Chocolat Show (Olivia Ruiz)

L’hiver, le temps gris, le froid… Rien de tel qu’un bon chocolat show pour réchauffer les fins de journées parfois moroses. Mais pas n’importe quel chocolat ! La recette est subtile, composée par Olivia Ruiz dans ses cuisines personnelles : faire fondre une femme chocolat qui n’aimait pas l’amour, y ajouter une pincée de croustillant, […]

Chocolat Show (Olivia Ruiz)

L’hiver, le temps gris, le froid… Rien de tel qu’un bon chocolat show pour réchauffer les fins de journées parfois moroses. Mais pas n’importe quel chocolat ! La recette est subtile, composée par Olivia Ruiz dans ses cuisines personnelles : faire fondre une femme chocolat qui n’aimait pas l’amour, y ajouter une pincée de croustillant, un peu de copeaux d’orange et un soupçon de piquant pour relever le tout.

Un mélange de chansons de La femme chocolat, quelques titres de J’aime pas l’amour et une pincée de reprises.
Certaines chansons nous sont connues, entendues sur les cd, en concert, à la télé. Pourtant, sur Chocolat Show, elles semblent totalement différentes. On redécouvre chaque titre sous un nouvel angle façonné par la magie du moment.

Des arrangements plus rock qu’en studio pour faire vibrer la foule, et nous, via nos écouteurs. Des interprétations différentes, elles aussi. Il suffit de fermer les yeux pour la voir bouger les épaules en rythme, et danser telle une danseuse de flamenco sur Malaguena ou Quijote. Des duos, certains présents sur les albums et d’autres, particuliers, qui donnent une nouvelle sonorité aux titres comme I need a child avec Mathias Malzieu. Quelques reprises : My Hearts Belongs To Daddy et Putain de toi, à savourer avec délectation.

Dès la première bouchée, on apprécie, et ce jusqu’à la dernière note de Putain de toi. Certes on n’est pas dans le public, l’image n’est pas là mais la communication, elle, y est, l’excitation, l’envie de se lever et de danser aussi. Au fil des chansons, je me suis souvenue de la fois où j’avais eu la chance de la voir en concert : les papillons dans les yeux, les frissons dans les orteils, et je me suis surprise à entonner le refrain de Qui sommes-nous ?, encore une fois.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire