Les cheveux roses, la tendance Mon petit poney jusqu’au bout des pointes

La mèche couleur barbe à papa fait partie des grandes tendances coloration du moment. Si l'expérience te tente, voici les conseils de Virginie pour passer du côté rose de la Force.

Les cheveux roses, la tendance Mon petit poney jusqu’au bout des pointes

Ça y est, après des semaines de questionnements métaphysiques, tu as pris la décision de transformer ta belle chevelure en barbe à papa géante ? Maintenant que tu es sûre de ton choix, il est grand temps de passer à l’action ! Comme je sais que ça peut faire peur, voici un petit guide plein de conseils pour passer sereinement du côté rose de la Force.

Comment passer au rose ?

cheveux-rose

Comme pour le gris ou les couleurs les plus punchy de l’arc-en-ciel, on n’obtient pas une belle crinière barbe à papa juste en claquant des doigts. Avant de pouvoir exhiber tes mèches rose layette ou fuchsia sur Instagram, il va falloir décolorer puis recolorer tes cheveux.

  • Étape 1 : la décoloration

Avant de pouvoir appliquer le rose de ton choix, il va falloir dissoudre les pigments plus ou moins foncés naturellement présents sur tes cheveux. Cette étape, qui s’appelle la décoloration, est obligatoire pour que la couleur prenne bien et que le résultat soit à la hauteur de tes espérances.

Le produit décolorant s’applique toujours sur cheveux sales (enfin, c’est pas non plus utile se faire une cure de sébum deux semaines avant), des pointes vers la racine des cheveux. Le temps de pose est d’environ quarante-cinq minutes, en sachant que si tu es châtain foncé ou brune, plusieurs étapes de décoloration seront nécessaires pour obtenir des cheveux bien clairs, presque blancs.

Tu peux réaliser cette étape toi-même ou profiter de l’expertise d’un coiffeur professionnel si tu as peur de te cramer le cuir chevelu.

À lire aussi : Comment gérer la décoloration des cheveux à domicile ?

  • Étape 2 : la coloration

Les couleurs non-naturelles comme le rose, le vert ou encore le violet sont semi-transparentes, c’est à dire qu’elles sont révélées par la couleur qui se trouve en-dessous — d’où l’intérêt d’avoir une base bien claire pour qu’elles ressortent bien. Une fois que tu es satisfaite de l’éclaircissement de tes cheveux, tu peux passer à la deuxième étape, incontestablement plus fun, celle de la coloration ! À toi de choisir le rose qui te fait le plus envie puis de l’appliquer de façon uniforme sur toute ta chevelure.

La plupart des colorations de couleurs non-naturelles ne contiennent pas de peroxyde, c’est à dire qu’elles n’éclaircissent pas le cheveu, contrairement aux produits de décoloration. Elles ne sont donc pas agressives pour la fibre capillaire et peuvent être réutilisées aussi souvent que souhaité, ce qui est une bonne nouvelle quand on sait que ce sont des teintes qui dégorgent très rapidement.

À ce jour, il n’existe malheureusement pas de coloration rose ou verte dite « permanente ».

Si tu t’en fiches de mon blabla et que tu préfères le concret, voici une petite vidéo explicative made in madmoiZelle !

Comment entretenir son rose ?

Maintenant que tes cheveux feraient pâlir d’envie une licorne, il va falloir en prendre soin : déjà pour conserver tes jolies mèches roses le plus longtemps possible, mais aussi pour réparer tes cheveux qui en ont bavé avec la décoloration.

  • Entretenir son rose

Pour que ton rose ne délave pas trop vite, lave ta crinière de sirène à l’eau tiède et rince-la à l’eau froide ! Pourquoi ? C’est simple : l’eau chaude ouvre les cuticules des cheveux, permettant à la coloration de se faire la malle. Utiliser de l’eau plus fraîche que d’habitude te permettra donc de retarder l’éclaircissement de ta couleur.

Espacer les shampoings est aussi une solution efficace pour ne pas avoir à recolorer tes longueurs toutes les trois semaines : se laver moins les cheveux, c’est retarder le délavage de la couleur. Comme tu ne peux pas non plus arrêter totalement de te shampouiner la tête, pense à troquer tes produits habituels contre leurs équivalents sans sulfates, ces derniers étant connus pour leur tendance à affadir les colorations.

Afin de prolonger la durée de vie de ton rose, tu peux aussi fabriquer un masque raviveur de couleur en mélangeant de l’après-shampoing avec un peu de produit colorant. En plus de démêler tes cheveux, ce soin amélioré déposera un peu de couleur sur tes longueurs, espaçant ainsi les colorations.

Si, au fur et à mesure des shampoings, ton rose vire à l’orange, tu peux appliquer un soin repigmentant de couleur bleue sur tes longueurs afin d’annuler les reflets indésirables. Ce type de produit s’utilise sur cheveux mouillés, juste lavés, et se laisse poser cinq minutes.

charlotte-free-chanel-eyewear-campaign-la-mode-et-la-pub

  • Soigner ses cheveux abîmés

La décoloration étant vécue comme un véritable traumatisme par la fibre capillaire, il est important de chouchouter tes cheveux post-choc avec des soins nourrissants et hydratants. Ne lésine donc pas sur les masques avant-shampoing, les huiles et les crèmes de jour pour longueurs abîmées.

Sélection shopping pour une couleur barbe à papa

produits-coloration-rose

Et toi, es-tu déjà passée du côté rose de la Force ? N’hésite pas à partager tes conseils et tes astuces dans les commentaires !

À lire aussi : L’Opal Hair, la tendance coloration bariolée de l’automne 2015

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Telo Marie
    Telo Marie, Le 5 avril 2016 à 22h55

    J'ai les cheveux châtains clairs et j'aimerai me teindre les pointes en pastel, mais j'hésite entre le bleu et le rose. Selon vous lequel irait le mieux avec ma couleur naturelle?

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)