Chiang Mai, la ville thaïlandaise dont je suis tombée amoureuse

Anaïs vit à Chiang Mai, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle s'y plaît ! Elle vous raconte tous les atouts de cette ville dynamique dans laquelle fourmillent activités et nomades du monde entier, et vous donne ses bonnes adresses.

Chiang Mai, la ville thaïlandaise dont je suis tombée amoureuse

Article initialement publié le 28 avril 2014.

Je sais, en général l’amour ne s’explique pas. On aime, c’est tout. Mais cette fois-ci c’est un peu différent puisque c’est d’une ville qu’il est question… Je vais donc essayer de vous expliquer pourquoi je suis tombée amoureuse de cette charmante ville du nord de la Thaïlande que je découvre chaque jour un peu plus, depuis quelques mois.

J’ai débarqué à Chiang Mai en septembre 2013, mon amoureux sous le bras, pour débuter une expérience atypique de nomadisme moderne. En deux mots, nous avons décidé de quitter emploi et appartement pour parcourir le monde, tout en travaillant sur Internet. Et c’est Chiang Mai que nous avons choisie pour constituer notre premier « camp de base ».

Bref, le décor est posé, passons aux choses sérieuses… Pourquoi aimer Chiang Mai ?

Chiang Mai, un puit de découvertes

Ce que j’aime le plus à Chiang Mai, c’est qu’il y a toujours quelque chose à découvrir ! Un nouveau temple, un nouveau marché, un nouveau restaurant… on ne connaît jamais tous les trésors de la ville. J’en fais l’expérience tous les jours et je n’ai même pas besoin de chercher pour tomber sur un nouveau lieu intéressant.

Mur du temple de Wat Chet Yot à Chiang Mai

Parmi mes dernières découvertes, il y a le joli temple argenté de Wat Sri Suphan dans le sud de la ville ou encore le restaurant Galae sur le bord d’un lac, au pied de Doi Suthep. Je ne sais pas si vous le savez, mais Chiang Mai renferme une quarantaine de temples rien que dans la vieille ville, ça fait déjà pas mal de beaux sites à découvrir !

Et si vous sortez un peu de la ville, les montagnes et campagnes alentour offrent également de magnifiques paysages pour se promener en moto, en vélo ou même faire des randonnées à pieds.

Chiang Mai : qu’est-ce qu’on mange ?

J’ai vraiment hésité à le mettre en première position parce que franchement, l’offre culinaire de Chiang Mai est absolument extraordinaire et je suis une vraie gourmande. Pour commencer, le plat typique de Chiang Mai, ou plutôt du nord de la Thaïlande, le Khao Soy (soupe de nouilles fraîches et croustillantes un peu épicée) est un véritable festival de saveurs et de textures, le tout pour moins d’un euro la plupart du temps.

Stand de streetfood au marché du dimanche, Chiang Mai

On trouve également à Chiang Mai toutes les spécialités thaï que l’on adore (moi, en tous cas) : le curry vert, le pad thaï, la salade de papaye verte, sans oublier le subtil riz collant à la mangue.

Le fameux Pad Thai en version take away

Enfin, Chiang Mai c’est aussi une offre variée de restaurants internationaux de qualité : bars à tapas, pizzerias, restaurants japonais et coréens, et diners américains au rapport qualité/prix inégalé !

Chiang Mai, une ville dynamique

Chiang Mai est une ville à la fois traditionnelle et moderne, mais surtout très dynamique. On peut y développer un grand nombre de savoir-faire. J’ai moi-même suivi un stage pour apprendre les bases du massage thaï dans une école internationale reconnue par le ministère de l’éducation, et j’ai tout simplement adoré (mes proches aussi) !

On peut également apprendre la cuisine thaï, le muay thaï (boxe thaï), le yoga, la méditation et, bien évidemment, la langue de ce beau pays. Autre élément important, il existe à Chiang Mai une très grosse communauté de blogueurs-voyageurs et de spécialistes du marketing sur Internet. C’est une communauté très dynamique et il y a souvent des évènements et groupes de travail sur différents thèmes liés au Web.

