Des chocolats pour réviser les planètes du système solaire

C’est bien joli de se goinfrer d’oeufs en chocolat, mais êtes-vous capables de réciter les planètes de notre système solaire ? Eh bien voici du chocolat en forme de planètes.

Comme je suis triste, j’aurais tant aimé découvrir ces adorables petits chocolats avant Pâques ! Voilà qui aurait permis de mettre fin à cette absurdité sans nom du lapin qui pond des oeufs… L’année prochaine, laissons tomber les oeufs, et cachons des planètes (à échelle réduite) dans les parcs et les jardins !

Ce ne serait pas du luxe de s’y mettre maintenant, parce que ces chocolats planétaires sont certes vendus en ligne, mais viennent du Japon. Si on passe sur le fait que tout le monde ici ne maîtrise pas forcément les caractères japonais, ça peut prendre du temps à arriver. Mais c’est pour votre estomac culture. Ça vaut le coup.

On retrouve les 8 planètes du système solaire — pardon pour les fans de Pluton, mais sa carrière de planète est bel et bien terminée. Et chacune a son parfum :

  • Mercure, mangue/noix de coco
  • Venus, crème de citron
  • Terre, cacao
  • Mars, praline à l’orange
  • Jupiter, vanille
  • Saturne, rhum/raisins secs
  • Uranus, thé au lait
  • Neptune, cappuccino

Cette sélection cosmique est signée par le chocolatier L’eclat du Righa Royal Hotel, au Japon, et elle est tellement jolie qu’on n’aurait presque pas envie de manger ces petites planètes. Presque.

Ces merveilles sont vendues individuellement au prix de 400 yen (3€), mais si on commande l’ensemble, on en a pour 3800 yen (29€) et le soleil en bonus. Un soleil fait en chocolat à l’ananas. Pourquoi pas.

Quand vous aurez fini de réviser vos planètes, passez donc aux météorites !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Carolyna
    Carolyna, Le 25 avril 2014 à 19h29

    je mange la Terre direct!

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)