Clearstream : dérapage (contrôlé ?) de N. Sarkozy

En déclarant ce soir à la télévision, depuis New york, que « deux juges indépendants ont estimé que les coupables devaient être traduits devant un tribunal correctionnel »,  Nicolas Sarkozy apporte un torrent d’eau vive au moulin de ceux qui redoutent un procès sous influence dans l’affaire Clearstream. Olivier Metzner, avocat de Dominique de Villepin, est vent […]

Clearstream : dérapage (contrôlé ?) de N. Sarkozy

En déclarant ce soir à la télévision, depuis New york, que « deux juges indépendants ont estimé que les coupables devaient être traduits devant un tribunal correctionnel »,  Nicolas Sarkozy apporte un torrent d’eau vive au moulin de ceux qui redoutent un procès sous influence dans l’affaire Clearstream.

Olivier Metzner, avocat de Dominique de Villepin, est vent debout. Il a vivement interpellé les magistrats, en pleine audience : “C’est cela le respect de votre tribunal ? de votre parquet ? C’est cela qu’un Président de la République donne comme spectacle à la France de la justice? La présomption d’innocence est un droit fondamental. Et le Président de la République la met en cause en direct devant des millions de Français ! « 

Lapsus ou pas, ce mot de notre Président ruine définitivement les chances d’un exercice serein de la justice dans cette affaire…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 8 octobre 2009 à 19h23

    Lavana;1237371
    J'allais dire qu'il avait déjà parlé d'Yvan Colonna comme d'un "coupable", mais Artefact l'a déjà dit.
    Il fait quand même facilement la confusion. Alors soit il regarde trop de films US, soit c'était calculé (mais dans quel but ? dans ce cas là je pense que c'était plus impulsif et pas très réfléchi).
    Pour Colonna il avait carrément dit "assassin"

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)