles insistent sur un point qui me semble important : oui, il faut se respecter. Oui, il faut dormir. Oui, parfois, il faut lâcher prise.

Leur discours résonne chez moi comme déculpabilisant, sans être moralisateur ni excessivement permissif.

Elles évoquent tout ce que cette expérience leur a apporté, ainsi que leurs regrets, lesquels concernent en premier lieu leur vie personnelle et affective.

Mais je te laisse découvrir par toi-même ce qu’elles ont à en dire.

La vidéo est découpée en chapitres, dans la description, si seuls certains aspects t’intéressent.

Prépa littéraire : comment s’organiser ?

Pour la seconde partie de ce diptyque, c’est cette fois-ci sur la chaîne d’Elise que ça se passe.

Cette vidéo, plus construite, parle de l’organisation que les jeunes femmes ont eu durant leur prépa, et des techniques et astuces qu’elles ont acquises avec le temps.

Faut-il investir dans une imprimante ? Que demander comme contenu aux camarades de classe ?

Encore une fois, le discours est découpé en chapitres que tu peux découvrir dans sa description, sur YouTube.

Mathilde et Elise parlent de la différence entre prépa et lycée, entre khâgne et hypokhâgne, toujours en partant de leurs ressentis et vécus.

Elles racontent comment elles ont appris à s’organiser, comment elles ont ou pas utilisé les bibliographies données par leurs enseignant·es.

Comment réviser en prépa littéraire ?

D’ailleurs, un de leurs conseils a particulièrement attiré mon attention : dans cette vidéo, elles expliquent que, plutôt que de se faire violence en travaillant sur un manuel moche et repoussant, une alternative peut être de s’appuyer sur des livres de collège ou lycée.

Lorsqu’il s’agit de bases, comme par exemple des notions de grammaire simples (nature, fonction des mots), les informations sont les mêmes.

Toutefois, les livres conçus pour les plus jeunes sont souvent plus attrayant et pédagogiques que ceux pour des étudiant·es en prépa !

Cela ne sera probablement pas suffisant, mais peut permettre de reprendre les bases, de manière plus ludique et moins barbante.

C’est un conseil que de nombreuses personnes peuvent appliquer, puisque même en dehors d’une prépa, il peut s’avérer utile.

Si tu as envie de voir d’autres témoignages d’étudiantes en prépa, notre MBN nationale avait également raconté son expérience dans une vidéo que tu trouveras en cliquant ici.

J’espère en tous cas, si tu t’apprêtes à intégrer une prépa ou à continuer dans cette voie, que ces conseils te seront utiles. Si c’est le cas, n’hésite pas à le dire à Mathilde et Elise, ainsi que dans les commentaires de cet article.

Et si tu as des astuces, lifehacks et suggestions, partage-les également, si ça se trouve, tu sauveras l’année de quelqu’un !

À lire aussi : Comment j’ai survécu à ma première année de prépa, et même surkiffé !

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Mathilde Trg


Tous ses articles

Commentaires
  • Alaiis
    Alaiis, Le 1 septembre 2018 à 21h23

    Je vois beaucoup d'avis de prépas littéraires alors je vais donner mon avis de prépa scientifique, parce que je vois dans mon lycée que les attitudes des profs peuvent réellement être très différentes, et les conseils qu'ils donnent différents aussi.

    D'abord, dès le premier jour on nous a fait un speech sur le besoin d'être en bonne santé physique et mentale. En fait il paraît que notre devise est "un esprit sain dans un corps sain". Alors ils ont vraiment insisté sur le fait de garder des temps libres pour se défouler, se détendre, et tout ce dont on a besoin pour se sentir bien.
    C'est pour ça qu'il faut vraiment dormir le temps dont on a besoin pour être optimal. J'ai beaucoup culpabilisé parce que je suis une personne qui a besoin de beaucoup de sommeil (notamment parce qu'il est mauvais) et que je devais me coucher tôt pendant que d'autres utilisaient ce temps pour bosser. Mais hé, ça m'a pas empêchée d'avoir un bon classement. Vous connaissez vos besoins et vous comparer aux autres sur ce point ne sera jamais bon. Et le meilleur argument? "Le matin il faut arriver en cours à 8h et être entièrement réveillé pour suivre donc dormez la nuit." Tout ça accompagné de tas d'études scientifiques disant à quel point écouter en cours diminue la charge de travail, que j'ai peur de ne pas pouvoir mettre ici.
    Ah oui et ça a été dit mais mangez. J'ai perdu du poids en mangeant beaucoup. On se rend pas compte à quel point la prépa peut être éprouvante pour l'organisme et vous avez vraiment besoin d'énergie.
    Et enfin essayez de coopérer, il a été prouvé scientifiquement que se serrer les coudes permet de mieux réussir que de la jouer solo (oui on nous a montré une étude là-dessus aussi).

    Et je me rends compte que mes conseils sont exactement les mêmes que ceux d'une prépa littéraire. Donc je souhaite juste à toutes les personnes qui tentent de ne pas tomber sur des profs trop cons qui leur donneront des conseils clairement très mauvais pour la santé. Mais on les refait pas, ça reste des profs de prépa : je vais passer la majorité de la journée de la rentrée dans des contrôles que je suis supposée louper...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!