Chronique d’une semi-narcoleptique

Dans la vie, j’aime plein de choses. Manger des moules, faire du hoola-oop sur la tombe de C. Jérôme, relire pour la vingtième fois Le mormonisme expliqué à ma fille … Plein de choses, j’te dis. Mais ce que je préfère par dessus tout, c’est pioncer comme un goret. Nan vraiment, j’adore dormir. A chaque […]

Chronique d’une semi-narcoleptique

Dans la vie, j’aime plein de choses. Manger des moules, faire du hoola-oop sur la tombe de C. Jérôme, relire pour la vingtième fois Le mormonisme expliqué à ma fille … Plein de choses, j’te dis. Mais ce que je préfère par dessus tout, c’est pioncer comme un goret. Nan vraiment, j’adore dormir. A chaque fois que Morphée me tape dans le dos, j’ai l’impression de revenir à l’état foetal, de retrouver cette douce époque où je barbotais paisiblement dans les entrailles de ma mère. Or depuis quelques temps, cette passion a pris une toute autre dimension. Je ne contrôle plus rien, je rentre en hibernation sans le vouloir si bien qu’on m’appelle Jean-Rémi, l’ours polaire. Un sobriquet plutôt érotique, n’est ce pas ? T’as des nanas, on les surnomme Gorge Profonde, Poitrine de Porc … Nan, moi c’est Jean-Rémi l’ours polaire.

Blasant comme blase…

… mais entièrement mérité. En effet, dès qu’il s’agit d’en écraser une, je réponds présente, et ce, peu importe l’endroit, peu importe le bruit. Piquer une ronflette en boîte sous 120 décibels ? Déjà fait. Non, je n’étais pas beurrée. Oui, on m’a demandé mes papiers. Siester à 20 heures, le soir de mon anniversaire, devant une moultitude d’invités ? Même pas peur. Fermer l’oeil au pieu, alors que mon mec est en train de me lécher le cuissot, l’air de dire « Viens, on joue au gynéco ? » C’est arrivé plusieurs fois, oui. En fait, j’crois qu’on pourrait écrire une saga, tout simplement. Après Martine fait du poney et Martine rencontre Larusso Julie s’écroule en concert, en partiel, chez ta tante … Bref, dans tous les endroits où l’on trouve des surfaces molles, type canapé, fauteuil de cinéma, tapis de douche, etc.

Si tu as la solution…

… envoie un fax car je commence à désespérer. J’ai tout essayé (la caféine, la cocaïne, le foie de veau) : rien n’a fonctionné. Je ne parviens toujours pas à résister aux appels de Didier l’oreiller. J’ai besoin de toi, tu comprends (ma vie sessouelle en dépend). Si tu as déjà livré un combat contre celui qu’on baptise Joe le Sommeil et que tu en es sortie gagnante… ACCOUCHE !

Partage tes trucs et astuces. Je suis prête à tout pour me soigner : boire de l’essence, déféquer sur ma soeur… Allez, fais péter les remèdes de grand-mère ! Merci d’avance, cordialement.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Stupiiid-girl
    Stupiiid-girl, Le 21 juillet 2008 à 15h36

    Bouliboulie;688730
    Ca me fait penser au film Narco, de guillaume Canet... Je crois qu'il sort de sa narcoleptie apres un accident de voiture, ce que personne te conseillerai...

    Comme beaucoup l'on dit, va voir un médecin, qui pourrai diagnostiquer exactement ton probleme et te proposer des solutions. Mais à ta place j'éviterai les traitements médicamenteux, c'est beaucoupde drogue et ça ne fait que masquer le probleme.

    D'accord, et completement, avec Galadi qui te conseille le psy. Ca fait souvent des miracles :happy:
    Je suis d'accord, il faudrait qu'elle consulte un psy, mais le problème c'est que Julie s'endormirait surement et facilement dans le cabinet , non ? :s

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)