Cinq séries britanniques historiques dispo sur Netflix devant lesquelles siroter son thé

Par  |  | 13 Commentaires

Aki vous propose cinq séries britanniques à binge-watcher d'urgence, déjà disponibles sur Netflix ! Préparez une théière pleine et des scones, l'Angleterre d'antan n'attend que vous.

Cinq séries britanniques historiques dispo sur Netflix devant lesquelles siroter son thé

Pour ceux qui ne le savent pas, je suis vraiment fan des productions britanniques. En ce qui concerne les films, je vous avais parlé de quelques drames britanniques qui avaient ponctué ma vie, et aujourd’hui, je vais vous parler de séries.

Et plus particulièrement de séries historiques qui sont disponibles sur Netflix, comme ça vous pouvez les regarder tout de suite !

Le 21 avril, c’était l’anniversaire de la reine Élisabeth II d’Angleterre, dont la jeunesse est racontée très joliment dans The Crown, mais c’est loin d’être le seul show à revenir sur l’histoire anglaise. Petite sélection pour ceux et celles qui aiment siroter du thé devant Netflix.

À lire aussi : Outlander, une romance engagée sur fond de cavaliers en kilts

Enquêtes codées et ses énigmes criminelles

Le nom de Bletchley peut vous rappeler quelque chose. En effet, Bletchley Park était l’un des sites de décryptage les plus connus (mais secrets quand même, hein) en Angleterre lors de la Seconde Guerre Mondiale. Si vous avez vu The Imitation Game, ça se passe là-bas.

Dans un autre style, je prends l’exemple de Captain America également : l’agent Carter avait été entraînée à Bletchley avant d’aller sur le terrain.

À lire aussi : Pourquoi il FAUT regarder Agent Carter, qui débarque enfin en France

Dans Enquêtes codées, on suit des femmes qui travaillaient à Bletchley durant la guerre et ne s’habituent pas au retour à la vie civile. Surtout Susan qui considère que ses talents peuvent servir.

Quand une affaire de meurtres en série arrive à ses oreilles, elle va se saisir de l’affaire et convaincre ses amies de l’épauler dans une enquête pour mettre la main sur le tueur.

Ça fait plaisir de voir la solidarité féminine à l’œuvre même quand ces femmes ne partagent pas toutes le même point de vue sur la condition de leurs consœurs. Faut-il se marier ? La pression sociale pèse-t-elle trop lourd ?

Malheureusement, la série a été annulée mais ses deux saisons sont disponibles sur Netflix !

SOS sages-femmes et son quotidien difficile

Ah, SOS sages-femmes (Call The Midwife en VO)... je m’en rappelle très bien du moment où j’ai essayé cette série la première fois. C’était en 2012, et il y avait un accouchement avec des complications dès les premières minutes de l’épisode.

Ok, j’avoue, j’aurais dû m’y attendre vu le titre !

Je croyais que ça allait ressembler à Downton Abbey, mais chez les prolétaires car l’histoire se déroule à la fin des années 50 dans l’est-londonien peuplé à l’époque de familles modestes.

J’espérais une série-doudou mais le ton pessimiste de SOS sages-femmes m’a un peu rebutée au début. Du coup, j’ai lâché après ce premier essai.

À lire aussi : Le film Downton Abbey est lancé, pour nous ramener chez les Crawley !

Mais l’an dernier, les quatre premières saisons ont été mis à disposition (la cinquième cette année), et j’ai commencé à binge-watcher. Tout se résume à ça :

Attention aux âmes très sensibles, les scènes d’accouchements deviennent de plus en plus graphiques au fur et à mesure que la série avance. Ce qui semblait mystique au début, très lié à la religion, se médicalise.

Mis à part ce détail qui pourrait en rebuter certain•es, SOS sages-femmes reste une excellente série que je vous recommande !

The Paradise ou Au bonheur des dames à l’anglaise

Ah les grands magasins ! Ces créations du diable pour tuer le petit artisan !

Pourtant, pour cette ville du nord de l’Angleterre, l’ouverture du Paradise a été une véritable bénédiction. Des dizaines d’emplois ont été créés et permettent aux familles de vivre.

