Comment guider son partenaire pendant le sexe ?

Par  |  | 9 Commentaires

Donner du plaisir à un autre être humain, ce n'est pas inné. Parce que la télépathie n'est toujours pas d'actu, guider son partenaire est indispensable. Alors pour bien niquer, communiquons !

Une chroniqueuse sexo a dit un jour (à peu près) :

« Croire que bien faire l’amour est instinctif, c’est comme lâcher un gosse dans la nature en espérant qu’il mange équilibré»

Le sexe, ça s’apprend.

On peut apprendre à se masturber, à masturber quelqu’un d’autre, à sodomiser, à faire jouir une meuf…

Mais il n’existe aucune formation en ligne pour satisfaire la Terre entière.

Être à l’écoute est la plus grande qualité du bon sexeur, car donner du plaisir reste du cas par cas. Pour tout ce qui se fait à deux (ou plus), il est indispensable de prendre le temps et la peine de communiquer !

Ça peut aider si tu n’es toujours pas télépathe.

Ça a l’air super relou dit comme ça, mais parler de cul c’est aussi fun qu’en faire, si tu veux mon avis. Ça peut même réchauffer très vite la température.

Exprimer ses fantasmes, ses kifs et ses turn-off, bref les grandes ligne de ce qui te fait bander/mouiller ou pas, c’est un exercice assez intime qui demande de l’introspection et un effort de discussion.

Le sexe n’est pas le moment idéal pour communiquer tes envies dans le détail.

La semaine dernière, je te donnais quelques pistes pour exciter l’autre à base de paroles pendant le sexe. Je parlerai ici de tout qui peut être fait ou dit dans le feu de l’action pour guider ta ou ton partenaire, avec aisance et efficacité.

De l’importance de guider son partenaire

Guider son partenaire, ce n’est pas le ou la coacher de A à Z en espérant qu’il suive correctement les instructions pour nous faire jouir.

J’en profite pour rappeler que personne ne doit à l’autre un orgasme. Toi-même tu sais, parfois le talent et le plaisir sont là mais l’orgasme ne viendra pas. Même si l’autre essaie de toutes ses forces !

Le sexe à deux (ou plus), c’est aussi accepter de recevoir, d’être surpris·e, sans attendre de l’expérience qu’elle corresponde à un plan établi.

Dans tous les cas, le meilleur moyen d’être servi·e… c’est encore de demander.

Si ta/ton partenaire n’a pas obligation de résultats, il ou elle a tout de même besoin d’un peu de feedback (tout comme toi, non ?).

Je t’ai déjà parlé de ces hommes muets pendant les fellations. Ce qui n’aide vraiment pas à savoir s’ils prennent la moindre once de plaisir.

Il va donc te falloir accepter que la personne qui partage tes nuits (ou ton aprèm) n’a pas la science infuse de ton plaisir et a besoin d’indications bienveillantes et précises.

Je le spécifie parce que quand j’étais jeune (il y a foooort longtemps), j’avais tendance à attendre de mes partenaires qu’ils SACHENT quoi faire. Grosse erreur. Ça ne s’est jamais produit.

J’étais frustrée. Mais pourquoi me taisais-je donc ? Plusieurs options :

  • Je ne savais pas ce que j’aimais
  • Je n’osais pas dire ce que j’aimais
  • Je trouvais NUL de devoir DIRE, ça casse toute la magie tavu…

La réalité, c’est que personne ne peut lire dans tes pensées et que « préserver la magie » si on ne prend pas de plaisir, ça sert à que dalle.

Pour guider ton partenaire pendant le sexe, bouge ton corps

La communication non verbale, aussi appelée langage du corps, a tout à fait sa place entre gens tous nus qui niquent.

Guider ton partenaire peut passer par des soupirs, des gémissements, bref des manifestations sonores du plaisir (et c’est pour ça que simuler va tuer ta vie sexuelle à petit feu).

Mais guider sans parler peut aussi se traduire par des indications physiques : une légère pression de la main sur la hanche pour que l’autre se décale, des coups de reins plus espacés pour demander à ralentir le rythme…

Tu peux aussi utiliser tes mains pour guider celles de ta ou ton partenaire, et lui montrer clairement où faire quoi.

D’ailleurs, il est tout à fait recommandé de lui faire une démo de toucher de vulve ou de branlage de bite en direct. Une image vaut mille mots…

Bouger ton body est un moyen d’orienter ta/ton partenaire, mais aussi de rechercher ton propre plaisir.