On peut donc apprendre beaucoup de choses sur le SEO, le blogging, l’e-commerce, et toutes les disciplines liées au business online. C’est vraiment une chance quand on démarre un blog perso et ça permet de faire rapidement de gros progrès dans le domaine.

Village artisanal de Bo Sang, à Chiang Mai

Chiang Mai et sa musique partout, tout le temps

Chiang Mai résonne du rythme des ses musiciens locaux pour le plus grand plaisir des visiteurs… On peut en effet écouter des groupes de grande qualité dans la plupart des bars de Chiang Mai (mention spéciale au Gossip et au Reggae Bar), et des soirées jam sont organisées tous les jours dans différents endroits de la ville.

Excellent groupe de reggae au Gossip Bar and Gallery

Le lundi c’est au Paradise près du Zoe in Yellow, le mardi au Jazz Bar de la north gate, le mercredi au Blues Boy du night bazaar, etc. Vous pourriez me dire que la qualité compte plus que la quantité… Et je vous répondrai qu’à Chiang Mai, quantité rime avec qualité et que les groupes locaux sont des musiciens extrêmement doués, qu’il s’agisse des groupes de reggae et de ska (dédicace à Chiangmaica) ou de rock !

Chiang Mai et ses rencontres

Bon, ok, je vous l’accorde, il n’y a pas qu’à Chiang Mai que l’on rencontre des gens géniaux, mais c’est quand même une des choses pour lesquelles j’aime cette ville. Je ne sais pas si ça vient de sa localisation, de son climat ou de toutes les raisons que j’ai énumérées plus haut, mais Chiang Mai attire beaucoup de travailleurs-voyageurs, d’auto-entrepreneurs et de hippies.

En conséquence, les rencontres que l’on fait à Chiang Mai sont souvent très intéressantes. L’atmosphère chaleureuse qui règne dans la ville joue également pour beaucoup dans le déclenchement des rencontres. Ici, tout le monde est très ouvert, à la fois pour rencontrer des gens nouveaux, mais aussi pour s’intéresser à plein de nouvelles choses comme le bouddhisme, la cuisine et, pourquoi pas, le volontariat. Bref, ici vous êtes sûrs de faire de très belles rencontres enrichissantes !

 La fête des lumières, Yee Peng, qui a lieu au mois de novembre.

Chiang Mai : des mauvais côtés ?

Si je voulais être vraiment objective, je continuerais cet article par une liste des éléments qui pourraient ne pas vous faire aimer Chiang Mai… Mais finalement, pour moi, à part la distance qui sépare la ville des plages paradisiaques du sud de la Thaïlande, il n’y a pas d’élément négatif qui vaille le coup d’être cité ici.

Maintenant que vous savez ce que j’en pense, je vous invite grandement à passer quelques jours (ou plus) à Chiang Mai pour vous faire votre propre idée. Je suis sûre que vous trouverez de nouveaux points à rajouter à cette liste !

Chiang Mai : mes adresses

Pour boire et manger :

  • De bons petits plats thaï pour 3 sous : Organic Vegetablessur Nimmanhaemin (entre la Soi 8 et la 10).
  • La meilleure pizza de Chiang Mai : La lanterna di Genova, 31 Ratchadamnoen Road.
  • Le meilleur smoothie/fruit shake : le kiosque de Mme Pa près de Chiang Mai Gate.
  • Un grand choix de cafés : Akha Ama café sur Santitham.

L’hébergement :

Les activités :

  • Yoga : Namo Yoga, 109/1 Moon Muang soi 4.
  • Cours de cuisine : Spicyhouse Homestay and CookingSchool, 42/1 Ratchamanka Road.
  • Méditation gratuite au temple de Wat Sri Suphan les mardi, jeudi et dimanche à partir de 19h30.