The Paradise est une adaptation libre d’Au bonheur des dames, le roman d’Émile Zola. L’histoire est transposée en Angleterre où on assiste à l’ouverture du premier grand magasin en 1875.

Entre tenues magnifiques et décors d’époque parfaits, l’exactitude de la série et la précision accordée aux détails de la mode du moment font plaisir à voir.

Annulée au bout de deux saisons, The Paradise a perdu face à Mr Selfridge. Cette dernière traitait exactement de la même chose mais en se basant sur l’histoire vraie d’un Américain qui a ouvert un grand magasin à Londres, sur Oxford Street. L’établissement existe toujours aujourd’hui.

C’est bien dommage, car The Paradise avait le mérite d’avoir une héroïne dans son histoire, comme dans l’ouvrage de Zola, contrairement à la trame très masculine de Mr Selfridge.

À lire aussi : Ces séries qui t’aident à réussir tes partiels

Poldark et la force de la justice

Ah. Poldark. Ross Poldark. Un homme sanguin prêt à tout pour la justice. Un homme parti combattre les Américains dans la guerre d’indépendance et que tout le monde croyait mort…

Il revient dans sa ville natale et reprend les rênes de la propriété familiale à la mort de son père. Une mine, des terres, un amour de jeunesse qui l’a quitté, voilà ce qu’il retrouve en commençant une nouvelle vie.

J’ai bien trop d’amour pour les deux acteurs principaux de Poldark. Eleanor Tomlinson joue Demelza, une femme pleine d’esprit et de conviction. Jetée dans un monde difficile alors qu’elle n’a rien demandé, elle va marcher la tête haute sous les regards jugeurs des autres.

Sa fraîcheur fait vraiment plaisir à voir, et ça faisait longtemps que je n’avais pas trouvé une actrice aussi naturelle dans un rôle historique non aristocratique.

Et Aidan Turner… Mon Dieu. De Being Human à l’adaptation récente des Dix petits nègres, l’acteur irlandais a su gagner ses galons. Il incarne un Ross Poldark charismatique qu’on pourrait suivre jusqu’au bout du monde pour ses principes.

Poldark parle des différences de classes sociales dans le cadre rural, et de la société minière du XVIIIème. L’amour, la réalité économique, la vie quoi ! Pas de violence outrancière ni de sexe cru : il est là pour moi le vrai héritier de Downton Abbey.

Vivement la saison 3 qui arrive cette année (et une saison 4 est déjà prévue) !

À lire aussi : Voici ce qui va arriver dans le catalogue Netflix en mai 2017

Reign et l’histoire très romancée du destin de Mary Stuart

Petite entorse à ma sélection. Là où les précédents titres étaient des pures productions britanniques, Reign a beau parler de l’histoire du Royaume-Uni, il s’agit d’un programme américain de la CW.

Pour le coup, c’est probablement le titre parmi les cinq qui se permet le plus grand nombre de libertés vis-à-vis de faits historiques réels.

À lire aussi : The White Princess, la guerre des Deux Roses continue de faire rage

On remonte au XVIème siècle cette fois-ci, lors du règne de la reine Mary d’Écosse. Reign n’est pas la première et ne sera probablement pas la dernière fiction à se concentrer sur ce personnage historique bien connu pour sa fin tragique.

Entre les complots, la diplomatie avec les pays étrangers, la difficulté de gouverner en tant que femme, Mary n’a pas eu la vie facile.

Le côté soap de rRein apparaît quelque peu quand la série s’attarde plus sur le triangle amoureux que les ruses de la cour, mais qu’importe, ce programmes fonctionne plutôt bien pour les friands des programmes un peu plus adolescents et dramatiques.

Deux saisons sur quatre sont en ligne pour le moment, mais la suite ne saurait tarder !

Voilà quelques séries à consommer sans modération !

À lire aussi : Que regarder si vous aimez… les séries historiques ?


Aki

Aki était un panda dans une vie antérieure. Elle a découvert les séries et les films un peu tard mais s'est bien rattrapée depuis et œuvre désormais chez madmoiZelle dans ces rubriques. Fana de comédies musicales et de Joss Whedon, elle partage aussi la passion globale de la rédac pour la nourriture.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Cazooo
    Cazooo, Le 29 mai 2017 à 18h25

    merci @Asli

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!