Les clowns maléfiques sont de retour (ET C’EST LA PIRE CHOSE)

Des clowns effrayants se baladent à Greenville aux États-Unis, foutent la frousse aux habitant•es et c'est clairement flippant.

Les clowns maléfiques sont de retour (ET C’EST LA PIRE CHOSE)

À chaque jour suffit sa peine : y a ceux qui ont la poisse niveau 1, du genre qui se cognent dans un meuble, et ceux qui ont des trucs vraiment chelou. Slate nous raconte que c’est le cas d’une ville de Caroline du Sud, terrifiée par un gang… de clowns.

À lire aussi : Un clown (flippant) vous apprend les bonnes manières

Ces gros fils de chiasse zozos se baladeraient dans la forêt avec des liasses de billets et des lasers verts en essayant d’attirer les enfants dans les bois.

Énormément de conditionnel dans cette info car malgré les alertes données par les parents qui auraient vu passer ces types, la police n’a rien trouvé de bien probant et la seule preuve de leur existence est la parole des riverain•es.

À lire aussi : Un clown psychopathe terrorise les passants (pour rire)

Si j’habitais dans ce coin, je me ferais clairement caca dessus. Si ces gars sont aussi glauques que les habitants de Greenville l’affirment, c’est alarmant. Et si ces clowns essaient juste de faire peur aux gens pour rire parce que c’est trop drôle-han d’effrayer, POURQUOI LES GARS ? VACHEMENT DRÔLE on est tou•tes plié•es tiens !!!

Comme Slate le précise, ce n’est pas le seul cas récent de clowns bizarres aux États-Unis. Une personne déguisée se baladait récemment avec des ballons noirs dans les rues… mais il s’est avéré que c’était simplement de la promo pour un film d’horreur indépendant.

Vraiment, c’est une idée de merde les gars il faut arrêter de faire ça, tout le monde est effrayé on a compris mort de rire la blague mais maintenant il faut cesser c’est lourd cordialement.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Saaremaa
    Saaremaa, Le 31 août 2016 à 17h12

    Ah La coulrophobie...

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)