Ces comédiennes de stand up américaines à découvrir d’urgence

Jenny Slate, l’actrice principale d’Obvious Child, a débuté dans le monde du stand up. Découvrez d'autres comédiennes américaines qui, comme elle, méritent d'être mondialement connues !

Ces comédiennes de stand up américaines à découvrir d’urgence

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec Obvious Child.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Obvious Child sort au cinéma le 3 septembre. Sophie Pierre-Pernaut l’a vu, et l’a adoré. On vous invite tou•te•s à le découvrir en avant-première, au CinémadZ du 2 septembre, au Mk2 Bibliothèque !

Jenny Slate, du SNL à Obvious Child

Jenny Slate, l’actrice principale, a d’abord percée en tant que comédienne de stand up. Elle a notamment joué dans le Saturday Night Live pendant une saison. Une saison seulement, car elle a commis à l’antenne une erreur impardonnable aux États-Unis… Attention, c’est très très très très grave, âmes sensibles s’abstenir.

Pendant un sketch, elle a prononcé le « F-word ». Plus précisément, elle a dit ça :

« I fucking love you for that »

Jenny, si tu nous lis, n’hésite pas à venir faire des sketchs en vidéo chez nous, aucun mot n’est censuré.

Bref.

C’était en 2009, et les médias américains interrogent encore régulièrement la comédienne sur cet incident (qui lui a tout de même coûté son job au SNL).

Jenny Slate a depuis écrit et joué le court-métrage animé Marcel the Shell with Shoes, réalisé par son mari Dean Fleisher-Camp. Après de nombreux rôles secondaires à la télévision, elle incarne désormais des personnages récurrents dans les séries Kroll Show, House of Lies, Parks & Recreation et Married.

Mais avant ça, bien avant ça, en 2006, Jenny Slate faisait du stand up, et des sketchs sur scène. Désolée pour la qualité du son et de l’image, c’était il y a huit ans :

Le stand up est une forme de one (wo)man show épuré, où le•la comédien•ne s’adresse directement à son public, sans accessoires ni effets de mise en scène (ou très peu). Le ressort comique est quasi-exclusivement dans le texte et la manière de le présenter.

Voici une sélection de neuf autres comédiennes de stand up à découvrir, et à suivre, en plus de Jenny Slate, que j’ai hâte de voir à l’oeuvre dans Obvious Child !

Aparna Nancherla et son sarcasme blasé

Aparna Nancherla vit à New York, où elle se produit dans différents Comedy Clubs (Whiplash, l’Upright Citizen’s Brigade (NYC), The Hollywood Improv, Gotham Comedy Club, Caroline’s on Broadway, Stand Up NY), mais elle a également donné des représentations à San Francisco, Chicago, Boston et Los Angeles.

Plus récemment, elle a travaillé sur la série Totally Biased.

Dans cet extrait, Aparna Nancherla tourne en dérision « ses ami•e•s blanc•he•s » :

« Oui, j’ai des amis blancs. Ça arrive. C’est inévitable dans ce contexte économique ».

http://youtu.be/UWa8NOJUSbU

Kristen Schaal, dans l’absurde

Kristen Schaal est déjà connue pour son personnage récurrent dans 30 Rock, où elle interprétait Hazel, une employée un peu psychopathe sur les bords (un problème de plus sur l’ardoise de Liz Lemon, a.k.a. Tina Fey).

À la voir sur scène, on comprend d’où lui venait la folie un peu flippante du personnage d’Hazel. Neuf minutes de divagations intenses, c’est cadeau :

« Je voudrais faire deux choses ce soir. La première est de trouver Amelia Earhart. Chaque jour qui passe augmente mon inquiétude pour elle. [NDLR : elle a disparu lors d’un vol au dessus du Pacifique en 1937] Il faut élucider ce qu’il s’est passé, et je peux vous déjà vous dire que le Président Obama s’en fout complètement.

La deuxième chose que je voudrais faire, ce sont deux monologues. Un normal, et un vaginal. Ça va être intense. Est-ce que j’ai une blague « toc toc qui est là » qui peut durer 95 minutes ? Bien sûr que oui ! »

Absurde, on vous dit.

Jessica Williams et le racisme

Jessica Williams est originaire de Los Angeles. Elle n’a que 25 ans, et fait partie de l’équipe du Daily Show depuis deux ans, où elle joue régulièrement dans des sketchs sur le racisme dans la société américaine.

