Christophe Hondelatte quitte le plateau d’On n’est pas couché

Christophe Hondelatte a précipitamment quitté le plateau d'On est pas couché samedi dernier après une critique un peu virulente de Natacha Polony.

Aaah bah voilà : l’émission On n’est pas couché (conçue, imaginée, produite, animée, réalisée, filmée, scénarisée et stand-upée par le biznèssman Laurent Ruquier (il paraît qu’il nettoie même le plateau après l’enregistrement)) a ENFIN eu sa première petite altercation de la saison.

Il est vrai que l’émission, qui a repris il y a trois semaines, était ardemment critiquée sur la toile suite au remplacement des deux snipers Naulleau et Zemmour par le tandem Natacha Polony/Audrey Pulvar. Il était reproché çà et là à Ruquier d’avoir fait le choix de l’aseptisation à l’aube des élections présidentielles et les interventions des deux petites nouvelles étaient observées à la loupe. Le moment où l’une aurait un mot plus haut que l’autre, ou, encore mieux, celui où Ruquier, à bout, leur dirait « Non mais elles vont se sortir les doigts du c*l les deux guimauves ? » et qu’elles partiraient du plateau en pleurant, le dos courbé, comme pliant sous le poids d’une pression hiérarchique et médiatique qui les voudrait plus incisives et plus mordantes quand elles ne voudraient se contenter que de donner leur avis, écouter des gens parler et récupérer leur chèque à la sortie – aurais-je digressé ? – était attendu comme le Messie (expression de derrière les fagots bonjûûûr). Du coup, l’émission continuait à avoir des scores excellents, et certains internautes prenaient plaisir à aller critiquer chaque semaine le manque de pep’s des deux intervenantes avec des commentaires tout en haine et en majuscules.

Mais ce temps est révolu depuis hier soir, grâce au clash entre Natacha Polony et Christophe Hondelatte. Sur son compte Facebook, ce dernier avait laissé filtrer l’information comme quoi il avait quitté le plateau avec force et fracas à travers ce message laissé sur sa page officielle :

« Mes chers amis …
Je préfère vous le dire le 1er avant que la planète médiatique ne s’empare de « l’affaire »… j’ai quitté le plateau de Laurent Ruquier ce soir (émission de samedi prochain). Les deux pimprenelles de l’émission, et notamment Natacha Polony ont été très agressives… je n’ai pas supporté, voilà …
Je n’aurais pas du y aller…on ne m’y reprendra plus …
Définitivement, je compte plus que jamais sur vous…
Banzaiiiiiiiii ! »

Résultat : nous étions nombreux au rendez-vous devant notre télé pour voir si sa sortie était aussi théâtrale que celles de Cali et Francis Lalanne (la réponse est non).
Force est de constater que la proie était facile : Christophe Hondelatte, journaliste de renom, est connu pour son impulsivité et sa susceptibilité face aux critiques. Souvenez-vous, en 2005, il avait quitté le journal télévisé de la mi-journée de France 2 qu’il présentait alors, blessé par un portrait qu’avait fait de lui Libération et par les mauvais résultats de la nouvelle formule qu’il proposait. Le journal télévisé, quoi. Le Saint-Graal du journaliste, le rêve, le métier où, même si tu sais que tu vas te faire virer, tu t’accroches à ton siège jusqu’à ce que le service de sécurité t’emmène vers la sortie.

Bon, maintenant, je te restitue la scène : samedi soir, c’est en tant que musicien qu’il était l’un des invités d’On n’est pas couché et Natacha Polony (la plus à gauche dans ta télé, mais plus à droite dans l’esprit, tu vois) commence à lui dire un truc comme « Non mais franchement, cet album, vous auriez pu vous abstenir de le faire ».

Ma réaction, à moi, serait de lui hurler « Non mais Notochô n’importe quô » (c’est comme ça qu’on dit, chez moi) et de crier au manque de diplomatie ; il est vrai que l’album, le single, le clip de Hondelatte ont été les What zeu Pheuque musicaux du premier semestre 2011, mais tout de même. On ne dit pas « Votre musique est à vomir » mais plutôt « Mmmh, ce n’est définitivement pas ce que je préfère ». Toutefois, question bizness, c’est tout bonus : la réaction du journaliste-chanteur ne se fait pas attendre, elle s’en prend plein la tronche et à sa place j’aurais pleuré, mais, grâce à elle, l’émission fait le buzz. Bravo, Natouch !

Je te laisse regarder la vidéo du premier départ de plateau (Il y en a un deuxième, après que Gérard Darmon est allé le chercher, mais il est plus calme et c’est moins drôle).

Chargement du lecteur...

Évidemment, les téléspectateurs critiquent désormais le manque de tact des deux donzelles et pleurent de plus belle leurs deux Éric perdus. L’humain reste décidément plein de mystère.

Alors, t’as choisi ton camp ou en défenseur de l’esprit critique tu trouves autant de défauts dans les deux parties adverses ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 31 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fluotine
    Fluotine, Le 12 octobre 2011 à 20h30

    With Teeth : ahah, j'avoue que je n'ai pas écouté son album car la chanson "dr house" et le clip qui illustre magnifiquement celle-ci m'ont en quelque sorte suffit pour évaluer son talent... ^^
    Par contre, j'ai honte un peu car après je l'avais dans la tête. :red:

Lire l'intégralité des 31 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)