Un chirurgien esthétique fait défiler ses patients à la Fashion Week

Un chirurgien esthétique a fait défiler ses patients lors de la Fashion Week de New York, ce qui a fait grincer quelques dents chez les organisateurs de l'événement.

Ramtin Kassir, chirurgien esthétique exerçant à New York, a beaucoup fait parler de lui lors de la Fashion Week new-yorkaise en faisant défiler ses patients. Ce défilé, organisé juste avant le début de la semaine des défilés, rassemblait 50 hommes et femmes ayant été opéré-e-s par Kassir. Lifting, rhinoplastie, Botox… Tou-te-s étaient venu-e-s servir d’homme et de femme-sandwich au chirurgien.

Si les créateurs sont venus à New York pour présenter leurs nouvelles collections de vêtements, Ramtin Kassir y était présent pour exhiber le résultat de ses dernières opérations. Rien de moins normal pour le chirurgien qui se considère comme un artiste de la Renaissance et qui compare ses patients à des chevalets. Soit.

Chez les organisateurs de la Fashion Week, on ne voit pas cette initiative d’un très bon œil. Pour Fern Mallis, considérée comme la créatrice de la Fashion Week, ce type de défilé n’a pas sa place pendant la semaine de la mode et, pire, il n’est clairement pas le bienvenu !

Les organisateurs craignent qu’associer mode et chirurgie esthétique ne fasse quelques dégâts auprès des jeunes femmes (on a vu ce que ça a donné avec l’obsession de la taille 0).

Kassir, lui, est beaucoup plus enthousiaste et espère bien être au programme de la prochaine Fashion Week new-yorkaise. Heureusement, tu sais ce qu’on dit sur l’espoir…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • LadySumire
    LadySumire, Le 14 septembre 2013 à 19h36

    Je trouve ça tellement triste, à une époque où la pensée body-positive est en train de percer timidement que la chirurgie esthétique en remette une couche en se faisant de la pub. On veut vraiment faire de nous des névrosés. Un pas en avant et v'la les deux pas en arrière qui se ramènent. -_-"

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)