Coachella 2013 – Week-end 1 : le best-of

Le festival Coachella, c'était ce week-end. Si tu n'y étais pas (comme les trois quarts de la population française) voici un petit best-of des meilleurs moments !

Coachella 2013 – Week-end 1 : le best-of

Cette année, le Coachella s’étend sur deux week-end. La première partie, c’était la semaine dernière. Et avec elle, un déluge de shorts à trous, de capelines, et de gros plans sur Instagram. Depuis 1999, le festival est devenu un des plus reconnus du monde. En même temps, regarder les concerts des plus grandes stars mondiales dans une grande roue sous 45°C, y a pire.

Si tu fais partie de la population qui n’a cessé de ruminer ce week-end en hurlant intérieurement « MAIS Y A RIEN À FAIRE ICI, ALORS QU’EN CALIFORNIE C’EST LA TEUF LÀÀÀ », je souhaite t’offrir ce best-of en guise de maigre consolation. Que la musique et les fleurs dans les cheveux soient avec toi.

Le teaser de Get Lucky des Daft Punk X Pharell

Les Daft Punk n’étaient pas présents sur le site mais ont quand même été une des attractions phares de ce week-end. Lors de l’ouverture du festival, vendredi dernier, les Français ont fait diffuser un teaser extrait de leur quatrième album Random Access Memories prévu pour le 17 mai 2013.

Get Lucky serait donc une collaboration entre les DJ’s et le rappeur Pharell Williams. Cette vidéo d’une minute a réussi à marquer le week-end et à devenir un des moments les plus mémorables.

http://youtu.be/CGP2rkuEDl4

Du beau monde

Coachella étant un des plus prestigieux festivals du monde, forcément ça attire du people. Et de la twitpic de star, y en avait. Contrairement aux tapis rouges, ici interdit d’être tiré à quatre épingles – la chevelure soyeuse, la voilà, l’arme de guerre.

Si tu avais été à Indio en 2012 tu aurais pu croiser Lindsay Lohan en Lita blanche assortie à sa robe ou Paris Hilton ambiance jet-seteuse du marché de Bar-le-Duc. Cette année il y a Hillary Duff, Rita Ora, Jared Leto, Diane Kruger, Rihanna… Bref, rien de plus normal. Quand voir Emma Watson pogoter sur du Blur sous un soleil de plomb devient un lieu commun, je me demande ce que je fais dans le Nord de la France à philosopher sur le fait que je puisse (ou non) mettre mes nu-pieds.

Grosse ambiance.

 Les « Huh Huh » de Blur

Blur est un groupe de rock anglais formé en 1989 à Londres. Après s’être séparé un moment, le groupe s’est reformé en 2008 pour la scène (car leur dernier album date de 2003). Ils ont marqué la scène rock, surtout avec le titre Song 2, repris dans des jeux vidéo, à la télévision, etc. Song 2 c’est un peu la chanson que tu as en tête mais dont tu ne te rappelle plus clairement l’auteur. Du coup, forcément, au moment de la jouer, c’était plutôt la fête du slip :

http://youtu.be/V6TfKKAFJsE

Justin Vernon chez les The Shouting Matches

The Shouting Matches c’est le dernier projet du chanteur/guitariste de Bon Iver, Justin Vernon. Cette formation de trois musiciens va résolument plus pencher du côté du blues que de la folk mélancolique. Leur premier album, Grownass Man, est sorti le 10 avril dernier. Coachella était donc l’occasion de voir ce que ça donnait en live (ok y a pire comme crash test). Adopté !

http://youtu.be/mETRgfsSsSs

R.Kelly se pointe chez Phoenix

Phoenix était une des tête d’affiches de cette édition de 2013. Et le concert a été à la hauteur ! Dimanche 13 avril, pas d’hologramme à l’horizon mais bien un invité en chaînes et en os. C’est le chanteur de R’n’B’ R.Kelly qui s’est joint sur scène aux Français ! Les spectateurs ont ainsi pu assister à un génial mashup live de deux titres (Phoenix jouait 1901 et R.Kelly chantait sur Ignition). Un mélange des genres plutôt stylé :

Sigur Ròs envoient du rêve venu d’Islande

Samedi, les concerts des Français de Phoenix et des Islandais se déroulaient en même temps : cruel dilemme. Apparemment, les deux en valaient la peine. Sigur Ròs ont livré une magnifique prestation tout en lumière et en mélodies. C’est bôôôôôô, mais pour l’instant il n’y a pas de vidéos potables sur le Web !

Le site ShowScoop, qui permet de faire des reviews de concerts et de les noter, a sorti une infographie des meilleures prestations du festival :

Tu peux voir les concerts en direct ainsi que les replays sur la chaîne YouTube de Coachella.

Prêt-e-s pour remettre ça en direct le week-end prochain ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Riddles
    Riddles, Le 17 avril 2013 à 20h24

    Bonjour,
    je n'ai pas pour habitude de laisser des commentaires et encore moins d'être désagréable mais cet article a eu le don de me faire sortir de mes gonds.

    En effet, l'article commence fort "week-end 1: le best of". Pourtant nous pouvons lire dès la première ligne "La première partie, c’était la semaine dernière". Soit!

    Ensuite, je veux bien que l'intro soit une phrase d'accroche mais là quand même j'ai failli m'étrangler "si tu n'y étais pas (comme les trois quarts de la population française)".
    > Déjà sans trop m'avancer je pense que les 3/4 de la population française ignore l'existence de ce festival (demandez à vos parents et vos grand-parents) et s'il y avait 100 français là bas hors ressortissants et hors professionnels de la musique c'est déjà beaucoup!!!!!

    Bref, je lis l'article et je reste sur ma fin... est-ce que Mary-Eunice est-elle allée au Coachella? (parce que finalement on ne le sait pas)!!!
    > Fait-elle partie des 3/4 des loosers de France à être restés chez eux et a-t-elle regroupé des infos qu'elle a trouvé a droite et à gauche pour écrire cet article? Mais dans ce cas quel est l'intérêt?
    > A-t-elle regardé tous les lives en video sur internet en vivant à l'heure américaine et en préparant à l'avance un running order histoire de ne rien rater, le tout en pouvant s'estimer heureuse de ne pas faire queue pour aller aux toilettes.
    > Fait-elle partie des chanceux qui se sont envolés pour la Californie? Parce que bon pour relayer les infos que l'on peut lire un peu partout et finir par une infographie en anglais avec des groupes qui n'ont plus rien à prouver, on ne peut que s'interroger!!!


    J'aime beaucoup votre magazine et cela m’étonne beaucoup de voir ce genre d'article ici. En effet, vous avez pour habitude de relayer certaines infos et d’écrire des articles originaux mais là vraiment je ne comprends le pourquoi du comment de cet article. A quoi bon faire un article sur l'un des plus grands festivals au monde, si outre le look des festivaliers, vous ne parlez pas de l'âme du festival: la musique, les coups de cœurs, les groupes à suivre (bien que ce soit un festival fait exclusivement de têtes d'affiche), le public américain, les happenings des partenaires qui font aussi la joie des festivaliers... ????

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)