L’histoire d’Eastwood, le tout dernier chien d’un refuge aux États-Unis

Par  |  | 1 Commentaire

C'est une histoire plutôt classique : un chien adorable dans un refuge ne trouve personne pour l'adopter. Mais dans le cas d'Eastwood, Internet s'est bougé les fesses pour lui trouver une maison !

L’histoire d’Eastwood, le tout dernier chien d’un refuge aux États-Unis

Les histoires d’animaux adoptés dans des refuges ont toujours tendance à me mettre les larmes aux yeux. J’avais adoré l’initiative des fiches de présentation pour chats dont on vous a déjà parlé, mais aussi la chouette pub un peu low cost.

Cette fois l’histoire est plus triste mais rassurez-vous : elle finit bien. Je préfère vous prévenir, puisque vous avez probablement envie de prendre soin de vos petits cœurs.

Eastwood, le dernier chien du refuge

Tout a commencé aux États-Unis, dans le Michigan. La fondation Bissels a lancé une opération visant à donner tous les animaux d’un refuge en un minimum de temps.

Et ça a marché ! Tous les animaux ont été adoptés. Enfin… Tous sauf un. Eastwood est resté tout seul au refuge. Et c’est doublement triste, déjà parce qu’il n’a pas trouvé de famille, mais en plus parce qu’il s’est retrouvé TOUT SEUL. Pauvre petit.

Eastwood est un Golden Retriever tout ce qu’il y a de plus sympa. Son souci, c’est qu’il a une infirmité des pattes arrières qui nécessitent une opération, estimée à 4000 dollars.

Du coup, personne n’a voulu de lui. Mais c’était compter sans Internet !

Un véritable élan de compassion pour le chien sur Facebook

Jessica Evans, la responsable de la communication du refuge, a publié un post sur Facebook :

« Le pauvre Eastwood est tout seul maintenant et tous ses amis ont été adoptés ! Ce chouette bonhomme a quelques soucis de santé et a besoin d’être soigné (raison selon nous pour laquelle il a été abandonné, le pauvre !) mais il est super sympa et nous savons qu’il sera parfait. »

La bonne bouille d’Eastwood, photo publiée sur la page Facebook du refuge.

Et très vite, les propositions d’adoption ont afflué. Quatre-vingts personnes se sont portées volontaires pour accueillir Eastwood, rapporte Mashable. C’est finalement le coach de l’équipe de basket de Detroit qui offrira une maison au toutou.

Je comprend que les gens ne se soient pas proposés dans un premier temps pour l’adopter. Le soigner aurait représenté de grosses dépenses d’argent. Quand on n’a pas énormément de sous, mieux vaut éviter d’accueillir un animal qu’on n’aura pas les moyens de soigner.

Voilà en tout cas une histoire qui a de quoi nous remonter le moral. Parce que ce n’est pas parce qu’un animal a des soucis de santé qu’il n’a pas droit à un toit !

À lire aussi : Adopter un chien, l’élever correctement et en prendre soin : conseils

Lise F.

Tombée dans la marmite du jeu vidéo à l’adolescence, Lise cause gameplay, graphismes et OST en toute tranquillité. Pendant son temps libre, elle écrase des gens sur Splatoon avec un grand rire machiavélique et donne des coups de pelle à ses voisins sur Animal Crossing. Ses autres passions sont faire et manger des cookies, dormir et râler.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (1) Facebook ()
  • Nyxi
    Nyxi, Le 4 mai 2017 à 19h06

    Je crois que le destin veut me narguer bien fort. J'veux un chien :crying::crying::crying::crying::crying::crying::crying::crying::crying:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!