En conclusion…

Bébé éléphant d’un mois et demi au centre de Maetang

Voilà, vous savez tout ou presque sur cette délicieuse ville qu’est Chiang Mai, que j’ai aimée pendant un peu plus de six mois. Je garderai toujours un souvenir particulier de cet endroit puisque c’est là où ma vie de travailleuse nomade est devenue une réalité et s’est développée au fil du temps.

Aujourd’hui je n’ai aucun regret, bien au contraire ; je ne me suis jamais sentie aussi bien ! Et même si mes finances ne sont pas aussi florissantes qu’elles ont pu l’être, la liberté que j’ai gagnée n’a pas de prix.

Maintenant il est bientôt l’heure pour nous de partir pour de nouvelles aventures à travers l’Asie, cet été avec un petit séjour à Bornéo pour commencer, suivi de quelques semaines entre Bali et les îles Gili afin de terminer cette parenthèse asiatique. Dès septembre, l’aventure prendra un nouveau tournant avec notre arrivée en Australie et les challenges d’un pays où l’on ne peut pas manger pour moins d’un euro… Affaire à suivre!

Pour suivre les aventures nomades d’Anaïs :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnaisGib
    AnaisGib, Le 30 avril 2014 à 14h21

    Salut les Madz, c'est moi Anaïs!

    Merci beaucoup pour vos réactions, je suis contente de vous avoir donné envie de découvrir (ou redécouvrir) Chiang Mai! Pour moi l'aventure thaï est bientôt terminée mais si vous avez l'occasion d'y passer ne serait-ce que quelques jours, ne vous privez pas!

    Concernant les deux premiers commentaires, je n'ai effectivement pas parlé ni de la maltraitance sur les éléphants ni de la prostitution. Je suis tout à fait consciente de ce problème (éléphants) qui touche la Thaïlande et qui malheureusement encouragé par les touristes. J'ai moi-même visité un camp d'éléphant mais j'avais fait beaucoup de recherches avant afin de me rendre dans un endroit où les animaux étaient bien traités et heureux. Je suis donc allée au Thom's Elephant Camp de Pai où il n'y a que 3 éléphants qui sont avec leurs mahouts (maîtres) depuis toujours. Là-bas pas de peinture, pas de football, les éléphants font simplement quelques promenades le long de la rivière sans aucun harnachement. Bref, je crois qu'il s'agit avant tout d'une question morale qui regarde chacun d'entre nous et je n'ai pas grand chose à y voir.

    Ensuite concernant la prostitution, encore une fois, c'est un mal qui ronge la Thaïlande depuis de nombreuses années. Mais si je n'en ai pas parlé, c'est d'une part parce que la prostitution à Chiang Mai est vraiment minime, surtout si l'on compare avec Bangkok, Phuket et Pattaya, et qu'elle est, d'autre part, concentrée dans une rue qui n'a aucun intérêt touristique. Je suis consciente de ce problème mais il existe malheureusement dans tous les pays du monde et pour être honnête je ne suis absolument pas gênée par ça dans ma vie de tous les jours à Chiang Mai.


    Plusieurs Madz souhaitent également connaître le nom de l'école de massage. Il s'agit de l'International Thai Massage School (http://www.itmthaimassage.com/). Je la recommande vivement parce que les cours sont très bien structurés, l'ambiance y est chaleureuse et les tarifs corrects (d'après moi).

    Enfin, Luschka, je n'ai pas vraiment participé à un trek organisé mais j'ai des amis qui l'ont fait et qui ont été enchantés. Notamment un couple qui est parti 2 jours et 1 nuit avec un seul guide qui ne parlait presque pas anglais. Ahaha, une vraie expérience!
    En revanche les week-ends j'aime bien aller me balader dans les environs de Chiang Mai en scooter. Mes lieux de prédilection : Doi Inthanon, Chiang Dao et Pai!


    Voilà !!

    Des bisous à toutes!

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)