Comment faire semblant de s’y connaître en vin pour ne pas avoir l’air con au restaurant

Par  |  | 2 Commentaires

Comment être un•e expert•e en vin quand on y connaît rien ? Petits conseils de survie pour avoir l'air d'être un VRAI gourmet.

Comment faire semblant de s’y connaître en vin pour ne pas avoir l’air con au restaurant

Comme je vous le disais récemment, les tendances bouffe de 2017 ne se feront pas sans le vin rouge. Sauf que bien choisir son pinard, la plupart du temps, c’est aussi compliqué que de bien sélectionner son déguisement pour la Grosse Teuf.

connaitre-vin-serie

Truc à ne pas dire

Et le pire, c’est quand d’autres gens débattent du pinard à table et finissent par vous demander votre avis. Ou alors décident que c’est à VOUS que le serveur va faire goûter le vin avant de le servir aux autres.

Eh bien pas de panique. Si vous n’y connaissez rien en vin, il y a mille manières de faire semblant et de ne pas passer pour un plouc dans les dîners ! Tous ensemble contre le snobisme culinaire, voici mes conseils.

Connaître un large panel d’adjectifs

Les adjectifs sont vos meilleurs amis. Plus ils sont troubles, mieux c’est. Pourquoi ? Eh bien parce qu’ils seront susceptibles d’être pris de mille manières différentes. Mise en situation :

– Alors t’en penses quoi de ce vin là ?
– Hmmm, je dirais qu’il est ambitieux mais discret.
– Oh mon dieu mais c’est vrai ! Putain je savais pas qu’on avait une experte à table, bien joué Stéphanie !

Même chose, n’hésitez pas à user et abuser du champ lexical des plantes : boisé, floral, feuillu, chenillé, coquelicoté… Plus ça sent le terreau, mieux c’est. Enfin, les adjectifs hein, pas le vin.

conseils-vin-film

Votre inspi lexicale MAIS SURTOUT PAS FASHION 

Évoquer des notes de fleur ou de fruit

C’est le moment de ressortir tout ce que vous avez appris dans l’imagier sur les fruits et légumes qu’on vous a offert à 5 ans. Du moment que vous commencez votre phrase par « il y a une note de » ou que vous la terminez par « en bouche », vous avez automatiquement l’étiquette « pro du pinard » sur votre front.

Attention quand même : si vous parlez d’abricot pour un vin rouge ou de prune pour un vin blanc, vous risquez de passer pour un gland. Essayez d’associer les couleurs ensemble, que la moyenne section de maternelle n’ait pas servi à rien.

Et alors si vous voulez vraiment être le cador de la soirée, parlez des saveurs florales : ça fait toujours un peu distingué. Mais seulement des fleurs un peu nobles genre la rose, la violette… pas le rhododendron ou le pétunia.

conseils-vin-fleurs

« Oui ce merlot a des arrière-notes de pissenlit »

Et bien sûr, restez silencieux•ses après. Comme si, d’un coup, vous vous souveniez de votre pépé.

Lire la petite étiquette derrière

Parfois il y a une petite étiquette derrière la bouteille qui indique un peu quelles notes on retrouve dedans. C’est une petite ruse de renard posée là comme ça mais… ma main à couper qu’il y a deux ou trois infos intéressantes à y piocher.

Si vous êtes vicelard•es, vous pouvez enlever l’étiquette après l’avoir lue et ressortir ce que vous avez appris dessus. Mais faut être vraiment intense pour aller jusque-là.

Cela dit, c’est pas posé ici pour les chiens, lire l’étiquette a toujours son utilité.

Porter une petite écharpe, un collier de bouchons de liège ou autre détail chic

conseil-vin-snob

Être chic, fig 1

Évidemment le look c’est essentiel dans ces moments-là. N’hésitez pas à forcer sur tout ce qui est un peu chic et serré : plus vous avez l’air de ne pas être là pour vous faire des potes mais bien pour L’AMOUR DU VIN, mieux c’est.

Si vous voulez pousser le vice, tentez le t-shirt « Le Beaujolais c’était mieux avant » mais encore une fois, c’est à l’appréciation de chacun•e.

Apprendre la bonne chorégraphie

Pour avoir l’air d’un•e méga champion•ne du vin, d’un number one du bouchon de liège : il faut connaître les bons mouvements. Légèrement secouer son verre en le regardant, humer et évidemment boire lentement en ayant l’air aussi concentré•e que quelqu’un qui fait un sudoku.

ATTENTION ! Ces mouvements ne doivent se faire qu’avant la première gorgée. Autrement, ça fait un peu forcé et vous ressemblerez juste à ces enfants qui regardent leur verre en disant « Coca ! 2017 ;)))) ». À deux ou trois détails près.

Attendre que quelqu’un d’autre donne un avis

conseils-vins-avis

Alors dans ce cas-là, deux possibilités. Vous pouvez :

  • En profiter pour être d’accord. Si vous êtes déjà deux à l’être, les gens se diront que vous savez de quoi vous parlez ! En plus, vous n’aurez pas à vous mouiller en disant une ânerie, bien ouèj.
  • Répondre « Ah non je suis pas d’accord Arnaud, moi je le trouve plutôt volontaire ce Merlot » avec assez d’assurance pour qu’il réponde « javou ».

Oui bon, on rigole mais sinon vous pouvez vous prendre un petit guide du vin, ça fait toujours classe sur une étagère. Même avec une réserve de pinard à en faire pâlir Depardieu, si votre guide des vins est visible sur l’étagère, vous n’êtes plus un poivrot aux yeux de vos proches. Eh non, vous êtes un•e spécialiste.

Et vous, c’est quoi vos astuces pour faire semblant que vous vous y connaissez en vin ? Vraiment être pro ? Oh eh à d’autres hein, PRÉTENTIEUX•SES.

big-recette-brownie-vin

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d’or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l’échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (2) Facebook ()
  • Catatonic Sex Toy
    Catatonic Sex Toy, Le 22 janvier 2017 à 3h15

    Même avec une réserve de pinard à en faire pâlir Depardieu, si votre guide des vins est visible sur l’étagère, vous n’êtes plus un poivrot aux yeux de vos proches. Eh non, vous êtes un•e spécialiste.
    Soooooooooooooooooooooooo true
    :yawn:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!