Je dis ça, au hasard, pour les meufs que la représentation hétéronormée et bite-centrée du sexe place souvent dans un rôle passif.


Réveille la chatta en toi.  

Il est important de reconnaître sa part de responsabilité dans son propre plaisir.

J’entends par là que, en plus de guider l’autre personne, tu peux y mettre du tien en modifiant l’angle de ton vagin pendant la pénétration, de ton bassin pendant le sexe oral, etc.

Encore faut-il savoir ce que tu aimes car, là encore, personne ne pourra le faire à ta place. La connaissance de soi vient avec l’expérience, en explorant, en se masturbant

Aide-toi, et ton/ta partenaire tu aideras !

Pour guider ton partenaire pendant le sexe, mets en valeur le positif

La plus grande angoisse quand il s’agit de guider son partenaire, c’est de le vexer.

Si cela se produit, je recommande une mise au point : tu n’es pas son ex, il faut s’adapter à chaque partenaire, le sexe s’apprend, tu l’as lu dans un article de Queen Camille.

Il faudra peut-être lui expliquer que tu n’es pas en train de valider ou non ses compétences, mais simplement de lui donner des indications sur ton ressenti. 

Personne n’aime être critiqué.

Aussi, les tournures positives seront à privilégier. Il serait inutile et décourageant de juste pointer ce qui ne va pas (sauf risque pour ton intégrité, ou douleur physique, on s’entend).

Mieux vaut proposer une alternative plutôt que d’assommer un « Non pas comme ça », ce qui risquerait de complètement bloquer l’esprit d’initiative de l’autre.

Savoir ce qu’il ne faut pas faire, c’est bien. Avoir une idée claire de ce qui est attendu de nous, c’est mieux.

Comme pour tirer le meilleur d’un élève, chaque move réussi sera donc l’occasion d’en faire des caisses sur le mode :

« Oh ouiii c’est ça, t’arrête pas, continue, encoreeeee »

Mettre en valeur ce qui fonctionne préservera les égos fragiles et permettra à l’autre de comprendre ce qui te plait vraiment.

Pour guider ton partenaire, donne des indications précises

Il est aussi possible de donner des indications précises sur la manière de faire les choses, à base de « Plus à gauche », « Plus fort »…

Attention à ne pas passer non plus en mode GPS : il vaut tout de même mieux laisser une marge de manoeuvre à l’artiste pour exprimer sa créativité !

Pour guider ton partenaire, bah… guide-le, quoi !

Enfin, oser demander ce que tu veux pendant un rapport, c’est le meilleur conseil que je puisse te donner.

Non seulement c’est ta meilleure chance d’obtenir ce que tu souhaites, mais murmurer ses désirs à l’oreille de l’autre peut en plus se révéler terriblement hot.

« Mords-moi l’oreille, embrasse-moi dans le cou, prends-moi comme ci, comme ça… » : à toi de voir ce qui te fait kiffer, l’important est de le formuler clairement.


Le clito se trouve ICI.

Voilà les enfants, je vous laisse vous ébattre gaiement, en n’hésitant JAMAIS à guider votre partenaire pendant le sexe et en l’invitant à vous aiguiller également.

Vous m’en direz des nouvelles.

Et vous, c’est quoi vos techniques pour mettre l’autre sur la voie du kif ? 

À lire aussi : Que dire pendant le sexe pour exciter l’autre ? (Quand on n’a pas la bouche pleine)

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • QueenCamille
    QueenCamille, Le 26 juin 2018 à 13h03

    clochette2910
    Il est important de guider, après il faut aussi faire attention à comment on le fait.

    Il m’est arrivé d’avoir dès instructions faites par mon copain alors que j’etais en pleine fellation. Je sentais bien que ce n’était pas ouf, puisqu’il n’avait aucune réaction. Et puis, il a fait une phrase du genre « si je peux te donner deux ou trois conseils ». Ça m’a arrêté net ! Et depuis je n’ai jamais retenté l’experience.

    On en a discuté par la suite et il a compris mon malaise. Mais je n’ai plus la confiance et quelque chose que je faisais naturellement et avec plaisir est devenu mon angoisse..
    C'est plus efficace quand l'autre accepte d'être guidé•e, effectivement ;)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?