Des chaussures pour laisser des empreintes d’animaux – WTF mode

Quand un artiste se lance dans la chaussure, ça donne des souliers qui laissent des traces d’animaux sur leur passage.

Des chaussures pour laisser des empreintes d’animaux – WTF mode

Gérald De Palmas marchait dans le sable, se sentait coupable, et nous, l’hiver, on marche dans la neige. Si à la campagne ou à la montagne, ces empreintes de pas s’avèrent délicieusement poétiques, en ville, elles se transforment souvent en une sorte de boue infâme où se mélangent les motifs de semelles. Pas très bucolique.

Afin d’apporter un peu de fun dans ce quotidien froid et morose, pourquoi ne pas essayer les chaussures créées par Maskull Lasserre ? Depuis 2012, cet artiste canadien modifie des paires de godasses pour leur ajouter des semelles moulées en caoutchouc d’uréthane, qui prennent la forme de pieds nus, ou de pattes d’animaux de la forêt. Le projet s’appelle The Outliers, ce qui signifie Les valeurs aberrantes.

Il s’agit donc d’une démarche artistique, plus que d’un véritable objet de mode. Sauf que ces souliers dignes d’un roman d’heroic fantasy sont tout à fait portables. Mieux : lorsque que Maskull Lasserre les expose en public, les visiteurs sont invités à les emprunter, et à aller se balader avec dans le quartier ! À Articule (Canada), leurs empreintes ont été photographiées et affichées.

Pour peu que tu assumes le look très « Chasse, pêche et tradition » que donnent ces godillots, c’est un moyen assez classe de faire son chemin vers la postérité.

La série a déjà été présentée à Montréal et Ottawa (Canada), Boston et New York (États-Unis), et Leipzig (Allemagne). Jusqu’en février 2014, les pompes de Maskull Lasserre sont visibles au Museum Villa Rot, à Burgrieden (Allemagne), dans une exposition qui rassemble tout un tas de chaussures au design incroyable.

Le but des Outliers est de « semer la confusion » en ville, mais aussi de faire rêver. Des pattes d’ours devant le local poubelle, c’est un peu comme si Pocahontas, Daktari et Le monde de Narnia s’invitaient dans le quotidien, pour te chanter que la loutre et le héron sont tes amis. J’ai donc bon espoir que la chaussure pied de lièvre se démocratise dans le futur, aussi sûrement que l’a fait le camel toe.

Via

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Paravelle
    Paravelle, Le 3 janvier 2014 à 22h14

    Oh mais c'est trop classe :puppyeyes:
    Je veux bien les dernières !

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)