Justin Bieber, Katy Perry, Serena Williams : OPI & ses collaborations

OPI, merveilleuse marque de vernis née loin aux États-Unis et vendue trop cher ici, renouvelle fréquemment sa gamme en proposant plusieurs fois par an des collections spéciales. Ce qui fait mouche, c’est que ces collections sont éphémères et surtout, très attendues. Après des collections quasi tour du monde (France, Hong Kong, Russie et Espagne), OPI […]

Justin Bieber, Katy Perry, Serena Williams : OPI & ses collaborations

OPI, merveilleuse marque de vernis née loin aux États-Unis et vendue trop cher ici, renouvelle fréquemment sa gamme en proposant plusieurs fois par an des collections spéciales. Ce qui fait mouche, c’est que ces collections sont éphémères et surtout, très attendues. Après des collections quasi tour du monde (France, Hong Kong, Russie et Espagne), OPI semble tatouiller du côté du show business : c’est quoi cette idée les mecs ?

OPI a lancé ce genre de collaboration hasardeuse avec le lancement de la collection Burlesque. En soi, rien à dire : les vernis sont magnifiques, comme toujours les couleurs sont originales et la qualité est là (Comme chez Cora – mouarf). Problème : Burlesque, c’est le nom d’un film à gros budget avec Cher et Christina Aguilera, et qui n’a de burlesque que le nom. Les coffrets de vernis sont illustrés de l’image du film, tout y est pour qu’on y aille, toutes griffes laquées dehors.

opi burlesque

OPI va encore plus loin en s’associant, à travers sa gamme plus jeune « Nicole by OPI », avec Justin Bieber. Que quoi ? Le minet à mèche ? Quel rapport avec le vernis ? M’est avis que notre jeune teuton a laissé signer son agent pour remporter des royalties sur son nom, mais s’en tape du peinturlurage d’ongles comme de son premier tube de gomina. Mais surtout, quel est l’intérêt d’une telle collection ? Laissez moi réfléchir… L’argent facile ? Les pré-pubères acharnées qui vont s’arracher les flacons en hurlant « DJEUSSTIIIIIIIIIINE » ? Le marketing pur et dur ? Ouh mon dieu !

opi nicole justin bieber

Annoncées pour 2011, deux collections enfoncent le clou

La première est un duo de vernis estampillés Serena Williams. Il s’agit d’un vernis vert/doré, et d’un top coat « crack », qui craquèle pour créer un effet très original sur les ongles. On sait que la tenniswoman est une habituée de la manucure flashy, et je me suis d’ailleurs toujours demandée comment on pouvait jouer aussi bien de la raquette avec des ongles aussi longs. Mais créer des vernis à son nom, était-ce bien nécessaire ?

opi serena williams

Enfin, la collection Katy Perry devrait bientôt voir le jour. Paillettes et couleurs flashy, la chanteuse a soi-disant élaboré cette collection en s’inspirant de ce qu’elle voudrait elle-même se mettre sur les mimines. En tant que chanteuse pop qui à sa mort sera surement réincarnée en cupcake géant, on pouvait bien s’attendre à ça plutôt qu’à de jolis nudes. Voici la preview de sa collection :

opi katy perry
opi katy perry ongles

Alors quoi ? Qu’est ce que fiche OPI ? Pourquoi s’associer à des univers n’ayant aucun rapport avec le monde du vernis à ongles ? On préférait les collaborations de qualité comme la collection Alice aux pays des merveilles ou celle de Shrek, dont les couleurs et les noms rappelaient beaucoup les films, plutôt que du marketing à tout va autour de stars. A quand un co-branding avec Mac Do ? Une collection Poppees ? Malheureusement, au vu du rachat de la marque par les sirènes du grand capital, on peut s’attendre à pire dans les saisons à venir.

Et toi, qu’est ce que tu penses de ces associations à tout va ? Tu t’en tapes ou tu rêves secrètement pouvoir assortir bientôt des vernis allemands pour aller avec les godes Rammstein ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nausicaa_G
    Nausicaa_G, Le 24 juillet 2012 à 1h06

    La Justin Bieber me fait rire à gorge déployée! Le manque d'imagination chez OPI devient grave! Non et puis c'est quoi cette tendance de faire une gamme pour un film, le rapport il est où?!

    Perso ce qui me gonfle le plus dans ces collections c'est le côté "limité" qui sous entend "ruez vous comme des damnés dans les Sephora pour détenir THE vernis". Et puis faut être au courant dans les temps parce que sinon zip, passe sous le nez les vernis. Exemple avec le Spotted de la collection Spider Man! J'ai fait 5 Sephora avant de rentrer bredouilles, bein ouais, j'y étais pas allée dès la sortie du truc mais bien après alors forcément...!

    Bref, vu les prix des vernis ils pourraient faire un effort pour faire plus de "permanents" et arrêter avec leurs "limités" >_<"

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)