Cinq astuces déco pour survivre à la chaleur

Par  |  | 4 Commentaires

Tu n'oses plus sortir de peur de finir rôti•e comme un bucket KFC ? La chaleur a transformé ton deux-pièces en wok ? Voici quelques astuces pour (tenter) de survivre.

Cinq astuces déco pour survivre à la chaleur

— Article initialement publié le 22 août

Oublie les franges propres et l’art de respirer correctement, la chaleur est de retour.

Force est de constater : passé 30 degrés, il fait chaud.

Si tu as la chance d’être actuellement dans un bureau ventilé, avec une petite veste en coton sur les épaules pour ne pas choper la crève, sache que je t’envie. Mais je pense à toi quand même, quand tu rentreras ce soir dans ton studio mansardé.

À toi qui vis dans une grande ville, toi dont la fenêtre est scellée depuis que la poignée s’est cassée et toi, en maillot de bain bandeau, une goûte de sueur coulant lentement entre tes seins : you can do it.

À lire aussi : La « Ta-Ta Towel », la solution anti seins qui suent

Il fait chaud ? Mode vampire activé

Cette première astuce est tellement logique et pourtant si peu suivie qu’elle mérite quand même d’être rappelée.

En journée, si tu veux éviter que le soleil ne tape directement sur ton parquet massif et transforme ton immeuble en sauna, reste au maximum dans l’ombre.

Laisse les volets fermés, les stores, les rideaux, tout ce qui permettra de t’isoler un peu des rayons.

Certes de l’extérieur ton appart’ ressemblera à un EHPAD et la luminosité c’est bien, mais la vie sauve, c’est encore mieux. La nuit par contre, c’est le moment de te lâcher (sur la bougie à la citronnelle aussi).

Quand il fait trop chaud, pense à bien choisir ton linge de lit

Housse de couette en lin délavé, Zara Home (à partir de 69,99€)

On va pas se mentir, la chaleur devient le truc le plus relou de l’année au moment de mettre le jambon dans le torchon.

Tes paupières sont lourdes comme les blagues de ton binôme au boulot, et, pourtant, tu tournes et tournes, nue comme un ver (luisant) à la recherche du sommeil réparateur de ton âme. Laisse tomber.

En matière de king size, il existe des personnes qui ne supportent pas dormir sans une couette ou un drap. D’ailleurs, se coucher à même le matelas sous 36° ressenti n’est pas la meilleure idée en terme d’hygiène.

La technique, si tu ne veux pas finir en tacos gratiné, c’est de bien choisir ton linge de lit. En été, préfère les matières comme le lin, ultra-respirant et aux propriétés thermo-régulatrices.

Côté couleur, évite le rouge et le jaune soleil. Choisis des teintes froides comme le gris, le bleu ou le blanc.

Modernise les astuces de mamie pour rafraîchir la pièce

L’astuce de grand-mère efficace consiste à accrocher un linge mouillé sur les portes, fenêtres ou tringles à rideaux.

Comme l’idée est bonne mais la réalisation un peu moins sexy, tu peux investir dans une jolie tenture. Tu sais, ce fin tissu imprimé qui te servait de dessus de lit ou de superbe fond, au mur, pour tes photos de profil Skyblog.

Plonge la tenture dans l’eau, essore-la et l’eau en s’évaporant va rafraîchir la pièce. Pour ne pas tout déménager à longueur de journée, tu peux utiliser un vaporisateur !

Tenture à motifs indonésiens, Urban Outfitters (19€)

Si tu préfères la solution économique, utilise une serviette, un drap ou un plaid, ça marche aussi.

Pour contrer la chaleur, avec le sol tu ne feras qu’un

Je serai incapable de te l’expliquer car j’ai eu 1,5/20 en physique lors de mon exam de BTS mais les preuves parlent d’elles-mêmes : plus tu montes, plus il fait chaud.

C’est donc le moment de rendre un hommage ému à tous les détenteurs de lits superposés. Je n’ai actuellement aucun instrument capable de produire un son tragique sous la main. Sache donc que je suis en train de taper des index sur mon bureau sur le rythme de mon Daily Mix Spotify.

Voilà.

Quand il fait très chaud, l’idée pour tenter d’éviter de cuire et de chercher la fraîcheur, c’est de te coller au sol.

Achète un ou deux coussins de sol ou pose ton doux fessier sur le tapis du salon. Voilà, respire maintenant.

Via A part ça

Se déconnecter = avoir moins chaud

Tu passes tes journées à regarder Netflix, un œil sur ton feed Twitter tout en faisant tourner ton blender pour avoir des smoothies frais all day long ? Oublie.

Les appareils électriques génèrent beaucoup de chaleur ! Pense bien à les éteindre quand tu ne le utilises pas et à te limiter si tu ne veux pas finir en côtelette.

Les plantes, tes potes pour ne pas mourir de chaud

S’il y a une chose à retenir en matière de déco, c’est que les plantes sont toujours une bonne idée.

En plus d’apporter un peu de verdure à une pièce un peu froide, de (parfois) filtrer l’air et avoir un potentiel déstressant, elles seront aussi tes petites chevalières de la chlorophylle cet été.

Via Je fais moi-même et Planète Déco

Installe un maximum de plantes au bord de tes fenêtres ou dans la pièce la plus chaude de ton fournil de 35m2. Elles vont ainsi absorber un peu la chaleur et produire de l’humidité (aka, de la fraîcheur).

Ton appart’ ne rivalise pas encore avec la piscine municipale mais c’est déjà mieux qu’avant !

Alors, prêt•e à coloniser Mars ? 

À lire aussi : Kit de survie beauté quand il fait (vraiment) chaud

7 surprises culinaires personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Amelie

J'ai rejoint la folle team madmoiZelle en juillet 2013, ce qui m'a permis d'acquérir sérieux et organisation (hum). Passer mes journées chez IKEA et dénicher des tatoueurs coolos font partie des missions qui me sont confiées. Mes hobbies sont présentement les Gremlins et le poivron rouge. Durant mon temps libre, j'aime regarder des films glauques et monter mon poney.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Zik
    Zik, Le 25 août 2017 à 13h13

    Pour les couleurs du linge de lit qu'il faut choisir froides, je suppose que c'est lié aux ondes émises par les couleurs elle-mêmes. Je ne sais pas expliquer cela en termes de physique malheureusement...

    D'après les histoires de longueur d'onde, m'avait-on dit, le même pull en deux couleurs différentes tiendra plus ou moins chaud selon la longueur d'ondes de la couleur, indépendamment du fait qu'il y ait eu exposition à la chaleur ou non.

    Ce qui expliquerait au passage la dénomination "couleur chaude ou froide", que je croyais uniquement en référence à l'effet visuel.

    C'est une hypothèse, je ne sais pas si c'est exact...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!