De sa voix grave à ses origines asiatiques, Diane parle de son Cher Corps

Par  |  | 5 Commentaires

Diane est venue parler de poids, de voix et de racisme devant la caméra de Léa Bordier pour un nouvel épisode de Cher Corps.

De sa voix grave à ses origines asiatiques, Diane parle de son Cher Corps

Dans sa nouvelle vidéo Cher corps, Léa Bordier accueille Diane, 22 ans, qui vient apporter sa pierre à l’édifice de l’acceptation de soi.

Avoir une voix grave quand on est une jeune femme

Diane commence par revenir sur le fait que lorsqu’elle était collégienne, et alors qu’elle dominait toujours les courbes moyennes de croissance et de poids, elle s’est retrouvée en surpoids.

Ça a été pour elle un choc, et du jour au lendemain elle a contrôlé son alimentation pour perdre du poids drastiquement.

Puis Diane revient sur sa voix grave, qu’elle tend à avoir du mal à accepter quand elle s’entend, malgré les compliments de son entourage – à qui elle rétorque qu’elle n’est pas Scarlett Johansson !

De celle-ci, elle tire un point fort et un point faible. Le premier, il se révèle dans l’espace professionnel, puisque sa voix porte et incite les gens à l’écouter.

Le second, c’est dans l’espace privé : selon elle, sa voix a été un frein pour les garçons qu’elle a fréquentés dans la poursuite de leur relation amoureuse.

Diane parle de ses origines asiatiques dans Cher Corps

Enfin, Diane évoque le racisme dont elle est le sujet quotidiennement en tant que femme d’origines asiatiques :

Avant on me demandait tout le temps quelle origine j’avais, après plus je grandis, plus on me demande si je suis chinoise tout court.

Ce racisme inclut également les gens qui la saluent en langue chinoise, ou les hommes d’affaires qui lui proposent de partir avec eux à Hong Kong, renforçant toujours davantage les clichés.

Je trouve que ce qui émane du Cher Corps de Diane, c’est une vraie dignité et un refus de laisser son corps être assujetti, même maladroitement, par les paroles des autres. Avec subtilité, elle vient rappeler que les plaisanteries sur ses origines ne sont pas ce qu’il y a de plus drôle.

À la fin de la vidéo, Diane lance un appel à voir plus de femmes d’origines asiatiques dans les médias, car aujourd’hui leur représentativité est très faible par rapport à leur nombre.

Espérons que son appel soit entendu ! Pour l’heure, merci Léa de lui avoir donné la parole : nul doute que ses mots trouveront de l’écho chez de nombreuses personnes.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… avoir des origines asiatiques

6 surprises valant + de 50€
18.90€ + 4€ de livraison

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
  • Petious
    Petious, Le 5 février 2018 à 21h47

    Dieu que son maquillage est stylé.
    (vidéo très intéressante sinon)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!