Et c’est savoureux. J’en veux pour preuve cette parodie de journalisme sur les contrôles policiers au faciès, dans « le quartier le plus touché par la criminalité » : Wall Street. Ah oui, si on compte la criminalité en col blanc, ça brasse bien plus que les pickpockets ces histoires…

Et en bonus, une autre parodie avec cette fausse interview de la comédienne, qui joue son propre rôle :

Shelby Fero, une jeune qui monte

J’ai trouvé très peu d’informations sur Shelby Fero. Elle n’a que 820 abonnés sur sa chaîne YouTube (et mérite un carton jaune pour ses vidéos verticales), mais cartonne sur Twitter. Elle a seulement 21 ans, mais sans doute une carrière prometteuse.

Nicole Byer, l’irrésistible

Nicole Byer a quitté New York pour Los Angeles. Elle a participé à plusieurs séries et émissions de télé, apparaissant notamment dans 30 Rock et Late Night with Jimmy Fallon.

Je suis tombée sous le charme de cette comédienne pétillante en regardant ce sketch, drôle et pertinent :

« Be urban », « be blacker » , ce sont des requêtes que l’actrice a véritablement entendues lors de ses auditions. Elle en parle dans une interview, suite au succès de ce sketch. Un message nécessaire, délivré avec humour :

Franchesca Ramsey et le racisme ordinaire

On a déjà parlé de Franchesca Ramsey sur madmoiZelle, lors de sa vidéo expliquant comment présenter des excuses quand on tient des propos blessants ou offensants vis-à-vis d’une communauté.

À lire aussi : Comment s’excuser après des propos discriminatoires ?

Dans cette autre vidéo, qui a dépassé les 11 millions de vues, excusez du peu, Franchesca dénonce avec humour les petites phrases de racisme ordinaires prononcées innocemment par les filles blanches.

Ne pas avoir conscience du racisme contenu dans son propos n’est pas une excuse. Présenté comme ça, difficile pourtant de passer à côté des énormes stéréotypes qui nourrissent ces petites phrases, trop entendues par les personnes de couleur…

Phoebe Robinson, la « Black Daria »

Phoebe Robinson écrit pour Glamour, le New York Times, Bitch Magazine, Vanity Fair, xoJane et le Daily Beast.  Et à côté de tout ça, elle écrit aussi pour MTV (Girl Code), et tient un blog, Blaria (pour « Black Daria »).

En bref : elle est bourrée de talent. 

Sans déconner, ce sketch sur la manière dont son mec lui signifie qu’il a envie de sexe, n’est-ce pas criant de vérité ?

Chelsea Pereti, en nuances de gris

Ce serait dommage de passer à côté du commentaire de 50 Nuances de gris par Chelsea Peretti (ci-dessous).

Cette jeune femme a écrit six épisodes de Parks & Recreation, joué dans la série de Louis C.K.Louie (que Fab vous recommande !), et tient des rôles récurrents dans Brooklyn Nine Nine et Kroll Show sur Comedy Central.

À lire aussi : Parks & Recreation – Les séries pas assez connues #1

Tig Notaro, et la sincérité

Certains sujets sont plus délicats que d’autres. Faire de l’humour sur la maladie est toujours risqué pour un•e comédien•ne, qui ne sait pas si les gens dans le public sont personnellement touchés par ce sujet, ou non.

Un soir, avant de monter sur scène, Tig Notaro croise Louis C.K. dans les coulisses. Elle vient d’apprendre qu’elle a un cancer des deux seins. Lorsqu’elle prend le micro, elle commence par ces mots : « Hello. I have cancer ».

À lire aussi : « Bonjour, j’ai un cancer ! » : l’incroyable stand-up de Tig Notaro

La suite de son sketch provoquera un mélange de rires et de larmes. Louis C.K. mettra sa vidéo en téléchargement payant sur son site.

Tig Notaro est une survivante, alors peut-être que cette donnée a énormément influencé mon jugement, mais je suis très réceptive à sa nonchalance : c’est comme si la vie était d’une banalité sans nom, alors que la sienne a été tout sauf un long fleuve tranquille.

Ainsi s’achève cette sélection très subjective et forcément incomplète, des étoiles montantes du stand up américain au féminin.

Et qu’on ne me vienne plus jamais me dire que les filles sont moins drôles que les garçons. Le talent n’a pas de genre !

Sur le même sujet :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • 3l5a
    3l5a, Le 30 août 2014 à 13h24

    Euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh...... MAIS ! MAIS ! MAIS KRISTEN SCHAAL C'EST MABLE DANS GRAVITY FALLS !!!!!!!!! Punaiiiiiise, je suis trop perturbée, je n'arrive pas à me concentrer sur le contenu de son discours, je suis trop fascinée par le fait que je devrais voir Mable et pas elle.

    Spoiler

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)