Après avoir été violée, Sarah se réapproprie son Cher Corps

Par  |  | Aucun Commentaire

Sarah est passée devant la caméra bienveillante de Léa Bordier afin de parler de son rapport à son corps, plus particulièrement après un viol qu'elle a subi dans son enfance.

Après avoir été violée, Sarah se réapproprie son Cher Corps

Léa Bordier a accueilli Sarah, 26 ans, pour sa nouvelle vidéo de son projet inspirant Cher Corps où des jeunes femmes font le point sur le regard qu’elles posent sur leur corps.

Comment Sarah a accepté son corps après un viol subi dans son enfance

Quand elle était petite, Sarah était très grande, mince et avec le teint clair.

Cela lui a valu des moqueries des autres, de sa famille, qui l’affublaient de sobriquets comme Casper, ou « le fantôme », rongeant à chaque fois un peu plus sa confiance en elle.

Mais ses tourments ont pris une toute autre dimension lorsque, à 9 ans, alors qu’elle vivait chez son père, elle a été violée.

À lire aussi : Le saviez-vous ? Une enfant de 11 ans est présumée consentante si elle ne s’est pas opposée à la relation sexuelle

Sarah aborde le long cheminement intérieur qui a été le sien avant de lui permettre de parler de son viol.

Elle évoque également toute la pression sociale qui pesait sur elle, que ça soit au moment de parler de la première fois au détour d’une conversation avec ses amies, ou quand il s’agit de commencer à avoir de l’intimité avec un garçon.

À lire aussi : Ma première fois, c’était un viol — Témoignage

Sarah parle surtout de la réappropriation de son corps, du moment clé où elle a accepté de se trouver belle et de prendre soin d’elle, et tout simplement de vivre.

Ce Cher Corps ne fait pas exception et donne envie de prendre soin de soi, d’accepter les blessures et les marques afin de s’autoriser à vivre comme on souhaite le faire.

À lire aussi : Mathilde te parle avec sérénité et sagesse de son Cher Corps

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
Forum (0) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!