Les souvenirs que je garderai de la boutique Colette après sa fermeture

Par  |  | 1 Commentaire

Colette, la boutique du 213 rue Saint Honoré à Paris, ferme ses portes. L'occasion pour Elise de faire un point sur une institution qui restera gravée dans le cœur des fans de mode.

Les souvenirs que je garderai de la boutique Colette après sa fermeture

C’est le choc pour l’univers de la mode (j’ai l’impression de te parler d’un monde obscur comme l’Upside Down de Stranger Things et ça me fait rire) : le concept store Colette fermera ses portes après 20 ans passés à nous envoyer du rêve.

Colette annonce qu’elle fermera ses portes en 2017

Toutes les bonnes choses ont une fin. Après vingt années exceptionnelles, colette devrait définitivement fermer ses portes le 20 décembre prochain. Colette Roussaux arrive à l'âge où il est temps de prendre son temps ; or, colette ne peut exister sans Colette. Des échanges ont lieu avec Saint Laurent et nous serions fiers qu'une Marque aussi prestigieuse, avec qui nous avons régulièrement collaboré au fil des années, reprenne notre adresse. Nous sommes ravis du grand intérêt que Saint Laurent a montré dans ce projet, ce qui pourrait constituer une très belle opportunité pour nos salariés. Jusqu’au dernier jour, rien ne changera. colette continuera de se renouveler toutes les semaines comme d’habitude, avec une sélection unique et de nombreuses collaborations, également disponibles sur notre site colette.fr Nous vous remercions pour votre confiance, et à bientôt chez colette, jusqu’au 20 décembre! #colette BREAKING NEWS As all good things must come to an end, after twenty wonderful years, colette should be closing its doors on December 20th of this year. Colette Roussaux has reached the time when she would like to take her time; and colette cannot exist without Colette. Negotiations are under way with Saint Laurent and we would be proud to have a Brand with such a history, with whom we have frequently collaborated, taking over our address. We are happy of the serious interest expressed by Saint Laurent in this project, and it could also represent a very good opportunity for our employees. Until our last day, nothing will change. colette will continue to renew itself each week with exclusive collaborations and offerings, also available on our website colette.fr We thank you for your support and see you soon at colette–until December 20th!

A post shared by colette (@colette) on

« Toutes les bonnes choses ont une fin. Après vingt années exceptionnelles, Colette devrait définitivement fermer ses portes le 20 décembre prochain.

Colette Roussaux arrive à l’âge où il est temps de prendre son temps ; or, Colette ne peut exister sans Colette. »

Ces dernières années, c’est sa fille, Sarah Andelman, qui s’occupait de la boutique.

Située rue Saint Honoré à Paris, elle m’a fait autant briller les yeux que me coller les boules parce que tout y est trop cher pour moi.

J’avais envie de te parler de cette véritable institution, parce que finalement, sa fermeture me bouleverse plus que je ne le croyais.

Colette Paris, la boutique de référence, l’institution

Tu le sais peut-être, j’ai fait des études de stylisme et modélisme, d’abord à Lyon.

Quand on avait la chance de venir une journée à Paris pour faire un salon des professionnels du textile, nos professeurs ne manquaient pas de citer Colette parmi les boutiques à ne surtout pas louper en étant dans la capitale.

Un peu comme on conseillerait d’aller visiter un musée de renom. Et pour cause, dans ce concept store, des marques émergentes comme des institutions ont leur place.

@gucci #colette #Gucci

A post shared by colette (@colette) on

À l’étage, on peut voir des silhouettes mode des plus pointues. J’y suis donc allée, avec d’autres personnes de la promo, le carnet de croquis ouvert. On était prêt•es à bouffer de l’inspiration à la pelle.

Colette rue Saint Honoré, une bulle d’air frais…

Il y a encore quelques mois, j’avais un petit blocage créatif, et j’ai demandé à Clem de sortir prendre l’air.

Destination Colette, où tu peux t’immerger dans des univers différents que ce soit grâce à leur partie librairie magazine (je te parle pas de la sélection que tu vois au Relay avant de prendre ton train), à toute leur partie sneakers/sportswear ou à leur exposition en cours (de photos notamment).

Tu vois autre chose, des pièces aux finitions sublimes, des objets complètement WTF ou au contraire design, tu vas tester des dizaines de couleurs de rouge à lèvres comme tu prends ta palette d’aquarelle, tu fais le plein de beau. Superficiellement, avec légèreté, juste du beau et du fun.

… Très (bien) fréquentée

En 20 ans, la boutique est devenue une vraie institution, pour tout le monde, étudiant•es comme fashionista•s, designers, journalistes et artistes.

Pour l’anecdote, avec les copains de classe, on avait même croisé Karl Lagerfeld.

Non c’est pas moi.

Ça paraît bête dit comme ça, mais imagine : j’avais 18 ans, j’étais jamais allée à Paris et je me retrouvais dans cette boutique si inspirante, où je pouvais voir en vrai des fringues des plus grandes maisons (sans les toucher, faut pas déconner).

Et v’la que je croise un artiste comme Karl Lagerfeld. Ça fait quelque chose, crois-moi.

C’est une histoire d’autant plus marrante qu’Harpers Bazaar explique que Colette serait la seule boutique où le créateur se rend.

Colette, une griffe qui a l’œil

J’y ai surtout découvert de jolies marques.

Je pense à Maison Michel et ses couvre-chefs incroyables même si pas toujours à mon goût, aux finitions irréprochables.

J’y ai vu du Comme des Garçons, Erdem, Ashish, en direct live pour la première fois. Harper’s Bazaar explique que Colette a même été la première à présenter du Rodarte ou Proenza Schouler.

La vitrine de Colette à l’occasion de la rétrospective sur Rei Kawakubo au Met 

C’est là-bas que je feuilletais un magazine Dazed & Confused pour la première fois. Et toutes ces marques m’ont accompagnée pendant mes études, mes lectures, mes recherches.

Colette, que va devenir la fameuse adresse ?

La boutique fermera donc ses portes le 20 décembre. Dans son post Instagram, Colette nous apprend que c’est a priori Yves Saint Laurent qui reprendra l’adresse.

Et en y rependant, Colette, c’était aussi pour moi ce que je détestais dans la mode. Son snobisme, sa supériorité d’être « trop bien pour toi ».

C’est une ambivalence qui commence à me quitter maintenant, parce que je convoite moins la mode que je l’apprécie. Un peu comme une vieille amie que tu jalousais petite d’avoir eu le camping-car Barbie, et que tu regardes avec tendresse aujourd’hui.

From Book to Fashion Barbie @barbiestyle #colette #colettebooks #barbiestyle

A post shared by colette (@colette) on

Même la Barbie Colette a l’air de plus se sentir. 

C’est comme ça que je regarde Colette, comme une vieille pote, avec qui j’ai passé de bons moments, qui m’a accompagnée pendant ma formation mode en me racontant de belles histoires, et dont je garderai un fabuleux souvenir à paillettes.

À lire aussi : Pourquoi Sonia Rykiel va me manquer, et laisser un vide dans l’univers de la mode


Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Kand'x
    Kand'x, Le 12 juillet 2017 à 19h27

    Perso ça ne fait ni chaud ni froid, j'y suis allé qu'une seule et unique fois pour une dédicace (des artistes du label électro Ed Banger)...Rien qu'en rentrant dans la dite boutique, je ne me sentais pas à "ma place" après bon c'est "le prestige" puis tout de même le tout premier concept store parisien...

    Dommage de n'avoir pas parler du fameux bar à eau :rire:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!