Imprimer des vêtements en 3D ? C’est possible !

Imprimer ses robes chez soi ? C'est possible grâce à cette collection de vêtements à imprimer en 3D !

Fabriquer ses fringues soi-même, fastoche quand on sait bien manier la machine à coudre et le tissu. Cette designeuse israëlienne a eu l’idée de créer toute une collection de vêtements à imprimer sur imprimante 3D chez soi ! Je vous laisse mater le résultat.

Fascinant, non ? Perso, je suis totalement emballée par le travail de Danit Peleg. La façon de bouger de la matière m’a pas mal convaincue mais je fais partie de ces gens qui apprécient les sandales en plastique à paillettes alors peut-être que mon avis compte pour des cacahuètes.

À lire aussi : L’Oréal va utiliser une imprimante 3D pour produire de la peau pour ses tests cosmétiques

Deux trois questions se posent quand même : est-ce agressif pour la peau ? La matière double-t-elle la quantité de sueur par temps de chaleur ? Est-ce qu’il sera un jour possible d’imprimer un vêtement plus doux sensation coton ? Tant de questions dans ma tête totalement subjuguée de non scientifique à la peau sensible !

Peut-être qu’un tel genre de vêtement pourrait – à long terme- résoudre de nombreux problèmes tels que la surconsommation de fringues et les conditions de fabrication, ou même le manque de diversité de tailles disponibles en magasin, QUI SAIT, c’est l’utopiste qui parle.

En tout cas, Danit Peleg prouve qu’il est tout à fait possible d’imprimer des habits en 3D et d’obtenir un résultat plus joli qu’un grillage plastique de chantier de construction. Sympa.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Taysir
    Taysir, Le 29 août 2015 à 23h46

    C'est très joli et original tout ça mais la matière utilisée par les machines 3D est assez rigide et pour la plus part fragile (Je m'était fait un pendentif avec une imprimante 3D, il n'a pas résisté lorsque je l'ai serré un peu trop fort dans ma main...) de plus, les vêtements doivent être terrrriiiiiiiiiiiiiiblements longs à imprimer et doivent demander une quantité énorme de fil (pour faire fonctionner les imprimantes 3D, le plus couramment, la matières est sous forme de bobine de fil) et après, dernier petit point négatif, sur des couleurs comme le noir, on a souvent une impression de poussière à plusieurs endroits et ce n'est vraiment pas esthétique ! Voilà, je vous parle de mon expérience avec l'imprimante 3D, qui varie surement suivant les modèles. (Bien sûr que l'imprimante 3D fait des formidables choses mais je crains que les vêtements ne soit pas des supports qui se prêtent au jeu..)

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)